alexametrics
lundi 15 juillet 2024
Heure de Tunis : 22:56
Dernières news
Arabie saoudite : 1301 pèlerins décédés
23/06/2024 | 21:02
1 min
Arabie saoudite : 1301 pèlerins décédés

 


L'Arabie saoudite a annoncé, dimanche 23 juin 2024, dans un communiqué officiel, que 1.301 pèlerins sont décédés lors du grand pèlerinage musulman, sous des chaleurs caniculaires. 83% d'entre eux n'étaient pas autorisés à accomplir le hajj.

L'agence de presse officielle saoudienne SPA a indiqué que les personnes décédées avaient parcouru de longues distances sous le soleil, sans abri adéquat ni confort.  

 

Le nombre de pèlerins tunisiens décédés à ce jour a atteint 53 personnes, a indiqué un communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères et relayé par la Tap.

On rappellera que la situation des pèlerins tunisiens à La Mecque a récemment fait couler beaucoup d'encre. Plusieurs décès et cas de disparitions ont été enregistrés. La présidence de la République a annoncé, hier, le limogeage de Brahim Chaïbi, ministre des Affaires religieuses.

S.H

23/06/2024 | 21:02
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
jilani
Arabie maudite
a posté le 24-06-2024 à 09:51
Il faut être fou pour aller dans ce pays des saoudiens qui tuent des yéménites et des soudanais et financent les organisations terroristes qui tuent des africains. Pourquoi ce rite qui appauvrit les pays et enrichit ces minables saoudiens.
Citoyen Ordinaire.
Non assistance à une personne en péril.
a posté le 24-06-2024 à 07:23
Les autorités saoudiennes les ont laissé exprès sous un soleil ardent, intentionnellement et criminellement. D'autre part, les autorités tunisiennes n'ont rien fait pour soutenir et assister les Tunisiens en difficulté sous prétexte qu'ils sont irréguliers. C'est l'abstention criminelle et la non assistance à des personnes en péril.

En faisant ainsi, les autorités tunisiennes et saoudiennes sont des criminelles des droits de l'homme.
juan
complexe sioniste islamophobe
a posté le à 11:49
tu confonds avec l'autre pélerinage sioniste à ghriba.
ghrayeb wa ajayeb.
Abel Chater
@Citoyen Ordinaire.
a posté le à 09:57
Dégonfle-toi mon vieux et ne va pas aux marchés des péteurs sans gaz dans ton ventre. Tu te ridiculises par l'excès de ton ignorance, car à la Mecque comme à Médine, comme partout où les Hajjis sont obligés de se déplacer, il y a plein de centres hospitaliers appartenant presque à toutes les délégations de tous les pays présents pour le Hajj, y compris les Tunisiens. N'importe quel Hajj de n'importe quel pays qu'il soit, peut y entrer dans n'importe quel centre hospitalier mobile "tente ou caravane", pour se faire soigner gratuitement. Il n'y a pas plus gentils et plus aimables comme les Saoudiens, leur police, leurs militaires et leurs responsables au Hajj. On n'entend que :"tèfadhèl yè Hajj" en français :"s'il vous plaît Hajj" ou "Tarig yè Hajj", "laissez le passage Hajjis".
Il n'y a ni ces sifflets, ni ces hurlements, ni cette arrogance des galons, ni même cette avidité de coller des contraventions aux fautifs, dont on est habitués du côté de nos policiers en Tunisie.
Moi-même, je n'aime pas l'actuel régime saoudien du Monchar Mohamed Ben Selman. Mais on n'a pas le droit de mentir et d'intriguer contre nos frères les Saoudiens. Nous sommes musulmans, non pas talmudiques.
Bonne journée.
juan
il n'a jamais été en hajj
a posté le à 11:51
tout ce qu'il sait faire: lire les médias islamophobes franco sionistes, les éditoriaux de zammmourrrr, bayhachelle , finkilcrotte ...
Ok
Hetacombe
a posté le 24-06-2024 à 01:14
53 décès sur 10.000 pelerins tunisiens contre 1301 sur trois millions de pèlerins. C'est une hetacombe qui justifie le limogeage du ministre en sa qualité de premier responsable de la délégation officielle
Houcine
Hilarant.
a posté le 24-06-2024 à 00:56
Des individus se saignent pour financer un rite facultatif et sous conditions, et certains finissent par trépasser durant ce parcours fort risqué.
Le pire est que certains y voient un signe "d'élection" quand ils perdent la vie sans retour sur investissement comme le dit le Volapük intégré.
Ou bien ce serait précisément la preuve de la rentabilité de l'opération.
L'Arabie "heureuse" ne refuse pas la manne financière, ses commerçants non plus qui voient en ces visiteurs une ressource assurée et régulière pour leurs affaires.
Sans doute que cela compte dans la balance des risques pris à laisser venir des centaines de milliers de pèlerins qui devront partager, et c'est heureux, un moment de communion de haute portée pour le croyant.
Mais voir mourir, même pour la bonne cause, des vieillards exténués, le souffle saccadé, dans une ambiance chaude, même si elle est chaleureuse, c'est défier la raison.
Mourir, d'accord!
Mais, dans des conditions les moins pénibles. Si possible.
Il faudrait apprendre la compassion.
Mais, c'est affaire de culture.