alexametrics
Autos

Première mondiale du Volkswagen T-Roc cabriolet

Première mondiale du Volkswagen T-Roc cabriolet

 

Avec cette première mondiale, Volkswagen fait souffler un vent nouveau sur le segment des SUV (Sport Utility Vehicles). En tant que premier crossover cabriolet de la classe compacte, le nouveau T-Roc cabriolet associe l’allure et les qualités d’un SUV classique à la sensation de conduite unique d’un cabriolet. « Accept No Roof », ce slogan parle de lui-même et promet un sentiment de liberté, un renouveau dans le segment SUV et un plaisir de conduite chargé d’émotions. Le T-Roc cabriolet tient cette promesse et vient égayer le quotidien avec ses caractéristiques tendances.

 

Plus qu’un simple véhicule, le T-Roc cabriolet est le représentant d’un autre mode de vie sur le marché en plein essor des SUV. La fonctionnalité, le comportement dynamique et la technologie du T-Roc, présenté en novembre 2017, augurait un avenir prometteur. Le nom en dit déjà beaucoup : le «T», emprunté au Tiguan et au Touareg, indique que la famille T-Roc appartient à la catégorie des SUV, tandis que le «Roc» caractérise ce véhicule de crossover. Ainsi, ce véhicule prestigieux et dynamique vient compléter et bousculer le segment des SUV compacts.

 

Membre élégant et sportif de la famille T-Roc, le T-Roc cabriolet repousse les limites de l’automobile. Il est apprécié tant pour sa valeur d’usage élevée et la sensation de liberté qu’il confère, que pour ses performances et son confort. Son design à la fois attrayant et tendance éveille des émotions positives. Sa capote haut de gamme s’ouvre en 9 secondes. Il est d’ailleurs possible de l’ouvrir en roulant, jusqu’à une vitesse de 30 km/h. De plus, ce CUV (Crossover Utility Vehicle) regroupe toutes les qualités reconnues des SUV Volkswagen : les sièges surélevés, ainsi que les nombreuses options de personnalisation. Le T-Roc cabriolet se révèle ainsi être un ambassadeur de la joie de vivre et du plaisir de conduire. Il a été conçu pour des personnes en quête de d’aventures et de liberté, tant au quotidien que lorsqu’elles sortent des sentiers battus. Ce crossover cabriolet sera présenté officiellement au Salon de l’Automobile de Francfort (IAA) qui se tiendra du 12 au 22 septembre 2019. Le lancement sur le marché est prévu au printemps 2020.

 

 

Positionnés juste en dessous du Tiguan dans leur segment, le T-Roc et le T-Roc cabriolet partagent avec ce dernier la même base, à savoir la plate-forme modulaire à moteur transversal (MQB). La MQB donne aux concepteurs la possibilité d’associer une construction compacte et une carrosserie complètement indépendante. Le T-Roc cabriolet mesure 4 268 mm de long, avec un empattement de 2 630 mm. La largeur est de 1 811 mm (sans les rétroviseurs extérieurs) et la hauteur de 1 522 mm. Le conducteur et le passager avant sont assis à 599 mm au-dessus du sol (616 mm pour les sièges arrière) et bénéficient ainsi d’une bonne perspective. Dans l’habitacle du deux portes, le conducteur et les passagers profitent d’une grande flexibilité et d’un vaste espace. Le coffre à bagages d’une capacité de 284 litres n’est pas en reste et n’a rien à envier au segment des crossovers compacts. En outre, la polyvalence de ce concept de véhicule est également soulignée par le dispositif d’attelage disponible en option.

 

Suivant la tradition de la Coccinelle et de la Golf cabriolet, le T-Roc cabriolet dispose d’une capote souple classique. Cette dernière est constituée d’une armature, d’un ciel de pavillon, d’un rembourrage sur toute la surface et d’un revêtement extérieur. L’équipe de développement a disposé les joints longitudinaux du tissu extérieur (partie centrale et deux panneaux latéraux) de manière à ce qu’ils servent de gouttière supplémentaire.

Quatre arceaux transversaux et un arceau avant (le premier grand élément transversal situé derrière le cadre de pare-brise) sont montés dans le châssis longitudinal de l’armature de la capote. Le toit souple est relié aux arceaux par des rails de maintien en toile vissés. Ainsi, le toit souple ne gonfle pas, même à grande vitesse. Cela présente un avantage non seulement pour l’aérodynamisme, mais également pour le niveau sonore dans l’habitacle. Ce calme appréciable est rendu possible par le toit en toile de conception haut de gamme, ainsi que les joints des glaces et des portes spécialement conçus dans cette optique.

