alexametrics
vendredi 21 janvier 2022
Heure de Tunis : 12:03
Chroniques
Comment Ennahdha va garder le contrôle de la Kasbah
Par Marouen Achouri
07/07/2021 | 16:59
5 min
Comment Ennahdha va garder le contrôle de la Kasbah

 

La saison des grandes manœuvres commence et les spéculations vont bon train à propos d’un nouveau gouvernement, de sa composition et de sa présidence. Le dernier communiqué du conseil de la Choura d’Ennahdha est clair, le parti souhaite voir en place un gouvernement politique qui permettrait aux partis politiques de prendre leurs responsabilités. Les leaders d’Ennahdha se sont succédé sur les plateaux télé pour expliquer cette revendication et surtout pour dire qu’il s’agit d’une vieille demande du parti islamiste, qui date de la décision de Hichem Mechichi de mettre en place un gouvernement de « compétences indépendantes ».

Toutefois, il est amusant de remarquer que le texte du communiqué n’évoque pas la présidence de ce nouveau gouvernement. Pourtant, l’ensemble des apparitions médiatiques à ce propos parle de Hichem Mechichi qui garderait la présidence. C’est que la question n’est pas simple.

D’un côté, garder Hichem Mechichi à la présidence du gouvernement a plusieurs avantages. Le premier est politique dans le sens où on verrait mal M. Mechichi se rebeller soudainement contre le parti islamiste ou tenter de contrecarrer ses plans. Depuis sa prise de fonctions, l’entente est cordiale entre le locataire de la Kasbah et le plus important des composants de son « coussin » politique. Ennahdha n’a aucune garantie quant à la « docilité » d’un autre futur chef du gouvernement, même s’il venait de ses propres rangs.

 

Et puis garder Hichem Mechichi à la Kasbah permet de faire l’économie d’un casse-tête au niveau de l’ARP et du respect des procédures. Tant qu’il est chef du gouvernement, Hichem Mechichi peut opérer un remaniement, même s’il équivaut à changer toute son équipe. On pourra ensuite replonger dans la polémique de la nécessité d’obtenir, ou non, la confiance du Parlement pour un remaniement. Une piste qui avait déjà été explorée pour un règlement du blocage politique avec le président de la République. Par contre, changer Hichem Mechichi implique des rounds interminables de négociations pour trouver et faire passer son successeur. Ensuite se mettre d’accord sur une composition et passer le tout devant l’Assemblée. Par conséquent, il est bien plus simple de garder Hichem Mechichi à la tête du gouvernement, non pas pour sa personne, mais parce que son éviction ou sa démission équivaut à celle de tout le gouvernement. Pour éviter ce scénario, il vaut mieux, pour Ennahdha, travailler sur la composition même du gouvernement. L’autre partie qui risquerait de perturber ce plan est le président de la République. Mais il semblerait que Kaïs Saïed a renoncé à sa volonté de voir Hichem Mechichi partir et il serait favorable au moins à l’idée que les partis politiques prennent leurs responsabilités de façon directe. Dans son douloureux apprentissage de la politique, Kaïs Saïed apprend visiblement à lâcher du lest. 

 

