alexametrics
lundi 24 juin 2024
Heure de Tunis : 00:53
Dernières news
Abid Briki justifie le faible taux de participation aux législatives par une tendance mondiale
30/01/2023 | 16:03
2 min
Abid Briki justifie le faible taux de participation aux législatives par une tendance mondiale

 

Avec un taux de participation historiquement faible, les législatives anticipées de 2022, dont le second tour s’est tenu hier, dimanche 29 janvier 2023, ont enregistré, selon les chiffres annoncés par l’Isie, un taux de participation de 11,3%.

Si ce chiffre parle tout seul et décrit très bien la posture du président de la République, Kaïs Saïed, il ne semble pas décourager ses soutiens, pour le coup vraiment « inconditionnels ».

 

Le syndicaliste et secrétaire général du parti « Tunisie en avant », Abidi Briki, s’est toujours porté volontaire pour défendre un processus électoral inédit dans sa « faiblesse » comme le décrivent les organisations de la société civile, qui s’accordent à dire que si les chiffres sont valides, le boycott est clair et que si les élections sont démocratiques elles manquent tout de même de transparence.

Au premier tour, le taux de participation annoncé par l’Isie était de 11,22%, Abid Briki, pour expliquer alors ce chiffre a estimé qu’en plus du boycott des élections par plusieurs grands partis, il est clair, à son sens, que de nombreux électeurs avaient fui les urnes par réticence. 

Il avait dénoncé le mutisme de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) qui n’a pas appelé les électeurs à prendre part aux législatives, évoquant également la situation générale du pays, l’absence de communication du côté de la présidence de la République, le code électoral, le mode de scrutin ou encore le contexte international ; le Mondial de football, entre autres. 

 

Pour ce second tour, le syndicaliste a fait plus fort. Pour Abid Briki ce « ridicule » taux de participation n’est pas le fait d’un boycott mais s’inscrit dans une tendance générale qui fait que « dans tous les pays, à peu près, les taux de participation aux élections sont en baisse ».

 

S’il est vrai que dans quelques pays, le taux de participation aux élections est effectivement en baisse, la comparaison avec ce qui se passe en Tunisie est une honte pour les Tunisiens. Car il n’y qu’à consulter les chiffres pour se rendre compte que, « dans tous les pays ou presque », pour paraphraser M. Briki, la Tunisie aussi à une époque d’ailleurs, les taux de participation aux élections restent décents et ne tombent pas sous la barre des 30%.

Voici d’ailleurs les taux de participation de quelques pays qui ont récemment tenu des législatives, ils n’ont pas besoin d’être commentés.

France 2022 : 47,51 %

Allemagne 2021 : 76,58 %

Argentine 2021 : 71,00 %

Bolivie 2020 : 88,42 %

Bulgarie 2021 : 40,39 %

Cameroun 2020 : 43,79 %

Côte d'Ivoire 2021 : 37,88 % 

Italie 2022 : 63,91 %

Malte 2022 : 85,63 %

Liban 2022 : 41,04 %

Sénégal 2022 : 46,60 %

Suède 2022 : 84,17 %

 

M.B.Z

30/01/2023 | 16:03
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Abir
Opportuniste bi cwarto
a posté le 30-01-2023 à 20:21
Bien sûr, ce type et son clan sont revenus du loin en frottant les manche de leur patron elfèchel et grâce aux tremperies de ce type et ses semblables, ks sortira de son mandat par le petit trou de la porte de Carthage
Lotfib
Mesquine,un ignare
a posté le 30-01-2023 à 19:32
Il raconte n'importe quoi.Cette énergumène est devenu un expert en géopolitique et en statistiques .Avec de tels âneries, il devrait quitter définitivement la vie politique et se rendre chez un ophtalmologue pour mieux voir les résultats de cette élection.
Corto
Quand l'âne parle
a posté le 30-01-2023 à 18:20
C'est un âne qui par la grâce de l'UGTT s'est trouvé ministre et a détruit la fonction publique. Pour le reste il faut lui trouver un sceau d'avoine. .
Tunisino
Un imbécile!
a posté le 30-01-2023 à 18:12
Toute troisième république doit se venger pleinement de toi et de tes semblables, des irresponsables qui doivent rendre des comptes. Pour commencer, vous devez payer tout l'argent gaspillé durant la consultation, le referendum, et les élections législatives suite au barbotage de votre idole Zakafouna. Des milliards de dinars ont été jetés dans la poubelle et qui doivent être restitues aux pauvres tunisiens, et ca sera de vos poches, tous ceux qui ont soutenu Zakafouna un jour, consciemment ou inconsciemment!
Alya
DU D'?LIRE...!
a posté le 30-01-2023 à 16:41
Il est heureux et content du résultat cet ancien ugetiste.
Quel culot !
Avec un résultat aussi minable il ose justifier la catastrophe.
Cet arriviste en politique cherche coûte que coûte à se convertir.
Cet opportunité a toujours soif de l'oseille.
Non, non...il faut absolument arrêter le massacre.
La populace ne mérite pas cela.
Saied et compagnie ont ruiné le pays et affamé le peuple.
FALLAG
Alors Bonjour la Tunisie!
a posté le 30-01-2023 à 16:21
Et quand les philosophes (les expérimentés G333oo..) de l'UGTT s'en mêlent et donnent leur grain de sel et moutarde sur tout ce qui bouge en Tunisie et proposent des projets pour l'avenir du pays..

Allah Yihlikhoum Wèlè Tribbè7him!