alexametrics
vendredi 03 décembre 2021
Heure de Tunis : 17:33
Dernières news
Affaire Jemna : les habitants menacent d'une grève générale et d'une manifestation à Tunis
22/10/2016 | 15:47
2 min
Affaire Jemna : les habitants menacent d'une grève générale et d'une manifestation à Tunis

 

133 ouvriers de la ferme de la société STIL à Jemna , dans le gouvernorat de Kébili, ont observé un sit-in à l’entrée de la ferme (sur le bord de la route numéro 20 qui relie Kébili à Douz), ce samedi 22 octobre. La protestation s’est faite suite à la décision prise par l'Etat de geler le compte bancaire de l'Association de protection des oasis de Jemna, indique une dépêche TAP.

 

Ils demandent donc la suspension du gel du compte de l’association ainsi que celui du commerçant qui a remporté cette année l’appel d’offres pour la vente de la récolte de dattes produites dans la ferme en question.

Les protestataires informent que cette situation va faire qu’ils ne pourront pas toucher leurs salaires mensuels, ce qui portera atteinte au bien-être de leurs familles. Ils demandent en outre au pouvoir régional d’éviter de toucher au « gagne-pain » des travailleurs dans un conflit foncier qui ne joue pas en faveur des familles de la région et qui, depuis 5 ans, gèrent cette ferme et développent sa production.

 

Le président de l’association, Taher Tahri a quant à lui fait part de son étonnement face à cette décision de justice qui intervient à un moment où il pensait que l’Etat cherchait une solution pour ces personnes dans cette région ou la vie est difficile.

Il a en outre assuré que les travailleurs ont engagé l’association pour la défense de leurs intérêts et qu’hier, vendredi, une pétition a été signée par les habitants de la région pour soutenir l’Association de protection des oasis de Jemna qui s’apprête à intenter plusieurs procès en justice pour demander l’application du droit de la région dans l’utilisation de ses terres et un dédommagement pour l’utilisation de l’Etat d’une parcelle non enregistrée depuis les années 70.

 

On informe également d’un durcissement des manifestations par les habitants de la région en représailles à la décision de gel des comptes ainsi que d’une grève générale dans la ville et d’une manifestation à Tunis si cette situation ne voit pas de dénouement rapide.

Rappelons que le 9 octobre dernier a eu lieu la vente aux enchères de la récolte de dattes de cette ferme dont le montant avait été fixé à 1 millions 700 mille dinars.

 

S.A

22/10/2016 | 15:47
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous

Commentaires (26)

Commenter

el manchou
| 24-10-2016 10:42
Les habitants de Gafsa devraient aussi vendre le phosphate à leur compte propre, ceux du Sahel devraient se partager les impôts sur les hôtels et ceux de Kasserine se partager l'impôt sur la 7alfa ...

Selim
| 23-10-2016 21:20
Plus ils sont voyou et bandits plus le gvt a peur et les entend. Quand on voit ce qui se passe au chu de sfax ,l ancien ministre demontre par A+B que certaine personne sont entrain de voler l etat, on le change avec Mm Merai qui obeit au pression et execute les ordres, elle remet ses fonctionnaires voleurs en place avec leur salaires retroactifs ,et vous nous faite croire que vous etes entrain de combattre la corruption????

HatemC
| 23-10-2016 16:11
Je connais la région ... j'ai tricoté la Tunisie dans tous les sens grâce @ mon devoir ... et comme disait Kennedy .. "NE DEMANDEZ PAS CE QUE VOTRE PAYS PEUT FAIRE POUR VOUS ...
DEMANDEZ CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE POUR VOTRE PAYS."

Il faut aussi se retrancher les manches et aider l'Etat ... tout comme ceux qui approuvent que des professions ne paient pas l'impôt ou offre que 3% de leur revenu pour aider ce pays ...

Ne pas spolier les terres de l'Etat qui appartiennent @ la Tunisie ... qui a donné ce droit @ cette association d'exploiter ces terres ???? Il ya eu un vide et les voleurs se sont engouffrés ...
Ces Terres peuvent être valoriser par ses habitants mais sans el ghoura ...

De plus Mr sur 22 commentaires vous n'êtes que 4 pour la spoliation .. et 14 contre ... merci de passer votre chemin ... HC

Citoyen_H
| 23-10-2016 15:55

Bien sûr que non.
Après le passage cataclysmique de la dream team de la trika au pouvoir, avec marzougui et khriji en prime, agents assermentés experts en pagaille et en zizanie, l'anarchie s'est installée durablement au pays des merguezs.

Comment voulez vous que ces pauvres gens, fainéants quand ils travaillent pour des patrons, et dynamiques quand ils exproprient les biens d'autrui, se soumettent à la loi.