D’un autre côté, Ennahdha met la pression sur Hichem Mechichi concernant son équipe rapprochée au niveau de la Kasbah. Car si Hichem Mechichi ne se montre pas plus coopératif que cela, il n’y aurait pas grand intérêt à le garder à la Kasbah. Le problème ne se pose pas avec la personne de Hichem Mechichi, mais plutôt avec ses conseillers et particulièrement son directeur de cabinet, Moez Lidinallah Mokadem. Selon certains échos, ce dernier s’opposerait à plusieurs nominations demandées et suggérées par le parti islamiste. M. Mokaddem mettrait des bâtons dans les roues d’Ennahdha et tenterait par tous les moyens de réduire son influence au niveau de l’exécutif. Les nominations de délégués et de PDG d’entreprises publiques sont entravées par le directeur de cabinet, que certains présentent même comme le vrai patron de la Kasbah. Il est évident que le parti Ennahdha ne saurait maintenir son soutien à Hichem Mechichi s’il garde dans son équipe des éléments perturbateurs tels que Moez Lidinallah Mokaddem. D’ailleurs, l’appellation « gouvernement politique » implique la présence des partis soutenant Mechichi au sein de son cabinet au niveau de la Kasbah. Donc plus de place pour les empêcheurs de tourner en rond. Cela semble être une condition sine qua none pour que le parti Ennahdha permette à Hichem Mechichi de rester à la Kasbah. La question qui se pose est de savoir si le chef du gouvernement acceptera de remanier largement son équipe gouvernementale ainsi que son équipe de conseillers à la Kasbah, pour rester à son poste ? Tout est possible pour satisfaire les partis qui lui permettent d’être chef du gouvernement.

 

Devant les gesticulations de ses adversaires politiques, Ennahdha est parvenue à garder sa position avantageuse. Le parti islamiste conserve sa mainmise sur la présidence du gouvernement et l’utilise à son avantage. Du côté du président de la République, la pression, notamment internationale, est devenue trop grande et l’a obligé à recevoir Rached Ghannouchi dans un entretien qualifié de « positif ». L’ARP est noyée dans les méandres de la médiocrité et ne peut, de toute façon, jouer aucun rôle dans les manœuvres du parti islamiste. L’Assemblée examinait hier un projet de loi sur Tunisie Autoroutes sans rapport avec l’actualité et, de toute façon, son activité s’arrêtera à la fin de ce mois. En plus, les sbires d’Al Karama sont là pour faire le sale boulot et jouer à merveille leur rôle de parechoc.

 

Finalement, Ennahdha aura réussi à se mettre dans les meilleures dispositions possibles pour négocier dans la perspective d’un dialogue national ou dans celle de tractations plus « intimes » avec le président de la République ou les autres partis. Ennahdha a manœuvré pour pousser ses pions et mettre la pression sur un exécutif chancelant tout en obligeant Kaïs Saïed à être plus rationnel. Ce qui est sûr, quelle que soit l’option qui sera retenue au final, Ennahdha aura le contrôle de la Kasbah, pendant que les autres gesticulent.   

 

