alexametrics
vendredi 03 février 2023
Heure de Tunis : 15:05
SUR LE FIL
Des députés européens ont-ils fait l'éloge de Kaïs Saïed ?
12/01/2023 | 12:49
4 min
Des députés européens ont-ils fait l'éloge de Kaïs Saïed ?

 

« Des députés du Parlement européen font l’éloge du président de la République et expriment leur fascination pour le peuple tunisien », c’est le titre d’une vidéo partagée sur la page Facebook “Les enfants du processus du 25-Juillet à Kairouan“ depuis hier mercredi 11 janvier 2023. Une vidéo a aussi été reprise par d’autres pages Facebook proches du cercle du président de la République. 

 

Vérification faite par BN Check, il s’est avéré que la vidéo montre Thierry Mariani un homme politique français et député européen du Rassemblement national depuis 2019 et la vidéo date du 20 octobre 2022. Mais contrairement au titre de la vidéo, il ne s’agit pas de plusieurs députés “qui font l’éloge du président“, mais du seul député d’extrême-droite, précité, qui parle de la situation générale en Tunisie et de la situation économique plus précisément tout en disant du bien du processus entamé par Kaïs Saïed.

En évoquant le président de la République, Thierry Mariani dit exactement que : « Depuis 2019 le président Saïed essaye de renforcer l’État contre la condition essentielle pour que la Tunisie retrouve son envergure régionale et internationale. Je ne pense pas que multiplier les ingérences pour le contraindre à suivre certaines recettes qui ont systématiquement échoué depuis 2011 soit une bonne chose ». D'après ses dires, il demande la non-ingérence de l’UE dans les affaires de la Tunisie.  

 

 

Voici le contenu du discours du député Thierry Mariani le 20 octobre 2022 au Parlement européen : 

 

« À force d’entendre ces débats d’urgence sur les droits de l’Homme et le monde méditerranéen, je me pose une question : existe-t-il une option préférentielle pour les Frères musulmans aux parlement européen ? Nous sommes en droit de nous poser la question vu les déclarations aujourd’hui de l’UE et des associations dites de défense de droit de l’Homme au sujet de la Tunisie, comme ce fut d’ailleurs le cas hier avec l’Égypte. Dans ce pays qui était dirigé par les Frères musulmans d’Ennahdha sous perfusion d’argent occidental, nous ne trouvions rien à redire. 

Heureusement le peuple tunisien a été plus courageux et a dit stop à la régression de ses mœurs et de ses finances. Le président Saïed est arrivé, il est arrivé avec un soutien populaire extrêmement important. Il tente de rétablir l’autorité politique et l’autorité présidentielle, il tente de renouer le dialogue de Tunis avec les institutions financières internationales. Il tente aussi de rétablir une certaine stabilité politique. 

De quoi la Tunisie souffre-t-elle aujourd’hui ? D’abord, d’un voisinage compliqué. 

Ensuite, d’une crise inflationniste pour le peuple tunisien la priorité est de vivre plutôt que de survivre.

Alors que la Tunisie vient de parvenir à un accord avec le FMI, nous devrions plutôt réfléchir à ses côtés sur la manière de coopérer afin de renforcer la coopération régionale en Méditerranée c’est notre intérêt au plan migratoire. C’est notre intérêt au plan sécuritaire sur le plan sécuritaire. C’est notre intérêt au plan géopolitique tant les liens culturels avec ce pays sont forts. Nous avons besoin d’un Maghreb fort, capable d’offrir des opportunités économiques à ses enfants, de lutter contre les islamistes et de participer à l'équilibre de toute cette région de l’Afrique . Depuis 2019 le président Saïed essaye de renforcer l’État contre condition essentielle pour que la Tunisie retrouve son envergure régionale et internationale. Je ne pense pas que multiplier les ingérences pour le contraindre à suivre certaines recettes qui ont systématiquement échouées depuis 2011 soit une bonne chose. 

Chers collègues, pour vous la Tunisie est en face de l’Europe. Pour nous elle est avec l’Europe dans un intérêt partagé pour notre bien commun : la Méditerranée ».

 


R.A

12/01/2023 | 12:49
4 min
Suivez-nous
Commentaires
FALLAG
Voila tout est dit!
a posté le 12-01-2023 à 14:57
Et dire que la France n´a rien à voir avec le Putsch militaire en Tunisie!
Gg
Le texte intégral est clair
a posté le 12-01-2023 à 14:41
Il dit notamment:
"existe-t-il une option préférentielle pour les Frères musulmans aux parlement européen ? Nous sommes en droit de nous poser la question... Dans ce pays qui était dirigé par les Frères musulmans d'Ennahdha sous perfusion d'argent occidental, nous ne trouvions rien à redire."

Au vu de ce texte, on ne peut qu'être d'accord.
Et cela ne signifie pas soutien inconditionnel au Président Saied.
Juan
ton disc rayé anti islam
a posté le à 16:58
et avec ta haine de islam ?