Ils sont exactement le reflet de ceux qui nous ont chaotiquement gouverné, durant trois très longues années.

Comment voulez vous qu'ils montrent l'exemple, quand ils quantifient l'affolant butin du pillage commis par les énergumènes affamés, ex-repris de justice, démis démocratiquement par les urnes.

Je les comprends.
Il est tout à fait logique qu'ils conçoivent le passage par la justice, les seules et uniques initiateurs de l'effondrement de notre économie.
Pourquoi c'est toujours ceux qui sont au bas de l'échelle qui soient justiciables, et pas ceux qui ont occupé les postes les plus élevés au sommet de l'état.
Montrons leur, l'exemple.

Après tout, les pillards chameliers avaient bien reproché tous les maux de la galaxie à ZABA et famille.
Pourquoi, à leur tour, devraient ils être exonérés sur les même accusations, si ce n'est pire???

Peut être qu'avant 2011, il y avait une justice à deux vitesses. C'est discutable.
Que dire alors de celle, instaurée par les chameliers?
On peut s'avancer à dire que celle ci est désormais équipée d'une boite automatique.

Tant qu'une justice impartiale ne sanctionnera pas les méfaits d'Ali baba, le roi des chameliers, et à ses innombrables complices, l'anarchie perdurera sous nos cieux.








rayan benne
| 23-10-2016 13:46
Il me semble ce qui a fait mal aux Rdcistes, c est que la récolte a été vendue à son juste prix et elle n a pas été pillée comme chaque année au prix de 1/centième de sa valeur réelle!
L effort fourni par les ouvriers coopérants a rapporté gros et tant mieux pour eux. Certains disent que cela n a pas convenu pour les anciens pilleurs ce qui les a poussé à porter plainte qui serait probablement peine perdue.

KLM
| 23-10-2016 12:29
Pour réparer l'injustice faite à cette région depuis des décennies c.a.d depuis l'ère bourguibienne, il faut que l'État en grand seigneur privatise cette palmeraie au profit des habitants des lieux et SEULEMENT AU PROFIT DE LA RÉGION. L'intérieur du pays a été toujours dépossédé de ses richesses au profit de quelques grosses légumes du littoral qui se comportent comme des colons.

l'idiot du bled
| 23-10-2016 12:22
Sortoens zdu Sucré((dattes) et revenons au Sale.
Qu'a fait L'ETAT pour le dossier du sel bâclé par Mehdi Jomaa?

Momo
| 23-10-2016 10:43
Quand l'extrême gauche s'associe à l'extrême droite! Le résultat est édifiant : kasba 1 et 2, kekenah, et maintenant nefza. Et comme toujours en manipulant une catégorie très vulnérable de la population. Ce sont les benou hilels de notre époque !

Tunisien
| 23-10-2016 09:54
Les parasites qui sont derrière cette gesticulation incongrue sont des des irresponsables et des indésirables. On se doit de répandre un désinfectant dans la zone pour éradiquer ces moustiques... Surtout que ces tsé-tsé pique dans le vif des individus de constitution faible et sans âmes...
Que Dieu protège le pays de ces opportunistes imbéciles.

Forza
| 23-10-2016 08:36
Il y'a des ignorants sur ce forum qui habitent Elmenzah, ils ne connaissent même pas Ejdaida a quelques Km de chez eux et vous leur parlez de Nefzawa. Ils ne savent rien de la Tunisie, ni son histoire et ni sa géographie. Ils ont appris quelques mots du coté sombre de Bourguiba comme la célèbre « haibat Adawla » ou son régionalisme et quelques mots de leur idole sur ce site, le dénommé John Wayne et ils les répètent comme des perroquets sans rien comprendre.
Dans leurs régions d'origine, l'état n'a pas de terres domaniales car Bourguiba et ses « élites » originaires de sa région protègent les agriculteurs de leurs régions. Ils leurs apportent même l'eau des autres régions pour pratiquer l'irrigation et faire de la fortune. Je défie ces perroquets de demander que l'état gèle les comptes des familles oligarques de Tunis et de Sousse. Elle et les autres familles qui possèdent la majorité des richesses de la Tunisien font ce qu'ils veulent. Ils refusent de payer leurs crédits et l'état oblige le contribuable de payer pour la recapitalisation de la STB et de la banque agricole. Cet état ne se rappelle sa haiba qu'envers les plus pauvres. Ils parlent théoriquement d'un autre modèle de développent et de l'inclusion des populations mais dans la pratique, on voit bien ses agissements.
Mais croyez-moi, le temps est perdu avec certains ignorants sur ce site, c'est pour cela que je ne leur adresse même pas la parole.