Par Marouen Achouri
07/07/2021 | 16:59
5 min
Suivez-nous
Commentaires
takilas
Elle est plaisante cette expression garder le pouvoir.
a posté le 08-07-2021 à 19:51
Il y en a des pays qui gardent la stabilité économique, la production et le travail, et il y en d'autres pays surtout la Tunisie dont la situation s'est complètement dégradée jusqu'à devenir certainement irréversible, car tous les autres pays africains sont meilleurs, sans parler des autres continents qui nous dépassent depuis 2011 de plusieurs siècles, car l'écart a augmenté vertigineusement depuis ladite date d'arrivée de Londres des khwanjias les affamés, qui ont été incités, pour des raisons connus, au massacre de la Tunisie et ce lors de leur sinécure vécue à Londres depuis 2006 jusqu'à 2011 année du coup d'état d'un Etat devenu fragile et vulnérable par une mauvaise gouvernance que beaucoup supposent préméditée pour ouvrir de brèches et provoquer des lacunes et des faiblesses qu'apparement Ben Ali a probablement contribué.
L'énigme sera connue tôt ou tard.. Tellement il y a trop de questionnements et d'embrouilles.
Ennaj
Ennahbê vs mechmêchy
a posté le 08-07-2021 à 15:03
Si Achoury dans l'absolu vous avez tout bien exposé et analysé. Ce qui est à retenir c'est qu'ennêkbê continue à faire de la diversion pour qu'on cesse de remuer le couteau dans ses entrecôtes. Mais cette entité terroriste sera incapable d'imposer quoique ce soit car d'abord machmêchy est conscient qu'il s'est bel et bien mouillé en se faisant docile et cette "qualité" a fait de lui un indispensable sbire dans la combine ikhwêMjiste et il le sait comme vous l'avez si bien développé. De temps en temps il leur consent une faveur en leur jetant un os comme celui d'avoir nommé un certain R. Younes à la tête de la tv1, un khwêMjy notoire qui a été par le passé pdg de la tv. Dans le temps pour y parvenir, les vendredis il quittait son bureau à 11H pour pouvoir occuper LA place juste à côté de certains ministres khwêmjis... Donc ne vous inquiétez pas pour mêyemchychy, il man'?uvre bien et n'oubliez pas le Mseddi chargé de l'information qu'il a rappelé à la rescousse et on n'a pas besoin de démontrer sa connivence avec la secte
Ennaj
Achoury
a posté le à 13:43
Correctif additif... Le fameux R. YOUNES nouvellement nommé à la tête de la tv nationale 1 est un ancien de la boite :soys directeur. Il est un Agent spécial des khwêmjistes qui, pour arriver à occuper le fauteuil de pdg quittait chaque vendredi son bureau à 11H pour pouvoir occuper LA place qu'il faut lors de la prière du vendredi, et cette place se situe tout près de celle des éminences noires d'ennêkbê à l'intérieur de la mosquée pas loin du siège de la TV... Le retour de Mseddi à la Kasbah l'a remis en selle... Et cela renforcera la tendance de la ligne éditoriale de ce service public devenu service d'état....
Faraon
la colonisation française est le vrai problème ......
a posté le 08-07-2021 à 14:05
bourguiba, ataturk, le shah ... tous éblouis par l'occident islamophobe, ont voulu éradiquer islam.
ils ont tous échoué, lamentablement.
vous ne pourrez jamais effacer l'identité du peuple.
la France dirigée par des sionistes islamophobe, vous trompe.
vous la suivrez comme des moutons écervelés.
le problème n'est pas la religion, mais le système français que vous copiez.
un système inadapté aux réalités du pays, que ce soit l'enseignement, la justice etc ...
à l'assemblée, tous en costume-cravate par 40 deg. pourquoi ? parce qu'en France c'est ainsi. sauf qu'en France il fait pas 40 deg.
vous copiez le superficiel.
mettez des T-shirts et shorts. utilisez votre langue maternelle. et produisez une voiture moins chère que Renault. exportez . on vous regardera avec admiration.
fabriquer des diplomés -- à la française -- chomeurs, ne mène à rien.
les expatrier ne sert pas le pays.
le système français, perpétue la colonisation.
