alexametrics
dimanche 07 août 2022
Heure de Tunis : 22:47
Dernières news
Ayachi Zammel présente son mouvement politique « Azimoun »
27/06/2022 | 08:54
2 min
Ayachi Zammel présente son mouvement politique « Azimoun »

 

L'ancien député de Tahya Tounes, Ayachi Zammel, a annoncé, lundi 27 juin 2022, la création d’un nouveau mouvement politique composé de jeunes dirigeants et composantes de la société civile. 
 
 
Invité de Hatem Ben Amara dans la matinale de la Radio nationale, il a précisé que ce mouvement – baptisé « Azimoun » – incluait, également, des « seniors » tels que Mustapaha Touati, Abderrazek Derbali et le syndicaliste Abdelmajid Sahraoui. 
 
Ayachi Zammel a indiqué que les « seniors » du mouvement disposaient d’expérience pour encadrer les jeunes et « redonner à la politique son sens noble ». 
 
« Changer la réalité du pays ne peut se faire qu’avec la politique », a-t-il affirmé notant que son parti adopterait une nouvelle approche et pratiquerait la politique d’une façon différente. « La politique est extrêmement difficile. C’est une action de militantisme. Seul celui qui croit en son pays et en son avenir exerce la politique », a-t-il ajouté. 
 
 
Interpellé sur la position de « Azimoun » vis-à-vis du 25-Juillet, Ayachi Zammel a avancé que son parti s’opposait à l’autocratie instaurée par le président de la République dans le cadre de son entreprise juilletiste. « La situation actuelle est le fruit d’une politique qui préfère l’allégeance à la compétence », a-t-il indiqué soulignant que cette politique a continué après le 25-Juillet. 
 
Revenant sur le projet de la nouvelle constitution dont le contenu demeure méconnu de l’opinion publique, le politicien a fait savoir que son parti communiquerait sa position dès la publication de ce projet dans le Journal officiel de la République tunisienne.  
 
« Nous allons étudier ce projet et s’il apporte un plus et sert l’intérêt des Tunisiens, nous dirons oui », a-t-il ajouté en référence au référendum sur la nouvelle constitution prévu le 25 juillet. 

N.J.    

 

27/06/2022 | 08:54
2 min
Suivez-nous
Commentaires
cesarios
Une équipe qui échoit doit .............................
a posté le 27-06-2022 à 15:14
Tu étais un représentant du peuple au parlement qui a connu un échec cuisant,laisse d'autres tenter leur chance,une transition démocratique ne se fait pas d'un jour à l'autre,il faut du temps,c'est un travail de longue haleine, une équipe qui échoit doit être inéluctablement changer et renouveler.....La TUNISIE compte dans les environs de 250 partis formés dans un laps de temps, ils ont récolté que les chaos et les fiascos, d'où la solution est ailleurs, espérons la dénicher ,on laisse le temps fait le temps ,le peuple TUNISIEN est connu par sa patience et sa persévérance et tôt ou tard ,advienne ce que pourra
Ali.
Nouveau parti!
a posté le 27-06-2022 à 14:05
Je me contenterai de dire que c'est une mode en Tunisie que de créer des"partis" et viendra le jour
ou chaque Tunisen aura so propre parti. Ridicule!
dali nizar
lagsab
a posté le 27-06-2022 à 10:58
c'est un escroc comme les autres...qu'il commence tout d'abord par rendre a l'etat la ferme qu'il usurpe a Lagsab
Agatacriztiz
C'est bon, on a déjà donné
a posté le 27-06-2022 à 10:21
Ce n'est pas un nouveau mouvement politique qui s'ajoute à ceux déjà trop nombreux qui va arranger les choses, les tunisiens ont plutôt besoin d'une dynamique claire vers leurs avenir et pas de "mouvements" aussi dispersés les uns des autres par leurs "idées fumeuses" et visions "myopes" de la réalité.
Les adeptes du tourisme politique selon les circonstances du moment où les "créateurs" de doctrines soit-disant "nouvelles", surtout suivant le montant des subventions à récolter en prévision des futures élections ne seront d'aucune utilité pour contribuer à résoudre les problèmes auquels nos concitoyens font face quotidiennement.
stuc
et un parti,un !
a posté le 27-06-2022 à 09:51
bientot chaque quartier aura son parti ,c est devenu un sport national ,et chacun promet un avenir meilleur pour les credules qui votent pour des partis satellites qui ne feront que vider les caisses de l etat en recevant des contributions qu ils ne rembourseront jamais !c est d un ridicule qui ne fait plus rire !