alexametrics
BN TV

Hassouna Nasfi : j’ai participé à l’éparpillement de la famille politique

Temps de lecture : 1 min
Hassouna Nasfi : j’ai participé à l’éparpillement de la famille politique

 

Le secrétaire général de Machrouû Tounes et président du bloc parlementaire de la Réforme nationale, Hassouna Nasfi a annoncé, ce soir du jeudi 7 novembre 2019, qu’il n’était, en aucun cas, concerné par un poste au sein du prochain gouvernement. 

Invité de Malek Baccari sur Attessia TV, M. Nasfi a, en effet, nié toute volonté d'instrumentaliser son nouveau bloc parlementaire afin d’obtenir un portefeuille ministériel. Il a, dans ce sens, souligné que sa mission à la tête du bloc de la Réforme nationale était bien plus importante puisqu’il « avait participé à l’éparpillement de la famille politique, à tort ou à raison ».


Hassouna Nasfi a, par ailleurs, précisé que parler de la transformation de ce nouveau bloc en un parti politique était anticipé bien que cela soit « une ambition légitime ».


Le nouveau bloc parlementaire de la Réforme nationale est constitué jusqu’à présent de 15 députés. Nidaa Tounes, Machrouû Tounes, Afek Tounes, Al Badil Ettounsi ainsi que des indépendants font partie de ce bloc dont la 1ère position politique était de s’opposer à un chef de gouvernement issu d’Ennahdha.

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (2)

Commenter

Lone Wolf
| 09-11-2019 17:46
Le malheur, c'est que ton mea culpa ne sert à rien. Ce sont les "progressistes" de ton genre qui nous ont amené toute cette faune d'obscurantistes, de terroristes, de contrebandiers et de truands, le malheur c'est que tous les losers halal et haram vont faire la pluie et le beau 5 ans durant, on va devoir vous supporter comme une maladie incurable.

RIGOLO
| 08-11-2019 06:18
Continuez à tourner en rond ! Le pays en péril mais les boliticiens demeurent enfoncés dans leurs idéologies Bidons ! Comme une maison entrain de se fondre sur la tête de ses habitants et les architectes prennent tout leur temps pour trouver le meilleur plan basé sur le look et non le fond et ce sans prêter attention à l'urgence de la reconstruction ? Le temps c'est de l'argent ! Amateurisme et manque d'expérience et surtout l'incompétence de ces gens là ! Que Dieu prendra soin de nous .

A lire aussi

« le parlement et le gouvernement sont deux affaires différentes

17/11/2019 13:00
6

Kaïs Saïed a aussi appelé les jeunes à contribuer au développement de la

16/11/2019 19:14
17

Youssed Chahed restera en poste jusqu’à la formation du nouveau gouvernement et le vote de

15/11/2019 20:04
15

Les prochains membres du gouvernement seront choisis selon l’unique critère de la

15/11/2019 19:06
22

Newsletter