Independence NOW.
WAKE UP !!!
Mike Kim Tounsi Fakhour
Le plus important est ailleurs. Santé : une hécatombe. Politique : une pourriture.
a posté le 08-07-2021 à 10:10
Merci pour cet article.
En fait, presque toute la classe politique est pourrie. Pourrie, entre autres, par le culte de la personne et les égos :
En commençant par les défunts : Bourguiba (fin de règne), Ben Ali et Béji Caied Essebsi BCE (le deuxième plus grand traitre de la révolution, il a pactisé avec le premier traitre Kherriji (Ghannouchi) en aout 2013, dans l'hôtel chic de Paris : le Bristol, dans la suite de Riahi, rencontre organisée par Nabil Karoui qui est co-fondateur de Nidaa Tounes. BCE a permis le retour des RCDists, dont Abir Moussi et a tout fait pour favoriser son fils Hafedh)
En passant par Ghannouchi (cheikh bac moins trois'?') et Abir Moussi (comme tout RCDist, une opportuniste primaire)
En continuant par Nabil Karoui et Makhlouf, etc
En interne, aucun des partis politiques associés à cette racaille, ne fonctionne de façon démocratique.
Pour balayer cette racaille et la faire dégager par la petite porte, il suffit d'adopter un scrutin législatif plurinominal, majoritaire, à trois tours.
Donc il faut changer le code électoral.
Espérons qu'un référendum pour un amendement de la constitution le permettra.
Mes sincères salutations aux citoyens honnêtes de toute sensibilité.
N. B. : KS, sans parti politique, avec des prérogatives très limitées, qu'il respecte, ne fait pas partie de la racaille.
ANTIRELIGIONS
SIMPLE FORMALIT'?
a posté le 08-07-2021 à 09:00
C'est une blague ou quoi? Parce que depuis la disparition du régime du défunt Ben Ali et l'apparition de l'ex planqué à Londres, la pauvre Tunisie et le peuple tunisien sont pris dans les griffes de la nahdha: C'est à dire tout est sous l'emprise de ce diabolique personnage guhanouchi et rien ne lui échappe donc la Kasbah est une simple formalité ./
Faraon
STOP Islam Bashing ...............
a posté le à 13:51
le peuple est à 98 % musulman, pas islamiste.
c'est le peuple qui a choisi ce parti.
si tu es islamophobe, c'est ton droit. mais ce n'est pas l'avis du peuple.
GROW UP !!
retraité
ces partis politiques ont échoué
a posté le 08-07-2021 à 08:17
les partis politiques depuis10 ans ont échoué dans la bonne gouvernance et la gestion et ce parti islamique fidèle à sa doctrine je suis je reste malgré leur trahison et leur échec dans tous les domaines il trouve un moyen astucieux et diabolique pour masquer leurs échecs en appelant à la formation politique des partis politiques pas pour relever es défis du pays mais uniquement pour noyer le poisson dans l'eau et garder leur mainmise sur le pays ils sont aperçus qu'ils ne peuvent pas continuer à soutenir indéfiniment à leur protégé dans sa gestion catastrophique du pays depuis plus de 9 mois
Forza
134 décès et 9800 infections
a posté le 08-07-2021 à 07:50
Le moment n'est pas opportun pour des jeux politiques. Le pays a besoin d'une stabilité politique. Changer le chef du gouvernement ou les ministres perturberait encore plus le pays.
Saied, Ghanouhci et Mechichi doivent s'assoir à table et définir ensemble un plan
- Permettre aux ministres qui ont reçu la confiance du parlement et qui n'ont aucun dossier de prendre leurs responsabilités
- Une feuille de route pour installer la cour constitutionnelle
- Définir concrètement les règles du jeu entre les trois pour respecter les prérogatives de chacun
Lol
Ils ont réussi ?
a posté le 08-07-2021 à 07:31
Ennahda a réussi à manipuler toutes les personnes manipulables mais elle n'a pas réussi à diriger le pays.
Parmis les manipulés on trouve ceux qui criaient liberté pour NK sans réfléchir au prix que la Tunisie va payer pour cette intervention de Béchir Akermi.
Achille
A l'intention du Président de la République
a posté le 07-07-2021 à 22:09
Appel au Président de la République de lancez le GEISR

