alexametrics
dimanche 16 janvier 2022
Heure de Tunis : 20:55
Dernières news
Affaire de l’aéroport : La cour de cassation confirme la compétence de la justice militaire
07/12/2021 | 19:10
1 min
Affaire de l’aéroport : La cour de cassation confirme la compétence de la justice militaire


L’avocate Ines Harrath a indiqué, ce mardi 7 décembre, que la Cour de cassation a rejeté le pourvoi en cassation concernant l’affaire de l’aéroport, confirmant la compétence de la justice militaire pour l’instruction de l’affaire.

Rappelons qu’un autre recours avait déjà été intenté, dans le même sens, mais la chambre des mises en accusation avait décidé que l’affaire de l’aéroport demeurait de la compétence de la juridiction militaire.


Par ailleurs, elle avait décidé la libération de l’avocat Mehdi Zagrouba, détenu dans le cadre de cette affaire. On note que Mehdi Zagrouba est impliqué dans l’affaire de l’aéroport, ainsi que plusieurs députés du parti islamiste radical Al Karama.

Si certains ont pu être libérés, après audition, à l’instar de Abdellatif Aloui, d’autres refusent de se présenter à la justice et se sont mis tous seuls dans la clandestinité, Mohamed Affes ou Maher Zid. Seïf Eddine Makhlouf et Nidhal Saoudi sont en détention dans le cadre de cette affaire.


L’affaire remonte au mois de mars dernier quand les députés d’Al Karama se sont attaqués aux agents de la police des frontières tentant de faire voyager de force une femme suspectée d’être impliquée dans une affaire de terrorisme et interdite de voyager.

Les vidéos filmant les scènes de violence montrent clairement que les avocats Zagrouba et Makhlouf se sont attaqués violemment aux agents des forces de l’ordre, alors que les autres députés étaient présents pour les soutenir, sans toutefois proférer des menaces et des grossièretés.


S.H

07/12/2021 | 19:10
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Hamza Nouira
La jungle judiciaire
a posté le 08-12-2021 à 09:33
Autoriser la justice militaire à juger des civils et valider ceci est la chose la plus dangereuse pour une démocratie qui va ouvrir la boîte de Pandore.
Même les terroristes jugé à l'étranger sont fait par des tribunaux civils.

Ne créons pas un Guantanamo judiciaire à la Tunisienne.

Sinon on ne va jamais s'en sortir.
La cour de cassation n'a aucun rôle a jouer dans les institutions militaires.

Moi qui croyait que la justice civile et militaire étaient 2 entités différentes.

On vient d'enterrer la démocratie.
JAMES-TK
Et La Démocratie Bordel !
a posté le à 16:51
En France oui, en Angleterre oui, aux '?tats-Unis oui, dans les pays scandinaves oui, etc..., etc..., mais pas dans un pays titubant à la démocratie chancelante, ne vous en déplaise !
Se gargariser à tue tête pour un soupçon de semblant, voire, un mirage de démocratie, il faudrait avoir un sacré culot pour l'oser ?
La France a mis un siècle et demi pour consolider sa démocratie, pas la peine de vous faire un dessin !
Le seul garant sous le ciel de la Tunisie de nos jour, c'est l'armée, le seul corps étatique valide !
On ne vous a pas entendu pendant toute ne décennie d'effondrement généralisée, et vous vous étiez en donneurs de leçons en démocratie, quel CULOT !!!
Houcine
Il faut garder la tête froide.
a posté le 08-12-2021 à 01:39
Des individus, députés, c'est à dire des élus qui, en principe, ont charge de faire les lois se prennent pour La Loi.
Ces individus ont enfreint les règles élémentaires de respect, ont menacé et insulté des fonctionnaires chargés de la sécurité de l'aéroport et par conséquent des voyageurs et partant de la sécurité du pays.
Ils ont voulu les forcer à laisser passer transiter et voyager une personne qui ne présentait pas les garanties requises d'un laisser-passer.
L'argument usité par au moins un député était "je suis la loi".
Du quelques uns de ces individus ont été arrêtés, d'autres sont en fuite, en cavale et se terrent sans que l'on puisse dire si la justice prendra ou se donnera les moyens de les débusquer et les requérir à raison de ces faits.
Cette association d'individus bénéficie de l'assistance fort nombreuse d'avocats qui mènent une bataille judiciaire acharnée jusqu'à la Cour de cassation.
Tant de moyens et de publicité a de quoi heurter l'intelligence et choquer la conscience du citoyen. Car, s'il est normal et juste que chacun en ce pays ait le droit à une justice, il est aussi normal que nous soyons tous traités à égale dignité.
Chacun sait que cela n'est pas vrai dans les faits.
Ce qui est plus choquant, c'est de voir que des individus dont le comportement en cette affaire, comme au sein de l'ARP défunte justifie leur procès qu'ils s'acharnent à contester par toutes les procédures usant de tous les recours ce qui prouve, s'il en était besoin, qu'ils n'ont pas la moindre considération pour les institutions et se rêvent au-dessus des lois. Que dis-je ? Ils ont déclaré qu'ils étaient La Loi.
Cette affaire peut faire penser à d'autres dont on sait qu'elles n'ont pas eu l'honneur d'être citées à l'ordre du jour des tribunaux, et pourtant elles le méritent prioritairement.
Drôle de justice.
Drôles de députés.
Et certains nous feraient croire que Kais Saied serait le mal absolu.
On aimerait comprendre. Et que les faits soient considérés dans leurs significations tout aussi bien sue dans leur réalité.
Au lieu de nous abreuver de considérations sur ce qui pourrait advenir, regardons et traitons de ce qui a eu lieu, ce qui a lieu.
Ces motifs posent des questions aux institutions, et en premier lieu à la justice.
Ils interrogent notre démocratie, si l'on veut bien convenir que tel serait notre régime politique.
Ils renseignent sur notre univers social, sociétal, notre vision du commun, du vivre-ensemble.
Enfin, cela devrait nous interroger sur ce que nous voulons ensemble.
Mais, est ce que déjà nous nous pensons comme ensemble ?
MFH
Vive la justice
a posté le 07-12-2021 à 21:31
B'hiri écarté, la justice commence à bien se tenir.
BOUSS KHOUK
BN , vous étiez les meilleurs
a posté le 07-12-2021 à 21:09
ou sont vos articles , les nouvelles , les commentaires il n' y a plus rien , ça ne ressemble à plus rien , vous devrez l'accepter hélas ; beaucoup de lecteurs sont bien partis SANS RANCUNE .
Bensa
Vrai
a posté le à 11:50
C'est vrai