 

 

Lorsque le toit est ouvert, la partie supérieure de l’arceau avant recouvre une grande partie de la zone du logement de capote, rendant donc inutile un couvercle supplémentaire. Le T-Roc cabriolet permet également de profiter rapidement du soleil : sa capote électrohydraulique entièrement automatique de série s’ouvre en seulement 9 secondes sur simple pression d’un interrupteur situé sur la console centrale, ou depuis l'extérieur du véhicule par le biais de la clé. Elle peut également être ouverte et fermée quand le véhicule roule, et ce, jusqu’à une vitesse de 30 km/h. Le toit souple du T-Roc cabriolet se verrouille et se déverrouille grâce à un système électromécanique. L’ensemble du système de toit fonctionne de manière totalement automatisée. Aucune intervention manuelle n’est requise.

Les passagers du T-Roc cabriolet sont bien protégés grâce à la protection anti-retournement télescopique et réversible située derrière les sièges arrière. Le système mis en œuvre dans le T-Roc se déclenche en une fraction de seconde après le dépassement d’une accélération transversale définie ou lorsque l’inclinaison du véhicule atteint la zone des appuie-têtes arrière. En outre, le T-Roc cabriolet bénéficie d’un cadre de pare-brise renforcé et de nombreuses autres modifications structurelles, notamment au niveau du soubassement et des panneaux latéraux, des traverses et des portes, pour garantir une sécurité maximale.

 

Une meilleure connectivité pour plus de confort dans le T-Roc cabriolet : grâce aux systèmes d’infodivertissement de dernière génération (MIB3) disponibles en option, le cabriolet est connecté en permanence et offre ainsi de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux services à bord. Le nouveau système dispose d’une unité de connectivité en ligne (UCO) avec eSIM intégrée. De cette manière, le cabriolet peut être en permanence en réseau, une fois que le conducteur l’a enregistré dans le système Volkswagen. Les informations s’affichent sur l’écran du système d’infodivertissement, qui mesure jusqu’à 8,0 pouces. Ce dernier peut être associé à l’Active Info Display disponible en option et son écran de 11,7 pouces, afin de former un poste de conduite numérique complet, appelé «Digital Cockpit». Enfin, l’équipement fonctionnel est complété par un système audio à 12 canaux du fabricant américain BeatsAudio, également disponible en option. Avec sa puissance de 400 W, celui-ci permet d’écouter de la musique lorsque le toit est ouvert, accentuant ainsi le plaisir de conduite.

 

 

Côté équipement, Volkswagen définit une ligne très claire : le client a le choix entre la finition orientée design Style et le pack d’équipement sportif R-Line. Avec ces deux lignes d’équipement, quiconque souhaitant apporter une note de style supplémentaire au véhicule peut opter pour des jantes en alliage léger mesurant jusqu’à 19 pouces à la place des jantes de 17 pouces de série.

La finition Style est axée sur le design et la personnalisation. Les quatre décors au choix pour l’habitacle, l’éclairage d’ambiance de série, les jantes Mayfield en alliage léger de 17 pouces peintes et les packs cuir en option (2 coloris disponibles) en sont garants. Le niveau d’équipement avec le système d’infodivertissement de série Composition Media et ses interfaces USB et Bluetooth, ainsi que les offres en ligne de We Connect, assurent un pack complet et cohérent.

La finition R-Line est résolument orientée sport et se compose principalement des contenus des packs R-Line Exterior et Interior proposés en option avec le T-Roc. De plus, le caractère sportif est mis en exergue par les antibrouillards de série, un châssis typé sport et une direction progressive avec réglage de la direction selon la vitesse. Les sièges sport ajustés avec appuie-tête intégré, revêtement spécial en tissu et similicuir, et logo R-Line sont autant d’éléments distinctifs de cette ligne d’équipement. Grâce au soutien lombaire à réglage électrique de série, le confort n’est pas en reste ; par ailleurs, les coloris au choix permettent de personnaliser le véhicule.

Concernant l’équipement technique de base, les deux variantes incluent le système Front Assist avec fonction de freinage d’urgence en ville et reconnaissance des piétons, le frein anti-multicollision et l’assistant de maintien de trajectoire Lane Assist.