GEISR : Groupe d'Elite d'Intervention pour le Sauvetage de la République !

Monsieur le Président, j'ai imaginer le GEISR. C'est la solution pour la Tunisie, pour nous sortir de la, pour nous sortir de cette guerre aux mains des mafias, des sectes et organisations criminelles.

Le GEISR que vous lancerez par décret, est une structure de renseignement et action contre le mercenariat toute identité confondue en Tunisie, qu'il soit mercenariat officiellement terroriste ou merceneriat caché derrière des fonctions d'hommes politiques, d'hommes d'affaires véreux.. etc
Cette structure aura pour mission de débusquer les mercenaires cachés derrière des identités qui peuvent être multiples, prenant par exemple celle des mercenaires logés a l'ARP, donc identité politique (mercenaire député, homme-femme politique traître a la nation, partis politiques formés de mercenaires et rattaché a des états étrangers).

Cette structure donnera au peuple tunisien le moyen légale et juridique ainsi que militaire et policier, de combattre le mercenariat via une structure nationale dédiée.
Cette structure va compléter le travail de l'armée et de la justice, qui n'ont pas l'outil necessaire ni le mandat et la mission établie clairement de lutter contre le mercenariat caché.

Le GEISR sera l'équivalent de la CIA et du FBI americain, ou bien du KGB et FSB russe.

Vous devez lancer cette structure Monsieur le Président.
C'est l'unique moyen pour la Tunisie d'échapper a un destin obscure.
Zarathustra
La Tunisie est victime d'une trahison électorale
a posté le 07-07-2021 à 21:42

Je m'adresse d'abord aux députés de kalb tounes: jusqu'à quand voulez vous encore continuer votre trahison de vos électeurs et de ceux qui vous ont fait confiance? Je fais appel à votre sensibilité, à votre bon sens, à votre conscience d'arrêter votre trahison afin de sauver notre jeune démocratie. Aucune démocratie ne pourrait fonctionner / survivre avec ce genre de trahison...


Essayons de mettre le tout en relation, Ennahdha est vraiment dans la merde et joue au poker avec de très mauvaises cartes, pourquoi?:
a) Ennahdha est obligé de garder Mechichi, car si le gouvernement de Mechichi tombe c'est tout le parlement qui risquerait de tomber (Carthage ne ferait pas 3 fois de suite la même faute)
b) Mechichi sait bien qu'il est irremplaçable pour Ennahdha pour les raisons que j'ai donné en a. Et ainsi, il ne veut plus être inconditionnellement le vassal de RG.
c) Puis, tout le monde se demande jusqu'à quand vont les députés de kalb Tounes supporter la trahison qu'ils infligent à leur électeurs afin de soutenir NK.
d) Puis, il y a l'UGTT qui prend inconditionnellement celui qui lui offre une augmentation salariale et la non vente des entreprises publiques.


Je résume: Le plan de RG est de garder Mechichi car il (RG) n'a pas d'autres choix afin d'éviter "l'écroulement" du parlement, mais il (RG) voudrait aussi donner un Bonbon à KS en évitant certains Ministres que Carthage refuse catégoriquement.

un peu d'analyse combinatoire:
a) il y a la possibilité que Mechichi se retire de ce sale jeu de poker à la con, et ainsi Carthage va provoquer des élections législatives anticipées dans le seul but de nettoyer l'ARP des impuretés.
b) il y a la possibilité que les députés de kalb tounes se rebellent contre NK et ainsi RG perd tout son influence à L'ARP...
c) Il y a aussi la possibilité que Michchi s'incline devant RG et continue son rôle de vassal, mais ceci n'implique pas que le remaniement gouvernementale pourrait passer au parlement (ce qui est bon pour Carthage afin de nettoyer le parlement).

Mon Conseil à Monsieur Mechichi, sortez / démissionnez en héros la tête haute et libérez la Tunisie et les Tunisiens de leur souffrance. Oui, la Tunisie est victime d'une trahison électorale qui a déséquilibré le parlement et toute notre vie socio-économique, politique et juridique.

Je m'adresse encore une fois aux députés de kalb tounes: jusqu'à quand voulez vous encore continuer votre trahison de vos électeurs et de ceux qui vous ont fait confiance? Je fais appel à votre sensibilité, à votre bon sens, à votre conscience d'arrêter votre trahison afin de sauver notre jeune démocratie. Aucune démocratie ne pourrait fonctionner / survivre avec ce genre de trahison...



