alexametrics
Dernières news

Nouveau bilan de l’opération de Ben Guerdène : 46 terroristes tués et un nouveau soldat décédé

Nouveau bilan de l’opération de Ben Guerdène : 46 terroristes tués et un nouveau soldat décédé

Les ministères de l’Intérieur et de la Défense ont mis à jour, le 9 mars 2016, le bilan de l’opération anti-terroriste de Ben Guerdène du lundi 7 et mardi 8 mars. Ainsi, les autorités ont pu, à l'heure actuelle, neutraliser 46 terroristes et en arrêter 7.

3 nouveaux terroristes s'ajoutent au bilan des 43 initialement annoncé. Deux d'entre eux ont été tués dans la journée, alors qu'ils tentaient de voler des provisions dans un chantier de la région d’Ouadi Rbayaa à Ben Guerdène. Lors de cette opération, un soldat a été tué et un citoyen, présent sur les lieux, a été blessé.

Le troisième terroriste a été tué alors qu'il se réfugiait dans une des maisons de la ville.

 

A rappeler que les forces de sécurité et l’armée ont pu, dans la soirée du 8 et la matinée du 9 mars, tuer 7 terroristes qui sont venus s’ajouter aux 36 déjà morts.

 

Les ministères informent également que 4 fusils kalachnikov ont été saisis ainsi que des grenades et des munitions. L’opération sécuritaire et militaire se poursuit encore aujourd'hui.

 

 

M.A

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (15)

Commenter

Tunisien de Père en Fils
| 10-03-2016 15:32
Chers amis de BN

Vous enfoncez une porte ouverte. Je suis respectueux de votre position et de la liberté d'expression.

Ce que je vous ai toujours dit est simple. On ne peut pas au nom de liberté d'expression traiter tous les matins les tunisiens de sales gueux, de traitres, de ramassis de je ne sais quoi, de ceci et de cela. C'est inadmissible.
Ce Monsieur JW peut dire ce qu'il veut, bien évidemment, et libre à ceux qui veulent le lire ou pas. Par contre je vous ai dit qu'il nous devait le respect et qu'il avait a changé son language car injurier un peuple n'est pas une mince affaire.
Vous auriez du lui demander de supprimer tout ce qui n'est pas acceptable pour le publier.

Vous ne voulez rien savoir. Faites comme bon vous semble mes amis.

Ce JW ne peut pas dire ce qu'il pense et ce qu'il a à dire sans insulter les autres ? Voyons ce n'est pas sérieux !

Le tunisien en a marre. Entre celui qui l'insulte et le traite de gueux, de traitre et d'attardé et celui qui lui tire dessus à la Kalach le tunisien en a raz la casquette !

Il était où ce JW quand Zaba a pris l'avion sans sa veste ? Ce JW qu'il insulte les responsables de cette cata qu'il connait. Pourquoi il insulte les tunisiens qui lui ont laissé le pouvoir à lui et à ses semblables pendant un siècle.

Depuis quand le tunisien, le brave, le vrai a été associé au pouvoir ? Le tunisien n'a ni intronisé ZABA ni chassé du pouvoir ! Le pauvre tunisien on se souvient de lui quand ça va mal mais quand tout va bien la politique lui a toujours été interdite.

En quoi sommes nous coupables M. JW ? Coupables de ne pas t'avoir viré plus tôt ?
T'as fait ce que t'as voulu et maintenant tu viens nous insulter ?

Le brave peuple tunisien n'a que faire de vos querelle politique. Il n'aspire qu'à la paix. C'est pour cela qu'il a laissé Bourguiba jusqu'à un âge avancé et supporté ZABA et son épouse jusqu'à un point de caricature.
Ils se sont tous comporté comme la Tunisie était leur poulailler et les tunisiens comme des sujets inoffensifs !!!

En quoi nous avons trahi ta personne ou celle de ZABA. On n'a jamais entendu parler de vous M. JW avant la révolution et ZABA ne nous a jamais demandé notre avis pour quoi que ce soit.

Sur 11 millions de tunisiens il n'y avait que quelques milliers impliqués dans la politique. Tout le reste était exclu de la vie publique par la force.

Alors allez vous insulter entre vous.

Tunisien de Père en Fils
| 10-03-2016 13:17
A Gg

Ce JW est la honte de BN.
Maintenant ce charlatant est érigé en expert ! Il parait qu'il y avait du pour et du contre dans la rédaction de BN pour la publication de ce JW et que le pour l'avait emporté.
Je peux vous dire que depuis qu'on m'a annoncé cela je ne lis plus ce JW et je ne lis que très rarement BN.
Là je reviens laisser un commentaire ou deux compte tenu des événements. Cela fait près d'un an que je n'ai plus lu BN à cause de ce JW.
Quelle crédibilité peut avoir un journal quand il publie ce genre de pourriture.
On a d'autres chats à fouetter sinon je n'aurais jamais laissé quelqu'un insulter quotidiennement les tunisiens et les traiter de tous les noms sans avoir attaqué devant la justice le journal qui le publie.
C'est honteux Monsieur NB. SVP révisez votre position avec plus de recul maintenant quand à la publication de propos injurieux et de fausses informations sur la sécurité du pays à un moment crucial de son histoire.
Encore une fois si ce monsieur JW a des informations il n'a qu'à les remettre à la justice ou à ses anciens collègues s'il en a jamais eu dans sa vie !

