alexametrics
mardi 23 juillet 2024
Heure de Tunis : 10:28
Dernières news
Ahmed Karray : 70 pharmaciens grossistes répartiteurs pourraient faire faillite
05/12/2022 | 08:44
2 min
Ahmed Karray : 70 pharmaciens grossistes répartiteurs pourraient faire faillite


Les pharmaciens grossistes répartiteurs ont annoncé, dans un communiqué du 2 décembre 2022, l'arrêt d’activité sur l’ensemble du territoire tunisien à compter du 5 décembre 2022. Le trésorier de la Chambre nationale des pharmaciens grossistes répartiteurs, Ahmed Karray a indiqué que les pharmaciens avaient essayé d'expliquer aux autorités officielles la gravité de la situation, l'ampleur de la crise au niveau de ce secteur et le manque de ressources auxquelles ils faisaient face. Il a affirmé que les 70 entreprises constituant ce secteur pourraient faire faillite.


Intervenant le 5 décembre 2022 sur les ondes de la radio Mosaïque Fm, Ahmed Karray a insisté sur la nécessité de trouver une solution, dans l'urgence, pour débloquer la situation au niveau de ce secteur. Il a indiqué que la distribution des médicaments pour les cas d’extrême urgence était tributaire de la disponibilité de ces produits. Il a, aussi, précisé que l'Ordre des Pharmaciens de Tunisie allait piloter cette opération.

M. Karray a, également, affirmé qu'une réunion avec le ministre de la Santé, Ali Mrabet et la présidente de la Chambre nationale des pharmaciens grossistes répartiteurs, Wafa Ben Meddeb avait eu lieu en fin novembre 2022 et que celle-ci avait théoriquement abouti à une entente entre le gouvernement et les acteurs de ce secteur. Le trésorier de la chambre professionnelle a estimé que la situation nécessitait la prise de décisions et non-pas de simples promesses.


Pour rappel, la Chambre nationale des pharmaciens grossistes répartiteurs avait affirmé dans son communiqué du 2 novembre que l'arrêt d’activité se poursuivra jusqu’à la mise en place de mesures concrètes. La même source a affirmé que les autorités de tutelle avaient refusé de renouveler l’attestation d’exonération de retenue à la source sur les ventes de médicaments au titre de 2022.


 

S.G


05/12/2022 | 08:44
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Mohamed Djerbi
Ceux qui feront faillite seront vite remplacés
a posté le 06-12-2022 à 17:47
Si un répartiteur de médicaments fait faillite, c'est parce qu'il est mauvais gestionnaire et il doit être remplacé.
Le secteur privé ne reproche t il pas à l'état d'être mauvais gestionnaire, qu'il fasse le ménage chez lui.
Il n'y a pas de mauvaise gestion et il n'y aura pas de faillite. L'Etat étant trop faible, tout agent économique pouvant causer du mal au pays n'a pas hésité un instant pour le faire.
Ces distributeurs sont dans la même situation que les enseignants qui font grève et comme les agents de phosphate Gafsa ou de la Stam à Rades qui font du zèle au travail.

Abidi
Faillite
a posté le 05-12-2022 à 22:24
Mr si les pharmaciens d'une manière générale peuvent faire faillite eux qui gagnent jusqu'à trois cents pour cent sur les produits vendus alors que dire des citoyens qui gagnent 10 dinars par jour et pas tout les jours
hannibal
problème de marge
a posté le 05-12-2022 à 12:24
le problème des grossistes c'est qu'ils ont une marge très faible (moins de 1 pour cent net) et que le prix du médicament est fixé par l'Etat donc pas d'augmentation. donc soit il faut enlevé la tva soit augmentation de la marge du grossiste et donc le prix du médicament
Abidi
1 pour cent
a posté le à 22:28
Mr si avec moins de 1 pour cent de bénéfices on peut se permettre une flotte de véhicules et des dizaines d'employés et un train de vie pareil et bien longue vie à la magie du 1 pour cent
BIEN
J'ai prescrit une pommade à un proche en Tunisie mais...
a posté le 05-12-2022 à 11:52
Le malade n´a pas trouvé une seule Pharmacie (Epicier!) en Tunisie qui peut ou veut préparer la pommade suivante:

Acid. Salicyl pilv. subt 2.0 G
Liq. carbonis Detergens 3.0 G
Triamcinolonum Acetonatum 0.1 G
Clotrimazolum 1.0 G
Ungt. emulsifians Aquasum ad 100.0 G
hadou
ils s'enrichissent sur le dos de l'état et du citoyen
a posté le 05-12-2022 à 09:55
ces pharmaciens et ces grossistes repartiteurs s'enrichissent et ne veulent pas payer leurs impots.....l'etat doit agir et sanctionner..
Mohamed Djerbi
Les répartiteurs seraient il des fraudeurs pour refuser la retenue à la source
a posté le 05-12-2022 à 09:16
Toutes les entreprises sont soumises à une retenue à la source de 1% des factures réglées, à valoir sur l'impôt sur les bénéfices.
Nos répartiteurs de médicaments refusent cette retenue à la source, peut être qu'ils travaillent à perte et considèrent que cette retenue va être payée à fond perdu. Ils oublient que leurs prix sont tarifés par l'?tat et qu'ils ont des marges bénéficiaires engrangeant des bénéfices importants vu la rotation de leurs stocks et l'absence de risque de recouvrement.
Refuser cette retenue à la source est une reconnaissance de la part des répartiteurs qu'ils travaillent dans l'opacité .
Lol
'?piciers rentiers
a posté le 05-12-2022 à 09:07
Savez vous comment on devient pharmacien en Tunisie ? plus précisément comment on obtient son autorisation ?
Ceux qui le savent n'auront que du dégoût envers ce métier supposé être noble.
Qu'ils laissent les jeunes diplômés ouvrir leur pharmacie et après on parle