alexametrics
Dernières news

Abdelfattah Mourou à Béji Caïd Essebsi et Rached Ghannouchi : Réconciliez-vous !

Abdelfattah Mourou à Béji Caïd Essebsi et Rached Ghannouchi : Réconciliez-vous !

Abdelfattah Mourou, vice-président d’Ennahdha et premier vice-président de l'Assemblée des représentants du peuple, est revenu sur plusieurs points évoqués par le président de la République Béji Caïd Essebsi lors de sa dernière interview, notamment le divorce avec Ennahdha et le vote de confiance au chef du gouvernement.

 

M. Mourou a expliqué : « Je disais, depuis le début, que ce consensus n’était pas bâti sur des bases solides, étant entre deux hommes et non pas deux partis, n’étant pas écrit et n’ayant pas d’institutions capable de le développer. Il s’agit juste d’un désaccord sur le point 64 de l’Accord de Carthage 2 et ce n’est pas une raison pour se séparer, car il est de l’intérêt de la Tunisie de préserver le consensus, malgré cette mésentente». Et d’ajouter : « Au cours du processus de transition démocratique, nous avons mis des balises pour nous repérer, dont BCE et Ghannouchi. Enlever l’une de ces balises, est synonyme de nous mettre dans une situation de confusion. Je leur conseille tous les deux – NDLR le chef de l’Etat et le président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi – à revenir à la raison pour l’intérêt de la nation, à se réunir et à prouver au peuple qu’ils protègent encore la nation ».

 

S’agissant de Youssef Chahed, Abdelfattah Mourou souligne que « le président Caïd Essebsi, lors de son passage à la télévision, avait affirmé qu’il n’avait pas de problème avec le chef du gouvernement, mais il l’a conseillé de se présenter à l’ARP pour un vote de confiance», en notant que s’il avait constaté un problème dans les institutions de l’Etat, il aurait usé de ses prérogatives.

« Pour moi, le critère de la pertinence de sa présence dans le pouvoir exécutif est le fait que les projets de lois présentés par le gouvernement passent ou pas. Pourquoi Youssef Chahed ira se soumettre à un vote de confiance alors qu’il le fait chaque jour à travers les projets de lois déposés par le gouvernement et qui passent».

 

I.N

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (9)

Commenter

larios
| 28-09-2018 12:33
vraiment, c'est difficile de ne pas étre convaicu des déclarations de ce pnénoméne politique qui se transforme comme un camaléon en train de guetter sa proie. Il a oublié sa fameuse déclaration en insistant de sa maniére fourbe, qu'il faut de la patience pour récupérer et accaparer les enfants de toute une génération en continuant sans relache à suivre une stratégie qui est en train de se confectionner doucement dans le temps , par une certaine hypocrisie qui s'nstalle de jour en jour, et mr mourou est son principal instigateur en utilisant ses plaidoieries éloquentes mais qui se font sentir qu'on va tomber dans ses piéges et ses mesquineries insolites, soupçonnables et méfiantes

Jean CLAUDE STERNHELL
| 27-09-2018 22:26
Ayou aad lawlad tsamhou ,okhayan ghhh,et le peuple contemple dans la merde a l'infini.....

veritas
| 27-09-2018 20:05
il ne faut plus céder d'un iotas il faut batailler seul dans l'interet Du pays sans les vendus .

kamel
| 27-09-2018 17:47
Franchement il est fort même à son age.

Soulef
| 27-09-2018 17:34
La séparation et le divorce dont Essebsi a évoqué est peut être la meilleure annonce qu'il a faite depuis qu'il est président de la Tunisie. C'est peut-être ce qui va sauver le pays. Allez y monsieur Essebsi persistez et ne faites aucun rapprochement avec les ennemis de la Tunisie; Vous voyez bien que cette histoire de concensus avec les ennemis fut votre plus grave erreur. Ne tenez donc pas compte des dires de ce marabout traître et hypocrite de mourou faisant parti de la secte du gourou

Abir
| 27-09-2018 17:31
Ils sont effrayés par le divorce avec Béji ,ils savent bien que d'un côté ils n'ont pas l'amour pour le pays pour construire et de l'autre côté,les dossiers criminels leur rongent, Béji ,il ne faut pas reculer,ils ne méritaient pas d'être sauver du nouveau !!!

Ameur k
| 27-09-2018 17:23
Hypocrisie et langue de bois a la perfection...

A.
| 27-09-2018 17:10
Je dois avouer que Ltoufa dit vrai dans ce qu'il dit!

Ahmed
| 27-09-2018 17:03
Nous n'oublierons jamais.

A lire aussi

La possibilité de voir Rached Ghannouchi candidat de son parti, Ennahdha, à la tête de la liste de

18/07/2019 08:31
2

La fédération générale de la Poste tunisienne relevant de l’UGTT a annoncé, via la page Facebook de

18/07/2019 08:23
0

Une conférence de presse a été tenue, ce mercredi 17 juillet 2019, par le gouverneur de la BCT,

17/07/2019 23:28
2

Le dirigeant nahdhaoui, Mohamed Ben Salem a exprimé, dans une déclaration accordée à Al Jazeera.net,

17/07/2019 22:44
3

Newsletter