alexametrics
Dernières news

Affaire Karoui : Mongi Rahoui surpris par le silence des candidats à la présidentielle

Affaire Karoui : Mongi Rahoui surpris par le silence des candidats à la présidentielle

Le candidat à l’élection présidentielle, Mongi Rahoui, a exprimé, dans un communiqué publié ce mercredi 11 septembre 2019, son inquiétude concernant l’exclusion de la course à la présidentielle d’un adversaire en ayant recours au pouvoir judiciaire.

Il a dans ce sens estimé que tous les candidats à cette échéance électorale doivent jouir des mêmes droits afin de garantir le processus démocratique et protéger l’intégrité des élections.

Mongi Rahoui s’est, par ailleurs, dit surpris du silence assourdissant de la majorité des candidats à la présidentielle qui n’ont pas exprimé leur position concernant l’interdiction faite à l’un de leurs adversaires d’exercer son droit.

Le député fait ici allusion à l’affaire du candidat de « Au cœur de la Tunisie » à la présidentielle, Nabil Karoui, qui avait été arrêté il y a quelques semaines pour suspicion de corruption et blanchiment d’argent. L’homme d’affaires n’avait pas pu prendre part au débat présidentiel pour présenter son programme électoral.

La demande de la chaîne privée El Hiwar Ettounsi, gérée par Sami El Fehri, d’interviewer Nabil Karoui dans la prison de Mornaguia avait en premier temps été acceptée par l’Instance supérieure indépendante des élections (Isie). Toutefois, cette demande avait été rejetée par le substitut du procureur général auprès de la Cour d’appel.

Mongi Rahoui a également appelé à organiser une conférence nationale pour réorganiser le secteur de l’audiovisuel et l’Isie en mettant en place des règles spécifiques pour réglementer la relation entre les médias et les pratiques politiques et partisanes.

E.B.A.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (17)

Commenter

Akoubi Ammar.
| 11-09-2019 23:27
Sieur Mongi Rahoui parlementaire depuis dix ans sur la circonscription de Jendouba n a jamais défendu les régions marginalisées du gouvernorat. Les campagnes et les imadas de Ghardimaou sa localité natale souffrent des conditions difficiles de leur quotidien et de leur vie qui n ont jamais fait l objet d amélioration. Les habitants d Ain Soltane, El Khenga, Fergsan, El Grine, Ettaref, Ain Rommana, Hammam Ouled Ali, Ezzitoun, Fejat el Ghabbara, Kef Ensour, Gabr Zhir, El Ghorra, ElAyoun, Ouechtata, Errihan, Ezraibia, OM Lahnech, et tous les douars et les rassemblements des habitants dans ces régions délaissées et marginalisées durant une soixantaine d années rappellent au candidat Mongi Rahoui qu ils sont prioritaires d être citées pendant sa campagne électorale. Il n a pas été à la hauteur des attentes des citoyens qui souffrent dans ces régions et n ont jamais trouvé quelqu un qui les écoute et qui défend leurs doléances. Prenez en charge le dossier des souffrances de votre électorat. Nebil Karoui a tous les moyens financiers et lobbyings y compris les européens et les affairistes qui le soutiennent. Mongi Rahoui doit s occuper en priorité des citoyens de son bled.

Lekkteur
| 11-09-2019 19:36
Il faut choisir entre secourir la Tunisie ou secourir un présumé criminel. Quand votre adversaire tombe vous n'arrêtez pas de courir, vous continuez. J'imagine que vous êtes de la gauche et donc vous avez appris, très jeune, à perdre et à céder votre place aux autres.

Politics belong to the fittest

Le tunisien
| 11-09-2019 16:43
Bonjour
Encore un candidat qui aulieu de proposer des pour les tunisiens et comme il na rien, vu son passé de gauchiste, il essaye de se montrer un démocrate en défendant un mafiosi..
Pauvre Tunis

Jilani
| 11-09-2019 15:42
S'il est sincère, il ne peut pas défendre NK ou riahi, mais il joue sur les sentiments de leur électorat pour les détourner. Cette racaille de gauchistes en Tunisie n'ont pas pu convaincre même leurs concitoyens des villes où ils sont nés.

Tam
| 11-09-2019 15:36
Certaines personnes font semblant de ne pas comprendre que la justice est indépendante pour leurs propres intérêts

adel
| 11-09-2019 14:13
Ne me dites pas que c'est celui qui reproche aux autres leur passivité/opportunisme alors qu'il s'était comporté comme eux dans la même situation.

Anna
| 11-09-2019 12:57
Ce questionnement est à votre honneur! Nous vivons désormais dans une èpoque oû tout le monde juge même avant les vrais juges!!!
La présomption d'innocence est la base de la démocratie.

khaled Férid BENSOLTANE
| 11-09-2019 12:56
COMMENTAIRE :

Mongi RAHOUI, n'a pas eu le courage de dénoncer publiquement cette situation lors du débat télévisé auquel il avait assisté, les autres candidats n'ont pas fait mieux. Face à cette situation, Néjib CHEBBI, avait déclaré qu'il aurait refusé toute participation à ce débat, s'il était candidat à l'élection présidentielle, l'atteinte aux droits civiques d'un citoyen est inadmissible, selon Mr.Néjib CHEBBI. '?'?'?'?

MH
| 11-09-2019 12:04
Supposons que NK passe le premier tour et gagne ensuite les élections. Que se passera t-il? Est ce que la justice le relâchera ? En principe, oui. Pourquoi cette même justice ne le jugera t-il pas d'urgence et qu'on en finisse. On saura alors s'il est coupable ou innocent. Ce statuquo pourrit l'ambiance générale en Tunisie.

Zizou
| 11-09-2019 11:28
J'allais écrire un commentaire, mais après avoir lu le votre , plus rien à dire,bravo tout est dit.

A lire aussi

C’est une image assez rare

15/09/2019 13:42
0

Dans son post Facebook, le président français adresse au peuple tunisien l’amitié du peuple

15/09/2019 13:16
0

L'Association tunisienne pour l'intégrité et la démocratie des élections (Atide) a relevé, ce

15/09/2019 13:07
0

Suite au décès de l’ancienne première dame de la Tunisie, Chadlia Caïd Essebsi, veuve du défunt

15/09/2019 11:41
1

Newsletter