alexametrics
Dernières news

Slim Riahi a loué une autoroute et veut s'approprier les véhicules qui roulent dessus

Slim Riahi a loué une autoroute et veut s'approprier les véhicules qui roulent dessus

Le locataire de la fréquence de la chaîne « Ettounsiya», Slim Riahi, a livré son analyse de la situation que connaît cette chaîne à travers un communiqué rendu public dimanche 7 juillet.

Slim Riahi dit qu’il s’attendait à la réaction de la direction de la société de production Cactus quand il a décidé de revoir sa relation avec la société en tant que « propriétaire légal de la chaîne Ettounsiya ». Réaction de victimisation et de politisation d’une affaire qui n’en est pas une, selon lui.

Toutefois, ce titre de « propriétaire de la chaîne Ettounsiya » n’est étayé par aucun fait ou preuve, car Slim Riahi est uniquement le propriétaire d’une fréquence, obtenue à l'étranger dans des conditions des plus opaques. On peut même remettre en cause son statut de « propriétaire » d’une fréquence, car celles-ci se louent et ne se vendent pas.

Dans son communiqué, le président de l'UPL et homme d'affaires déclare avoir attendu la fin de la saison des programmes politiques produits par Cactus pour démontrer qu’il n’y a rien de politique dans sa décision et qu’il n’y a aucun problème concernant la ligne éditoriale de la chaîne.

Dans sa réaction à ce communiqué sur les ondes de Mosaïque FM, Naoufel Ouertani le contredit en déclarant qu’il y a un parti politique qui se cache derrière Slim Riahi pour faire taire la voix de la chaîne « Ettounsiya ».

Slim Riahi ajoute qu’il voulait intensifier l’association entre Cactus Prod et la chaîne « Ettounsiya » mais que cette volonté a été reçue avec « un manque de transparence, aucune clarté et beaucoup de mépris ». Éléments contredits totalement par nos sources à la société de production.
Se disant propriétaire de la chaîne « Ettouniseya » alors qu’il ne possède que de simples fréquences, Slim Riahi a déclaré que la décision de couper la fréquence de la chaîne a été précédée d’une période de trois mois au cours de laquelle la société Cactus Prod a été avertie par écrit à plusieurs reprises et durant laquelle des négociations ont été menées avec la direction de la société.

Dans son intervention, Naoufel Ouertani le contredit et révèle que le personnel de la chaîne « Ettounseya » a appris que Slim Riahi avait acquis la fréquence de la chaîne par Facebook et qu’il a fallu lui courir après pendant deux mois pour avoir une notification officielle de cet achat.

Slim Riahi poursuit en précisant qu’il a œuvré pour transférer la propriété de la chaîne, de son nom et de sa fréquence à l’une de ses sociétés en liquidant les dettes de la chaîne et en assurant sa défense dans un procès ouvert en France (Nanterre) intenté par un ancien associé de la société Cactus Prod.

Après avoir réglé cette situation, Slim Riahi a tenté de conclure un nouveau contrat avec la société de production qui serait avantageux pour les deux parties. Cependant, la société Cactus Prod n’aurait accordé aucune importance à cette initiative, a coupé totalement le contact et n’a pas procédé au paiement des sommes dues à la chaîne ni à la signature du nouveau contrat.
Ceci est également démenti par nos sources chez Cactus.

Dans ses déclarations, Slim Riahi ajoute que la direction de la société Cactus Prod, avec à sa tête l’administratrice judiciaire et le directeur de la production, a exprimé un refus « suspect » de communiquer les comptes financiers de la société et il s’est avéré que des manipulations de ses comptes avaient lieu. Slim Riahi affirme que des manipulations auraient lieu entre Cactus Prod et plusieurs sociétés fictives qui produisent des émissions avec les moyens de la société Cactus Prod qui sont en réalité les moyens de l’Etat. Ces manipulations consisteraient à gonfler les coûts de production pour permettre de manipuler les gains.

Du côté de Cactus, on fait remarquer que Slim Riahi étant uniquement locataire d’une fréquence de transmission, il n’a pas à réclamer les comptes financiers de Cactus Prod et le refus exprimé par la direction de la société –s’il existe- paraît être tout à fait justifié.
C'est comme si quelqu'un a loué une société d'autoroute et exige que les voitures roulant dessus soient sa propriété.

Slima Riahi accuse l’administratrice judiciaire et le directeur de la production de Cactus Prod de complicité dans cette affaire et il fait porter la responsabilité de cette mauvaise gestion à l’Etat qui n’a pas su protéger les intérêts de la communauté en laissant la porte ouverte à une gestion opaque pire que celle pratiquée sous Ben Ali.

Il a ajouté que les responsables de Cactus Prod ont clairement choisi de sacrifier leurs programmes ramadanesques et de chercher d’autres fréquences au lieu d’être transparents et de répondre à une demande légale de révéler leurs comptes.

Ceci est également remis en doute puisque la programmation ramadanesque est quasiment bouclée et que la coupure de fréquence n'a pas fait reculer les producteurs de Cactus. Au contraire, plusieurs solutions de secours sont proposées pour sortir du fait accompli de l'homme politique et d'affaires.

Slim Riahi rappelle qu’il est le seul propriétaire de la chaîne « Ettounsiya » (ce qui n’est pas vrai, puisque la marque et le logo appartiennent à S. Fehri) et déclare que toute personne qui utilisera le logo de la chaîne s’exposera à des poursuites judiciaires tout en informant les publicitaires que la chaîne est habilitée à négocier les contrats et non pas la société Cactus Prod.