 

Le dynamisme est inscrit dans l’ADN de la famille T-Roc. Ce cabriolet à traction offre une conduite agile et sportive au quotidien et dégage le prestige d’un SUV. Il est adapté aussi bien aux trajets en ville qu’aux longues distances. Les moteurs disponibles assurent des trajets reposants en toutes circonstances et encore plus agréables avec la capote ouverte. Deux moteurs essence avec turbo efficaces sont proposés : un de 85 kW/115 ch (couple de 200 Nm) et un autre de 110 kW/150 ch (couple de 250 Nm). La boîte manuelle à 6 vitesses accompagne de série le moteur 3 cylindres 1,0 litre de 85 kW, tandis qu’une boîte automatique à double embrayage à 7 rapports est disponible en option avec le moteur 4 cylindres 1,5 litre de 110 kW.

 

Le prestige d’un SUV et le dynamisme d’une berline compacte, le tout couronné d’un design avant-gardiste : le T-Roc est l’ambassadeur d’une nouvelle mobilité compacte, qui associe des caractéristiques en apparence contradictoires. Il incarne le mode de vie urbain, tout en séduisant par sa polyvalence. Les sièges surélevés et le grand volume du coffre rappellent les qualités des SUV. En outre, le T-Roc assiste le conducteur dans les situations critiques, par exemple à l’aide du Front Assist de série avec fonction de freinage d’urgence en ville et du Lane Assist. Il fait également montre d’excellentes performances en matière de numérisation et de connectivité. Ce cinq portes, à traction ou à transmission intégrale, est compact de l’extérieur, tout en offrant un vaste espace à l’intérieur. Les variantes d’équipement T-Roc, T-Roc Style et T-Roc Sport permettent une personnalisation maximale, le vaste choix de peintures bicolores élargissant encore le champ des possibles.

 

 

Le T-Roc R, présenté en mars 2019 à Genève, vient agrandir la famille T-Roc avec une variante résolument sportive destinée aux personnes à la recherche d’une voiture élégante offrant de bonnes performances sur la route. Le T-Roc R est équipé d’un moteur TSI à quatre cylindres, d’une cylindrée de 2,0 litres, délivrant une puissance de 221 kW/300 ch et un couple de 400 Nm. La combinaison avec une boîte automatique à double embrayage à 7 rapports et une transmission intégrale 4Motion permet une excellente accélération. Le T-Roc R passe de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes. Sa vitesse maximale est limitée électroniquement à 250 km/h. La nature sportive du T-Roc R est mise en valeur par son design unique et générateur d’émotions. Elle se traduit par d’imposantes entrées d’air, des bas de caisse rabaissés, un diffuseur proéminent à l’arrière et des jantes pouvant atteindre 19 pouces.

D’ici 2020, le segment en plein essor des SUV devrait compter 20 modèles au niveau mondial et se diversifier davantage. Avec le Tiguan et le Touareg, Volkswagen s’inscrit comme référence dans le segment des SUV. Outre la famille T-Roc, ce large éventail de véhicules inclut également l’Atlas et le Teramont. La palette est complétée par le T-Cross et, dès 2020, par la version de série du concept car ID. CROZZ, le premier SUV entièrement électrique. Le T-Roc cabriolet dynamique endosse le rôle d’un crossover agile et polyvalent, qui répond à toutes les attentes. Pour ce faire, l’équipe de développement a associé les qualités des SUV Volkswagen aux sensations délivrées par les cabriolets.

Avec le nouveau T-Roc cabriolet, Volkswagen enrichit sa gamme de modèles dans le segment affichant la croissance la plus rapide du secteur automobile : celui des SUV compacts. Le T-Roc cabriolet sera produit sur le site Volkswagen d’Osnabrück. Une usine forte d’une longue expérience en construction de cabriolets : c’est en effet sur ce site que furent construites, entre autres modèles, les versions cabriolets de la Coccinelle et de la Golf.

 

D’après communiqué

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

A lire aussi

Hyundai a décidé depuis longtemps de dépasser la vision d’autrefois faisant de la voiture un simple

21/08/2019 10:18
0

Cette deuxième génération du plus turbulent des crossovers Nissan, le Juke, arbore désormais un tout

20/08/2019 20:59
0

Entièrement électrique, l’ID.R a parcouru les 20,8 kilomètres de l’enfer vert du Nürburgring en

19/08/2019 20:59
0

Opel présente en premières mondiales au Salon international de l’Automobile de Francfort (IAA): la

16/08/2019 20:59
0

Newsletter