Tunisie - La grève sauvage et ouverte des transports publics : Les usagers pris en otages ! (audio)

Businessnews.com.tn | publié le 13/01/2015 11:10
«La grève des transports publics est ouverte jusqu’au versement de la prime de fin d’année» : c’est ce qu’a annoncé, ce mardi matin 13 janvier 2015 dans une déclaration à Mosaïque Fm, le secrétaire général de la Fédération du transport relevant de l’UGTT Moncef Ben Romdhan.

«Avant tout nous nous excusons pour le peuple et l’opinion publique, mais nous ne sommes pas responsables de cette situation. C’est le gouvernement qui n’a pas respecté ses engagements pris le 8 décembre de verser une prime de fin d’année avant le 12 ou le 15 décembre 2014», a justifié M. Ben Romdhan.

Il a ajouté qu’il y avait « une grève prévue qui a été annulée suite à l’engagement du gouvernement. Mais aujourd’hui nous sommes le 13 janvier et la prime n’a pas encore été versée car la présidence du gouvernement n’a pas donné son accord».

«Malgré le fait que nous avons intensifié ces derniers jours les contacts avec la centrale syndicale, le secrétaire général, le ministère du Transport, le ministère des Affaires sociales et la présidence du gouvernement, nous ne sommes pas parvenus à une solution», a-t-il précisé, notant que les tractations avec le ministre des Affaires sociales se sont poursuivies hier jusqu’à 2h du matin mais sans effet et qu’elles reprennent aujourd’hui à 10h.

On rappelle que les agents des transports publics (bus et métro) sont entrés lundi à 17h dans une grève inopinée, sauvage et ouverte générant la stupéfaction et la colère des usagers pris de court.

Photo d'archives

I.N

Tunisie - La grève sauvage et ouverte des transports publics : Les usagers pris en otages ! (audio)

publié le 13/01/2015 11:10
«La grève des transports publics est ouverte jusqu’au versement de la prime de fin d’année» : c’est ce qu’a annoncé, ce mardi matin 13 janvier 2015 dans une déclaration à Mosaïque Fm, le secrétaire général de la Fédération du transport relevant de l’UGTT Moncef Ben Romdhan.

«Avant tout nous nous excusons pour le peuple et l’opinion publique, mais nous ne sommes pas responsables de cette situation. C’est le gouvernement qui n’a pas respecté ses engagements pris le 8 décembre de verser une prime de fin d’année avant le 12 ou le 15 décembre 2014», a justifié M. Ben Romdhan.

Il a ajouté qu’il y avait « une grève prévue qui a été annulée suite à l’engagement du gouvernement. Mais aujourd’hui nous sommes le 13 janvier et la prime n’a pas encore été versée car la présidence du gouvernement n’a pas donné son accord».

«Malgré le fait que nous avons intensifié ces derniers jours les contacts avec la centrale syndicale, le secrétaire général, le ministère du Transport, le ministère des Affaires sociales et la présidence du gouvernement, nous ne sommes pas parvenus à une solution», a-t-il précisé, notant que les tractations avec le ministre des Affaires sociales se sont poursuivies hier jusqu’à 2h du matin mais sans effet et qu’elles reprennent aujourd’hui à 10h.

On rappelle que les agents des transports publics (bus et métro) sont entrés lundi à 17h dans une grève inopinée, sauvage et ouverte générant la stupéfaction et la colère des usagers pris de court.

Photo d'archives

I.N
Commentaires (9) Commenter
Révolution de la dignité.
Abdou
| 13-01-2015 20:42
C'est le cadeau de l'UGTT aux tunisiens à l'occasion de l'anniversaire de la révolution de la dignité: Dignité bafouée et misère accentuée. Bravo les gars. La nouvelle devise est to have or notre to have. Vive le militantisme.
IRRESPONSABLES
TOTO
| 13-01-2015 14:11
ILs sont affamés d'argent ou quoi sinon comment expliquer laisser les jeunes et les moins jeunes dans la rue sans transport publique .Cette grève est sauvage et ses les fautifs doivent assumer leur responsabilité.La régularisation sauvage de la situation des contractuels et des vacataires après la révolution n'a rien apporté de positif que foutre la pagaille dans l'administration et les sociétés étatiques gvt doit siéger avec l'UGTT et mettre en place une ligne de conduite "droits et devoirs "
Bandits, Malfrats
Hlayem
| 13-01-2015 13:23
Pour le tort causé à nos enfants en pleine période d'examens, pour une poignée de dinars: Allah lè tbèrkelhom fi mèlhom w lè fi sahhit'hom
TOUS A L'ARMÉE, LE TRANSPORT PRIVATISÉ
Noury
| 13-01-2015 13:04
Envoyons tous les chauffeurs et convoyeurs de TRANSTU à l'Armée construire des routes dans le sud et privatisons le transport, une entreprise privée ne laisserait jamais ses clients sur le carreau
Trop, c'est trop
Hamedmeg
| 13-01-2015 13:04
M le secrétaire général de la Fédération du transport relevant de l'UGTT Moncef Ben Romdhan, vos excuses sont refusées de la part de tous les usagers de vos sales bus et métros, ou est le mal si vous avez prévenu vos usagers avant d'entamer votre grève sauvage, sauf que vous, vous l'avez prémédité cette grève et vous avez déclenché la fureur de tous le monde.
Figurez-vous Monsieur le secrétaire général que tous les tunisiens savent désormais que vous avez joué la carte du harcèlement à l'encontre de ce gouvernement avant son départ, mais je suis sûr que ce gouvernement ne cédera jamais à vos demandes et ce, quoi que vous fassiez, bien sûr en attendant l'intervention de toujours mais combien minable de votre Abbassi pour qu'il intervienne et trouve une solution TAHFADHOU MEE AL WAJHI.
Je ne suis pas contre votre grève mais les tunisiens ne sont pas habitués par une telle GHADRA puisqu'on n'a pas été élevé avec, à une exception prés.
DEMANDE CV
MOHAMED
| 13-01-2015 12:44
demande c.v. Moncef Ben Romdhan a tunisair
chouf el masaib il khalha fi personnel tunisair.....
Au Pays, où les voyous font la loi
The Mirror
| 13-01-2015 12:15
La Tunisie est devenue un pays sans Etat. Tous les clochards et tous les voyous utilisent l'étiquette du syndicat pour imposer leur loi et abuser du peuple dans son transport, dans ses salles de classe, dans ses hôpitaux, dans sa sécurité, etc., etc., etc.
BANDE DE VOYOUS
FILFIL HARR
| 13-01-2015 11:23
J'invite l'état de ne verser aucun sou pour ses bandes de voyoys,*** qui infestent l'état Tunisien, Pueple TUNISIEN faite du covoiturage , aller ensemble dans le transport privé , boycoter le transport public, on ne veut plus payer pour les bras casser qui handicape les TUNISIENS.
Regarder l'état des bus , des trains et autres transport on paye pour une service MERDIQUE
La raison de la non-raison qui est une raison!
DHEJ
| 13-01-2015 11:20
Mais les usagers ont-ils fait la GREVE?

Voici une belle caricature DIVINE verset 176 Sourat Al Aaraf:

"... semblable à un chien qui halète si tu l'attaques, et qui halète aussi si tu le laisses".


Et dire qu'ils veulent tuer LA CARICATURE!
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration