alexametrics
dimanche 16 juin 2024
Heure de Tunis : 19:25
Dernières news
Aucune sanction contre Ezzeddine Chelbi, bien présent lors du retrait du drapeau national
11/05/2024 | 11:34
2 min
Aucune sanction contre Ezzeddine Chelbi, bien présent lors du retrait du drapeau national

 

Lors des compétitions de la 7e édition du Tunisian Open Master, organisée par la Fédération tunisienne de natation, le drapeau national a été caché par un bout de tissu. Un acte inscrit dans le cadre des sanctions annoncées par l’Agence mondiale antidopage (AMA) à cause de la non-conformité de l’Organisation nationale tunisienne antidopage (ANAD), mais qui a suscité l’ire du président de la République.

Le ministère de la Jeunesse et des Sports a annoncé, hier, la dissolution du bureau exécutif de la Fédération nationale de natation et le limogeage du directeur général de l’Agence nationale antidopage, Mourad Hambli et du directeur régional de la Jeunesse et des Sports de Ben Arous, Chokri Chelbi. Le ministère a motivé cette série de mesures par les instructions émises par le président de la République, Kaïs Saïed, lors du conseil ministériel portant sur l’incident.

 

Pourtant, le retrait du drapeau national, brandi par l'une des championnes tunisiennes, s'est déroulé en présence du gouverneur de Ben Arous, Ezzeddine Chelbi. Même si l’incident s’est produit sous sa juridiction et qu’il était même présent au moment des faits, le gouverneur de Ben Arous semble échapper à toute responsabilité.

Fidèle parmi les fidèles à Kaïs Saïed, il semblerait qu’il soit l'un des rares à s’être réellement attiré ses bonnes grâces. C’est ce que déplorent des commentateurs de la scène politique, qui pensent qu’il aurait dû, comme ceux qui ont été désignés responsables, être démis de ses fonctions.

 

Pour rappel, des vidéos publiées par la présidence de la République montraient hier le chef de l’État en colère à la piscine olympique de Radès où il a ordonné la levée immédiate du drapeau tunisien puis lors d’un conseil ministériel où il a qualifié la chose de crime odieux et a ordonné l’ouverture d’une enquête administrative et judiciaire à ce sujet. Des photos émanant de la présidence l’ont, également, montré en pleurs et saluant le drapeau national.

 

M.B.Z

 

11/05/2024 | 11:34
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Ahmed
L'anarchie après 25juillet!
a posté le 11-05-2024 à 19:39
Après le 25 juillet la ville de sfax sans gouverneur et on constate l'anarchie partout! '? commencer par le bâtiment en face de l'historique medina et mosquée sidi lakhmi, les travaux de ce bâtiment ont été arrêté après la révolution pour non conformité au plan et sans autorisation même! Après le 25 juillet le propriétaire a vite entamer les travaux pour finir la construction de son immeuble qui va défigurer la medina et le Mosquée. Personne ne l'a arrêté, normalement avec Kais Said on applique les lois et pas laisser les hors lois finir leurs combines!
Cela peut être est due à une ville sans gouverneur!
Aussi nous remarquons des constructions anarchique partout et une occupation grave des trottoirs!
C'est inadmissible! Avant le 25 juillet la société civile été très active! Et les projets et les dépassements été immédiatement dénoncé et stoppé par les autorités, mais là c'est l'anarchie partout! Où est l'association saieb trottoirs!

Ce gouverneur de ben arous a montré son incompétence mais il est là bien protégé!