Un citoyen
Il n'y a plus rien à man'?uvrer
a posté le 07-07-2021 à 20:15
Le pays est en ruine et en plein effondrement de quel pouvoir cette secte va hériter
Tunisie libre et souveraine
Elle vas bientôt déguster
a posté le 07-07-2021 à 20:13
Depuis que cette secte de malheur à pointe le bout de sa moustache ce pays n'est plus ce qu'il était et en pleine tourmente et chaos ...
Plus aucune personne de censé me leur fait confiance même leurs sympathisants désertent et fuit le navire il n'y a qu'a voir le nombre de familles de cette secte qui reparte en exil depuis quelques temps car plus rien n'arrêtera la foule quand elle sera lancée pour leur demander des comptes !!
Monastir
Mafias d'Allah
a posté le 07-07-2021 à 20:11
Il leur faut presque 1 milliards d'euros avant fin juillet pour indemniser leur adhérents...
Tans que K.S joue leur jeu et refuse de dissoudre cette assemblée de mafieux , ils continueront leur pillage et destruction de l'état, ahhh mais quel bon musulman ces frerots, et dire que leur supporter espèrent le paradis ...un paradis de fosse septique jonché de jeunes crottes vierge qu'ils s'enfileront pour l'éternité.
BOBBY
Leur seuls appuis furent Hillary Clinton et maintenant Biden, les gauchistes sionistes caviar US..
a posté le 07-07-2021 à 20:09
Leur seuls appuis furent Hillary Clinton et maintenant Biden, les gauchistes sionistes caviar US..
sous Trump, il ont eu peur, mais maintenant il osent à nouveau la violence ayant le soutien US, pour l'instant, sauf revirement de la politique US à l'égard de l'Islam politique..
Soussi
Le parlement
a posté le 07-07-2021 à 19:29
Le president d Ennahdha et president du parlement n a pas pu maitriser et gerer les 217 parlementaires
Comment voulez vous qu elle peut gerer la Kasbah
Ce parti ne peut survivre que dans les eaux troubles
SVP arretez de faire le cinema et mettez les pieds sur terre
Virtuel
Vas y
a posté le 07-07-2021 à 19:26
Quand j entends dire que mechichi doit composer avec ennahda,khalb tounis , el kharama, le bloc democrate ,
Pour gouverner, j ai un fou rire. depuis le 1er jour ,j ai conseille a mechichi d envoyer balader tout ce monde qui se donne de l importance . mechichi doit proposer ses reformes et nominations directement au peuple par des addresses directes et mettre au defi les partis de le bloquer. Les partis tiennent tellement a leurs avantages ,qu ils sont incapables de tenir tete au 1er ministre ,comme ils ont peur d elections anticipees
Forza
Vous n'avez pas compris notre système politique
a posté le à 07:57
Ils lui retirent la confiance. Aucun chef de gouvernement ne peut rester en poste dans une démocratie parlementaire sans une majorité au parlement. Le chef du gouvernement dans une démocratie parlementaire n'a de légitimité qu'à travers la légitimité électorale de la majorité parlementaire qui le supporte. Fakhfakh a dû partir car lui aussi n'a pas compris le système politique tunisien.
Welles
Et vous '?'
a posté le 07-07-2021 à 18:43
Et Vous continuerez à nous décrire avec plaisir les man'?uvres pendant que le pays s'écroule.
'? votre place j'aurais attaquer de face cette pieuvre en dénonçant haut et fort l'illégalité de leur sale man'?uvre mais en tant que démocrate restons neutre bien sûr. Triste démocratie
BOUHELA
MECHI-CHI/ENNAHDHA
a posté le 07-07-2021 à 18:09
Pourquoi vous omettez ( et non pas oubliez) d'évoquer une arme suprême, dissuasive et fatale dont dispose, réellement, MECHICHI pour garder ENNAHDHA au respect. C'est la possibilité qu'il a de présenter, à tout moment, sa démission à SAIED si elle dépasse les limites et se montre trop cupide ou trop envahissante. Car, la hantise de GHANNOUCHI est que la main passe de nouveau au Président qui, cette fois-ci, ne va pas gâcher cette ultime occasion pour régler ses problèmes avec lui et prouver qui est le vrai maître du pays.
Tunisino
Sans projet
a posté le 07-07-2021 à 17:33
Sans projet stratégique, patriote et ambitieux, pour servir les tunisiens du présent et du futur, vers une Tunisie avancée, rien ne marchera. Les islamistes sont trop bêtes, alors que les communistes sont trop anarchistes, c'est alors aux centristes d'assumer leurs responsabilités, tout comme Bourguiba, durant les années 50.