alexametrics
BN TV

Affaire Elyes Fakhfakh : Le ministre de l'Environnement donne les détails du marché

Temps de lecture : 2 min
Affaire Elyes Fakhfakh : Le ministre de l'Environnement donne les détails du marché

 

 

Le ministre de l’Environnement, Chokri Ben Hassen est intervenu ce jeudi 25 juin 2020, sur les ondes de Mosaïque Fm, pour revenir sur les détails du marché conclu avec l'Etat par l’entreprise appartenant, en partie, au chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh.

 

Chokri Ben Hassen a indiqué que le marché a été lancé par l’Agence nationale de gestion des déchets, en septembre 2019. « L’appel d’offres a été publié le 30 octobre 2019. Le marché concerne l’exploitation des décharges contrôlées des déchets ménagers et assimilés. Il comporte six lots et est réparti sur dix gouvernorats ».

 

Le ministre de l’Environnement a ajouté que l’appel d’offres a été public et disponible sur la plateforme TUNEPS. « Tout était ouvert au grand public. La phase la plus importante, à savoir l’ouverture des plis, a eu lieu le 25 décembre 2019. Cinq entreprises ont présenté des offres. Seules trois entreprises ont remporté l’appel, à raison de deux lots chacune. Toutes les entreprises ont approuvé les résultats et aucune plainte n’a été enregistrée ».

 

M. Ben Hassen a poursuivi en affirmant que la commission d’évaluation des appels d’offres a présenté son rapport final le 10 février 2020. « Le 2 mars, le rapport a été examiné et une correspondance a été adressée à l’agence. Le 16 avril, la décision finale a été publiée. C’était urgent, le marché devait être conclu et a démarré le 1er mai puisqu’il implique le traitement de 70 mille tonnes de déchets ».

 

D’autre part, il a affirmé qu’il n’est pas ordinaire de remettre en cause la crédibilité des marchés publics, soulignant que le chef du gouvernement a ordonné une mission d’inspection pour les instances des marchés publics.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (5)

Commenter

adel
| 26-06-2020 16:37
Il semble que le Tunisien se spécialise en déchets et poubelles.
On les trouve comme décor dans nos rues et paysages et même à l'ARP et plus hauts niveaux du gouvernement.

OUA
| 25-06-2020 21:13
Mr. Chokri Ben Hassen, @Business News a-t-il le droit d'examiner les fichiers du ministère de l'Environnement ou bien c´est votre proproté?

Damo
| 25-06-2020 19:14
Trois société qui se partagent le gâteau
Quel dépouillement
Pourquoi le contrôle de toutes les procédure ne se fait pas

abc
| 25-06-2020 19:03
Aujourd'hui " Il n'est pas ordinaire de remettre en cause la crédibilité des marchés publics"
Demain (que j'espère proche) suite à une autre révolution "Qui aurait pu dire non " .... "On avait des familles à nourrir" ..... "Qui n'était pas corrompu " .....
Cher Monsieur n'ayez pas la mémoire trop courte .... il n'y a qu'à peine 10 ans ... certains ministres sont encore en prison pour n'avoir pas "pu" "su" "voulu" "osé" .... dire non.

Nizar
| 25-06-2020 18:34
Monsieur le Ministre, admettons que toutes les procédures administratives d'adjudication du marché étaient correctes et faites hors influence de votre patron Fakhfakh et supposons que tout ce que vous racontez est vrai, une seule question svp : le marché est signé pour une exploitation de quelques années à compter du 1er Mai 2020 et qui se paye mensuellement moyennant des décomptes comportant des attachements et des pénalités. Comment les agents de l'état vont assurer leurs missions de contrôleet d'évaluation qualitative et quantitative ? Vous êtes sûr qu'ils n'auront aucune pression même morale face à la société du grand patron Fakhfakh et ce durant des dizaines de mois ?
Le conflit d'intérêts est durable M. Le Ministre.
Arrêtez de prendre les gens pour des cons et de prendre les cons pour des gens !!!!

A lire aussi

La présidente du PDL, Abir Moussi a publié, ce mercredi 30 septembre 2020, une vidéo en direct sur

30/09/2020 23:17
0

Agression commise hier

30/09/2020 21:50
0

A l'issue de sa rencontre avec

30/09/2020 20:53
2