Mr Kais Said, vous devez envoyer quelqu'un à Sfax pour vous constater la situation réelle! Les gens occupe les trottoirs et l'espace public pour l'exploiter sans dérangement!
Cela est horrible!
JUDILI58
POUR UNE FOIS....
a posté le 11-05-2024 à 18:00
Pour une fois je vais prendre la défense de ce pauvre barbouze de gouverneur. Il ne peut rien contre le camouflage de notre drapeau dans une compétition sportive internationale même si elle se déroule sur notre sol. Cette humiliation résulte de sanctions qui nous ont été infligées à cause de la négligence du Ministère des sports.
JUDILI58
LE MINISTRE DES SPORTS DOIT ETRE VIRE
a posté le 11-05-2024 à 17:48
Depuis 3 ans le ministre des sports sait ce que l'on DOIT faire pour être conforme aux règles de l'agence mondiale antidopage. Malgré les rappels, le soutien , l'appui de l'AMA le ministre des sports n'a pas fait le nécessaire dans les délais impartis. Résultat nous sommes sanctionnés. Et de la manière la plus humiliante qui soit l'obligation de cacher notre drapeau sur notre propre sol !!!!
Taky
Populisme
a posté le 11-05-2024 à 14:55
On est tombé bien bas. Le pays est géré par des réactions émotionnelles et folkloriques. Que de l'incompétence et du populisme. Rien pour sauver l'économie, l'emploi, l'enseignement la santé, l'agriculture ou le rayonnement de la Tunisie à l'étranger, pas de plans, que des paroles et des discours populistes. Pour l'histoire du drapeau, la Tunisie est membre de l'agence mondiale anti dopage et signataire du code anti dopage, comment agir de la sorte alors qu'on a signé ces sanctions. Toute cette gabégie de la part d'un professeur de droit ?
Le Révolté
Monsieur Bahloul,
a posté le 11-05-2024 à 14:48
suite à l'affaire du drapeau tunisien et la comédie schizophrénique qui s'en est suivie, j'attends avec impatience votre chronique, assasine certainement, sur le Pleurnichard de carthage.
JOHN WAYNE
LA TUNISIE, UNE TERRE D'ISLAM SIONISTE
a posté le 11-05-2024 à 14:02
Je lis avec sourire les écrits de certains gueux islamistes surement expatriés en Europe et en l'occurrence en Allemagne. Ces énergumènes parlent de la Tunisie comme étant une terre d'Islam.
Cela me rappelle mes années au ministère de l'Intérieur Tunisien au temps de ce génie nommé Ben Ali.
A cette époque nous nous préparions pour la visite du Pape en Tunisie. Un site web islamiste avait émis des menaces quand a cette visite, y voyant une croisade masquée qui ferait de la Tunisie un terre Chrétienne. Les islamistes qui menaçaient la Tunisie avaient préparé un projet qui prévoyait la destruction par explosifs de la Cathédrale de Carthage car sur son mur on pouvait y lire : « Cette terre est à jamais Chrétienne ».
La mentalité qui régnait était la même que celle des Talibans de Kaboul qui avaient détruit au canon des statues Bouddhistes classées au patrimoine mondial de l'UNESCO.
J'ose rappeler à ces déchets humains combien ils ont bénéficié de l'aide de l'organisation sioniste mondiale. Tous les lobbys de Washington ont de tout temps préconisé un dialogue avec les frères musulmans et c'est pour cela que ceux-ci à un moment donné entraient à la Maison Blanche comme l'on entre dans un moulin.
Aucun média en France ne s'oppose à la création de partis politiques islamistes mais ils font campagne contre Marine Le Pen car elle est anti-islamiste.
Au lendemain du départ de Ben Ali des dizaines d'émissaires Américains d'origine israélienne ont envahi la Tunisie y prêchant une intervention rapide en Libye afin d'y assassiner Kadhafi car il était laïque et moderne.
Inutile de mentionner Saddam Hussein qui était un Arabe nationaliste et dont le premier Ministre était Chrétien. Il a été pendu haut et court par un tribunal Américain et son pays réduit à l'âge de la pierre.
John McCain s'est rendu en personne en Syrie afin d'encourager les branches Syriennes d'Al Qaida à attaquer le régime de Bashar.
La constitution Tunisienne qui a classé la femme comme étant complémentaire de l'homme a obtenu le support des tous les sionistes Américains qui sont même venus aider à sa rédaction.
George Soros a exigé de ce traitre Béji Caïd Essebsi qu'il protège les islamistes Tunisiens au nom d'une vraie démocratie.
Un prix Nobel ridicule a été octroyé à la Tunisie dans le but d'encourager les Tunisiens à obtenir un compromis avec les islamistes.
L'Islam a de tout été un danger pour le monde Arabe car il a plongé depuis des siècles des peuples dans un comportement irrationnel cousu de fatalisme et de superstition.
L'autre génie nommé Bourguiba avait compris que l'Islam était un obstacle à l'indépendance et la survie du monde Arabe. Il voulait mettre cette religion en sourdine.
Ben Ali a libéré l'Islam en Tunisie par complexe de culpabilité, lui qui avait ordonné une Razia contre les islamistes tunisiens pour éviter une guerre civile comme en Algérie.
La Tunisie sombre car ce sont les islamistes qui l'ont mise à plat et ont détruit le fonctionnement des ses structures.
L'Islam a de tout temps été le plus grand allié d'Israël et de l'occident colonial.
La sauvegarde de la Tunisie passera par la création d'un régime laïque comme en Syrie ou cette région deviendra un sujet politiquement non correct.

