alexametrics
lundi 28 novembre 2022
Heure de Tunis : 21:43
Dernières news
Bassem Trifi : la liste des magistrats révoqués était l’initiative de la ministre de la Justice
11/08/2022 | 09:41
1 min
Bassem Trifi : la liste des magistrats révoqués était l’initiative de la ministre de la Justice

 

Le vice-président de la Ligue tunisienne des droits de l’Homme (LTDH) et avocat Bassem Trifi a révélé, jeudi 11 août 2022, que la liste des magistrats révoqués était l’initiative de la ministre de la Justice Leila Jaffel. 

Invité de la matinale de Jawhara FM, il a ajouté que, selon certaines sources, des parties sécuritaires avaient aussi mis la main à cette liste en proposant des noms. Il a précisé, dans ce sens, que la ministre de la Justice avait, elle-même, supervisée et présentée la liste à Kaïs Saïed. 

 

En juin, le président de la République, Kaïs Saïed, a révoqué par décret présidentiel 57 juges. Une cinquantaine a eu gain de cause, mercredi, après que le Tribunal administratif a tranché en sa faveur. Au total, 54 magistrats avaient déposé des référés-suspension pour faire annuler la décision du chef de l’État. 

 

Commentant la décision du Tribunal administratif, le vice-président de la LTDH a affirmé que le processus de révocation en lui-même était erroné. Il a expliqué que le Tribunal administratif avait d’ailleurs souligné, dans sa décision, que l’affaire n’était point du ressort du président de la République.

 

N.J. 

 

 

11/08/2022 | 09:41
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Observateur
Commentaires de la LTDH
a posté le 11-08-2022 à 10:56
Je pense que la LTDH s'est bien disqualifiée avec les commentaires politiques. Leur coopération avec le régime et avec l'élaboration d'une Constitution pour la poubelle les a totalement disqualifiée. Je regrette qu'une telle organisation se fait tellement instrumentaliser........
AMMAR BEZZOUIR
Mais c´est bien le président de la République, Kaïs Saïed qui a signé !
a posté le 11-08-2022 à 10:41
Et c´est pour celà il doit tirer les conséquences et doit démissionner. En tant que chef, il est responsable politiquement et juridiquement de tous les dommages causés, ou est-ce que je me trompe ?

Il s'agit là d'un échec politique majeur et le fait qu'il continue à occuper son poste de cette manière n'est ni supportable ni tolérable nulle part !

Alors DEGAGE !