alexametrics
vendredi 02 décembre 2022
Heure de Tunis : 14:25
Dernières news
Abdelkader Boudriga recommande de moderniser les lois contre les chèques sans provision
04/10/2022 | 15:36
2 min
Abdelkader Boudriga recommande de moderniser les lois contre les chèques sans provision


Le nombre de chèques sans provision émis au premier semestre de 2022 a enregistré une hausse de 17,7% en comparaison avec la période correspondante l’année dernière. C’est ce qu’a annoncé la Banque centrale de Tunisie. Revenant sur le sujet, l’économiste Abdelkader Boudriga a dénoncé des lois archaïques et l’absence de moyens de financement alternatifs pour les petits paiements. 
 
 
Invité d’Elyes Gharbi dans l’émission Midi Show sur Mosaïque FM mardi 4 octobre 2022, il a affirmé qu’en Tunisie le chèque était plutôt utilisé comme moyen de financement alors que la loi le considère un moyen de paiement. 
 
Il a ajouté, dans ce même contexte, qu’il existait tout un marché parallèle sur lequel les particuliers se prêtent de l’argent avec des taux d’intérêts exorbitants moyennant des chèques pour le remboursement car ils n’ont pas accès aux prêtes bancaires ou les financements des micro-crédits. 
 
Au premier semestre de 2022, sur les douze millions de chèques (d’une valeur de 56 milliards de dinars) plus de deux millions de chèques d’une valeur de 1,4 milliard dinars étaient sans provision, selon les chiffres communiqués par la Banque centrale de Tunisie. 
 
 
Commentant le rapport de la BCT, Abdelkader Boudrigua a appelé l’institution à publier un rapport similaire chaque trois mois pour ainsi garder un œil sur l’évolution de la situation économique ; les moyens de paiement étant un bon indicateur. 
 
Interpellé sur les alternatives, l’économiste a réitéré que la problématique majeure était le manque de moyens de financement. A son sens, il faut autoriser des établissements particuliers à financer les petits paiements que les banques et les micro-crédits ne peuvent alimenter. 
 
Il a ajouté, dans ce même contexte, que la modernisation du cadre légal était un impératif notamment pour permettre la mise en place d’un système de mésofinance. Il a évoqué, également, la digitalisation et l’utilisation des chèques électroniques ou encore le mobile payment 
 
 

N.J. 

 

04/10/2022 | 15:36
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Foued
Chèque sans provision
a posté le 04-10-2022 à 21:54
Je pense qu'il faut dépénaliser le chèque sans provision tout simplement comme aux USA , France .....