JOHN WAYNE
Wolf
Comment savoir s'il était bien présent ?
a posté le 11-05-2024 à 13:24
BN nous dit que le gouverneur de Ben Arous, Ezzeddine Chebbi, était bel et bien présent lorsque le drapeau national a été masqué.
Mais rien n'indique que cette affirmation est sourcée.
Difficile, donc, d'y accorder foi.
Léon
Le pays trahi par le peuple de la trahison collective et leurs élus
a posté le 11-05-2024 à 13:08
Que le Drapeau Tunisien soit menacé d'effacement lors des manifestations internationales à l'étranger est déjà un crime inacceptable contre notre pays et contre ses Patriotes, mais qu'il s'efface dans son propre pays est un crime inqualifiable, et un acte de trahison.
Comment accepter que son drapeau ne soit pas levé à cause d'une manifestation sportive où qu'elle fut et de quelque nature qu'elle soit? Peut-être est-ce là le plus grand signe émis par Dieu. L'éternel que vous n'avez pas voulu comprendre depuis que vous avez crié "dégage" alors que votre pays s'engouffre dans les abîmes de la pauvreté et de la colonisation. L'éternel qui a fait en sorte que Ben Ali repose à deux pas de la mosquée du Prophète, l'éternel qui vous a donné mille signes auxquels vous avez tourné le dos, jusqu'au plus symbolique d'entre-eux: Votre Drapeau National effacé dans votre propre pays.
Si mes propos et mon verbe furent depuis le 14 maudit aussi tranchants, c'est tout simplement parce que je sais que le tunisien est capable de trahir son Pays pour quelques deniers ou quelque satisfaction personnelle, souvent motivée par des considérations régionalistes bien nourries par le football. Je l'avais écrit depuis 2011 alors que le peuple d'hypocrites se cachait derrières des nobles slogans tels la Justice et la Dignité.
De quelle Dignité pouvez-vous vous prévaloir lorsque vos frontières sont ouvertes à tous alors qu'en même temps vos diplômés fuient le pays, lorsque votre nourriture vous vient des emprunts et des dons, lorsque votre Drapeau n'a plus le droit d'être levé dans votre propre Pays, peuple de traitres!
Léon avait vu juste, Léon avait raison, il fallait l'écouter depuis 2011 au lieu d'étaler votre venin sur la réussite de la Tunisie de Bourguiba et Ben Ali.
Les atlantistes ont gagné et je jette les armes! Par votre faute Peuple de traitres! La Tunisie n'existe plus, et y a-t-il de meilleur symbole que le drapeau! Peuple de traitres, vous n'avez que ce que vous méritez!

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant,

VERSET 112 de la SOURATE de la SOURATE des ABEILLES.
Morjane
Vocabulaire populiste
a posté le 11-05-2024 à 13:07
Sanctions, dissolution. prison. arrestation, discours populistes, trahison etc.. C'est quoi ça ! Même les extrême droite actuels n'en sont pas là. Seulement la sécurité des citoyens, la corruption, le chômage, la misère sociale, les incivilités au quotidien, les pistons dans le monde du travail, les réels problèmes des tunisiens ne sont pas combattus