Toutefois, Naoufel Ouertani affirme que le logo de la chaîne n’appartient pas à Slim Riahi et que celui-ci à été déposé à l’INNORPI. Il a également déclaré qu’une plainte sera déposée contre Slim Riahi pour avoir usurpé la propriété d’autrui.

Information confirmée à Business News par un responsable de la société de production et cette plainte d'usurpation sera déposée dès demain lundi 8 juillet.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

HatemC
| 08-07-2013 18:52
Dans ce cas il achète une maison vide avec moins de problème pour déloger le locataire. C'est aussi simple que cela sauf s'il a une arrière pensée le Slim. Hatem Chaieb

Patriote
| 08-07-2013 17:56
Désolé Sami mais vous faîtes erreur ! Slim Riahi est tout simplement concessionnaire de la fréquenque sur laquelle émet Ettounsiya !
La chaine utilise sa fréquence et lui paye un loyer !
C'est comparable à l'activité d'un " mekkès " qui loue à une municipalité le marché de la commune et qui se fait ensuite payer par les commerçants qui s'en servent !
Slim Riahi n'est pas propriétaire de la fréquence car les fréquences ne se s'achètent pas et il n'est pas non plus propriétaire de la chaine , celle-ci ne fait qu'utiliser moyen loyer la fréquence dont il est concessionnaire !

Ghazi
| 08-07-2013 15:07
Aya Mabrouk yé Touensa, les frères musulmans « Frères Venin » ont pris les choses en mains :
-La troïka et surtout Ennahdha font couler les dinars à flot
-Les LPR bien EQUIPES et bien AGENCES
-Leurs milices ont reçus le mot d'ordre, ils n'attendent que le coup de sifflet
-La justice et les hauts magistrats sont actuellement les KARAKOUZ de l'état
-Le Monsieur technocrate Ben Jeddou a été bien ligoté mains et bouche
-L'armée Tunisienne est devenue HALEL
-Le Mufti a été remplacé LILET SALLALLAH
-ETTOUNSYA TV dossier bouclée
-La constitution va être approuvée sur mesure
-Les élections seront rapportées par le Gourou et Kalb jifa 3ala 3onk ettouensa
C'est ce que le Gourou voulait dire en insultant les jeunes Tunisiens.
Quant à ce Slim Riahi, c'est tout à fait NORMAL et LOGIQUE qu'il agit de la sorte, qu'est ce qu'on peut attendre d'une personne qui abuse de la confiance de ses employeurs et vole leurs biens en prétendant qu'il a BIEN BOSSE pendant sa vie ( !!!!!! de 15ans) et qu'il a bien gagné cette fortune de quelques centaines de milliers de milliards ??? C'est du Halel qui coïncide justement avec le Halel du Gourou, sa secte et ses disciples.
PS. Les Tunisiens à l'étranger disent toujours que les égyptiens sont les « RKHASS », à la solde, ils vendent tout, même leurs âmes''Non messieurs, en 2013 non seulement les Tunisiens prennent la place des Égyptiens mais ils prennent aussi la marque déposée « JLF : Jacob Laffont »

lotfi
| 08-07-2013 13:43
Ce slim riahi est à la solde d'ennahdha. Depuis le début de 2011. Dés lors malgré l'emprisonnement de sami fehri, cette chaine continue à émettre et survit malgré les difficultés dréssées sur son passage et son audimat bât tous les records. Elle est donc, de fait, devenue nuisible à la secte, donc son élimination, surtout par ces temps difficiles pour les islamistes, dont les jours sont comptés, est devenue impérative voire primordiale pour la survie de khriji and co.
Inutile de rentrer dans les détails des comptes de la société et autres tergiversations inutiles, elles n'ont point d'importance devant le but inavoué de ce slim riahi ami des arrivistes khadafi et khriji. Si ben ali etait encore là, il se serait mis à son service illico. C'est sa façon de faire et de s'enrichir.

sami
| 08-07-2013 13:33
le «Slim Riahi a acheté une maison avec un locataire, et il veut s'approprié sa maison» décrit mieux la situation.

k.Hmida7806
| 08-07-2013 12:56
ech bik ya rajel?? est ce que sourat el ba9ara parle de slim erriahi, de la location des fréquences et des combines qui se trament derrière le dos du tunisien par le parti au pouvoir.
*** wella tu t'entraines à donner des leçons de théologie à des illettrés..

Tounsia
| 08-07-2013 12:42
reviens chez toi en Libye et laisse les gents travailler!

S.Citoyen
| 08-07-2013 12:34
elle n'est pas tombée du ciel ?

G&G
| 08-07-2013 11:49
Mais dans la boite crânienne je vois une éponge.

ZZZ
| 08-07-2013 11:34
Nenni,nenni,jek ennoum...

A lire aussi

La libération du dirigeant de Nidaa Borhen Bsaies, à la faveur d’une grâce présidentielle, a fait

16/12/2018 14:08
0

Le secrétaire général de Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk, a indiqué ce dimanche 16 décembre 2018,

16/12/2018 13:15
0

Une réunion sécuritaire de haut niveau se tient, le 16 décembre 2018, à Dar dhiafa à Carthage sou la

16/12/2018 13:05
2

Le secrétaire général du mouvement Chaâb, Zouheir Maghzaoui, a indiqué, ce dimanche 16 décembre

16/12/2018 12:45
0

Newsletter