B.N : JW est un lecteur controversé et donne un son de cloche peu présent dans le paysage médiatique. Ce son de cloche est utile pour comprendre les opinions d'un bord peu connu par les lecteurs et les observateurs. Ceux qui s'estiment insultés par de simples propos qui ne visent que ceux qui veulent s'estimer visés sont libres de ne pas apprécier et nous leur donnons la possibilité de répondre. Censurer cet autre son de cloche priverait un pan de lecteurs qui apprécient fortement les commentaires de JW. Faire le mélange la rédaction de BN et les commentaires est, à notre avis, un non-sens et un mélange des genres. Chacun est libre de lire ce qu'il désire et BN, jusqu'à nouvel ordre, entend donner la liberté d'expression à tous.

Gg
| 10-03-2016 11:33
Devant le découragement des lecteurs face au long monologue de JW, j'ai tenté de me dévouer.
Hélas, dès la première phrase, "Cette question est futile et la raison est que se battre contre DAECH revient à se battre contre les Etats Unis, Israël, et le Qatar réunis...", JW oublie que ce sont les US qui ont détruit un gros centre de matériel, et un camp d'entraînement et de commandement à Sabrata. Sans cette intervention, je n'ose imaginer ce qu'aurait été l'attaque de daech contre Ben Guerdène.
JW est donc en plein délire complotiste et parano, et j'abandonne aussi la rude tâche à laquelle je voulais me dévouer!
Bon pastis ou gazous à tous!

Létranger
| 09-03-2016 18:26
Nul n'est prophète en son pays, dit-on et pour cette fois, je trouve ce dicton tout à fait applicable en Tunisie, en tous cas pour certains commentaires sur BN.
J'explique :
Après le bombardement de Sabratha par les US qui a eu les heureux et utiles résultats que nous connaissons, J'ai lu une foultitude de coms qui prévoyaient une invasion de la Tunisie par des millions de réfugiés Libyens fuyant l'abomination des violences dans leur Pays, quelque chose comme Exodus.
Ceci aurait eu pour conséquence de ruiner l'économie Tunisienne(?), alors qu'il a été prouvé que la dernière « invasion » Libyenne avait sauvé une partie de la saison touristique il y a de cela quelques années. (Si, si, relisez les articles, les infos.)
J'étais encore en Tunisie à cette époque, je me rappelle qu'ils étaient « un peu encombrants » et se conduisaient comme en Pays colonisé, cela me rappelle d'ailleurs des ......, mais c'est un autre sujet.
Ben pour l'instant c'est pas ça, il semble que ce soient de braves Tunisiens ayant la nostalgie du Pays qu'on veut empêcher de rejoindre paisiblement leurs familles.
D'où incompréhension mutuelle, désordres à la frontière, quasiment la violence.
Nous sommes loin des analyses d'il y a quelques semaines.
PS : Je demande aux victimes de me pardonner mes sarcasmes, je préfère ce vocabulaire à l'invective mais je suis avec vous, et moi l'antimilitariste, je suis avec les bidasses, les flics et les gabelous.

TeTeM
| 09-03-2016 17:13
Il en est de même pour moi...

Létranger
| 09-03-2016 15:59
" TeTeM| 09-03-2016 15:17
Quelqu'un a eu le courage de lire long monologue de JW?"

A ma grande honte j'avoue que non, mais il y a déjà quelques temps que c'est ainsi.
C'est pas qu'il écrive que des conneries, mais il me saoule.

TeTeM
| 09-03-2016 15:17
Quelqu'un a eu le courage de lire long monologue de JW?

@MI17, pour les survivants, l'idée serait de les condamner à une peine exemplaire après un procès équitable et de le mettre dans une prison de haute sécurité sans aucun confort, ni rien. Un Guatanamo Tunisien, où les barbus seraient entre eux. On verra, si dans ces conditions, ils seront toujours aussi pieux...

Chokri
| 09-03-2016 13:46
Un pastis rallongé à l'eau de Zemzem? Et nous chanterons dans la tonalité du la, mec.

Gg
| 09-03-2016 12:35
Que d'amertume!
Je le précise pour les lecteurs, l'apéro est parfois amer...

Létranger
| 09-03-2016 11:37
Le couvre-feu est en vigueur à Ben Guerdane,je pense que c'est superflu, ça m'étonnerait que quelqu'un ait envie d'aller en boite dans les jours qui viennent.

Quand je me rappelle le coup de foudre que j'avais ressenti pour une "magnifique" maison de pêcheurs du côté de Ras Jédir (pas d'électricité, eau du puits, un abri pour le bateau sur le bord de la côte,réellement le paradis), j'éprouve moins de regrets de n'avoir pas pu l'acheter.

Il faut profiter de la vidéo faite par les "correspondants de guerre" terroristes (Tunisiens?) pour la divulguer et montrer qu'il y a deux extrémités sur une arme, qu'on est pas toujours du bon côté et que même avec l'aide d'Allah (qui est Ouakbar)on peut se faire démolir.(Péter sa gueule éructait Rambo).
Cela peut éventuellement refroidir les vocations, surtout si les héros qui se rendent héroïquement se retrouvent au bout d'une corde, sort réservé aux renégats.

Mais l'heure tourne, et je m'aperçois que c'est celle de l'apéro, haram certes, mais tellement bon.


A lire aussi

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui a démenti, ce mardi 18 décembre 2018, dans

18/12/2018 22:51
0

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi a accueilli, ce soir du mardi 18 décembre 2018, le

18/12/2018 22:20
0

L’Ordre national des avocats de Tunisie (Onat) a rendu public un communiqué, ce mardi 18 décembre

18/12/2018 21:39
1

Le ministre du Tourisme, René Trabelsi, est revenu, ce soir du mardi 18 décembre 2018, lors de sa

18/12/2018 20:58
2

Newsletter