alexametrics
lundi 04 mars 2024
Heure de Tunis : 21:41
Dernières news
Ahmed Ben Hassana : Wadie Jary est innocent et il sera blanchi tôt ou tard !
04/12/2023 | 16:50
4 min
Ahmed Ben Hassana : Wadie Jary est innocent et il sera blanchi tôt ou tard !

 

Ahmed Ben Hassana, l’avocat et membre du comité de défense indépendant de Wadie Jary, est revenu sur les affaires dans lesquelles le président de la Fédération tunisienne de football (FTF) est inculpé.

 

 

Me Ben Hassana a indiqué, au micro de Zina Zidi dans l'émission Studio Shems sur Shems Fm, que Wadie Jary a deux affaires l’une concernant le contrat du directeur technique de la fédération et l’autre à propos de « ballons et de dossards ».

La première concerne le contrat du directeur technique de la fédération où, selon lui, il n’y a pas de violation ou de gaspillage des deniers publics. Il s’agit, selon ses dires, d’une procédure normale et le contrat ayant même été approuvé par le ministère du Sport (un haut cadre du ministère mandaté par le ministre du Sport, ndlr)) alors que ce n’était pas nécessaire.

Dans un premier temps, le juge d’instruction n’avait pas émis de mandat de dépôt à l’encontre de son client et l’a laissé en liberté, mais en lui interdisant de voyager. Mais, quelques mois plus tard, alors que le comité de défense œuvrait à lever l’interdiction de voyage, le juge d’instruction a re-convoqué Wadie Jary, sans aucun élément nouveau en lui demandant s’il se tenait à sa version, suite à quoi il a émis un mandat de dépôt à l’encontre du président de la FTF.

L’avocat a indiqué que Wadie Jary est poursuivi en vertu de l’article 96 du code pénal alors qu’il n’est pas un fonctionnaire et que le directeur technique n’est pas payé par le ministère du Sport (par des deniers publics), mais par les fonds propres de la FTF, en notant que la participation du ministère dans les fonds la FTF ne dépasserait pas les 1%.

« Ce qui est drôle dans l’histoire c’est que le haut cadre, qui a été traduit dans cette affaire en tant qu’accusé principal, est en liberté alors Wadie Jary qui est traduit en tant que complice a été arrêté. Ce qui est illogique et en contradiction avec les usages dans de telles affaires », a estimé l’avocat. Et de marteler que « l’affaire n’est pas sérieuse, sinon le premier accusé serait en prison ! ».

L’avocat a ajouté que, selon le texte de la plainte, le ministère veut que le directeur technique soit payé 160 dinars par mois, sans tenir compte de l’actualisation du coût de la vie dans ses textes procéduraux.

En réponse à une interrogation de l’animatrice il a affirmé que les rapports d’inspection relèvent une tonne d’anomalies, mais que toutes les anomalies ne sont pas des crimes, sinon la majorité des gestionnaires publics seraient en prison.

 

La deuxième affaire concerne un millier de ballons d’une valeur chacun d’environ 300 dinars et 300 dossards, qui sont disponibles et dont l’existence a été constatée de la part d’un huissier de justice et de la part de l’enquêteur. Il s’agit d’un don de la Confédération africaine de football (CAF) pour être distribué au profit d’écoles. S’agissant de la participation de la Tunisie au championnat des écoles de la CAF, organisé par la FTF, et qui a été remporté par la Tunisie, l’avocat a noté que le montant de la récompense de 175.000 dollars, dont Wadie Jary est accusé d’avoir dérobé, n’a carrément pas été versée à la Tunisie et ne sera pas versée à la FTF, mais aux fournisseurs qui vont aménager l’école participante au championnat.

Et de préciser que le volet organisationnel a été délégué à la direction technique lors d’une réunion du bureau de la fédération à laquelle Wadie Jary n’a pas participé et n’a signé aucun document relatif à ce volet. Idem pour le volet financier, le président de la FTF n’a signé aucun document.

Et d’indiquer qu’un mandat de dépôt a été émis contre son client dans cette affaire avant même de l’avoir entendu, alors qu’il est déjà arrêté dans une autre affaire.

 

Ahmed Ben Hassana a rappelé qu’il y a trois niveaux juridictionnels (première instance, l'appel et la cassation) : « Nous avons confiance dans une partie importante de la magistrature pour préserver son indépendance ». Pour lui, il n’y a pas de crime et Wadie Jary sera blanchi tôt ou tard, en affirmant que son client est visé depuis des années.

Il a souligné en s’adressant au ministère public et aux juges d’instruction que « l’arrestation est une procédure de précaution et que le principe de présomption d’innocence gagne à tous les coups ».

 

I.N.

 

04/12/2023 | 16:50
4 min
Suivez-nous
Commentaires
MFH
W.Eljari est un khouengi.
a posté le 04-12-2023 à 20:13
Les avocats des khouangias sont tous pareils. Ils avancent l'innocence de leurs clients avant même de se mettre au courant des détails de l'affaire objet du litige.
Citoyen_H
OUAIS
a posté le 04-12-2023 à 20:01
Jack l'éventreur, Ted Bundy, Mikhail Popkov et l'ensemble de nos brouettistes de la troika, n'ont jamais cessé de clamer leur innocence.
Ils ne leur manquent que des ailes pour qu'on les confonde avec des anges.
Baba 3ane'dou bou8 !!!