alexametrics
Dernières news

Mohsen Marzouk annonce le nom de son parti

Mohsen Marzouk annonce le nom de son parti

Le nouveau parti s’appellera : Harakat Machroû Tounes (Mouvement du projet de la Tunisie). C’est ce qu’a annoncé Mohsen Marzouk au cours d’une conférence de presse organisée le 2 mars 2016, à l’Africa.

 

Les principaux alliés de Mohsen Marzouk étaient présents lors de cette annonce dont Mondher Belhaj Ali et Abada Kefi. Cette annonce vient à la fin des consultations effectuées dans plusieurs régions du pays. En effet, 21% des personnes consultées ont choisi ce nom pour le parti. 

 

Au cours de la conférence, le député Walid Jalled a énuméré les noms de personnalités qui ont rejoint le parti dont : Sadok Chaâbane, Habib Mbarek, Abdelhafidh Hergam, Slim Tlatli, Afif Hendaoui, Salah Hajji et Adnène Belhaj Amor.

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (40)

Commenter

Bedoui
| 06-03-2016 19:56
Félicitation pour vous Notre leader de Machroo Tounes
Je serais heureux de vous voire à
Gafsa
Les gafsien vous admire beaucoup
espérant que vos partisans soit a la hauteur sollicité du parti Projet TOUNES
Merci

Tunisienne
| 05-03-2016 11:48
Bonjour Mansour,
Ce que j'ai relevé comme positif, c'est le mot "projet"... Et sinon, je vous concède tout le reste et même plus : MM est en train de se planter magistralement sur plein de choses : le nom du parti, la communication dans son ensemble, la recherche d'alliances (y compris les plus douteuses) à tout prix et rien -jusqu'à présent- sur le fond du "projet" et ses grandes lignes !
Excellente journée !

Mansour Lahyani
| 04-03-2016 16:14
Désolé, je ne partage pas votre enthousiasme ! Pour "porter", pour attirer, le nom d'un parti doit être aussi syncrétique que possible : or MM a préféré opter pour ce nom à rallonge qui, je le répète, lui a semblé offrir la meilleure assonance, la meilleure référence à la vieille administration de papa. MM n'a pas une particulière sensibilité aux canons de la com', ce n'est pas sa faute, mais il aurait pu se payer les services d'un communicateur, Mitterrand 'avait fait avec Seguela, qui lui a concocté un slogan qui l'a probablement aidé à l'emporter' Du reste, ce n'était même plus la peine, tant ce "Tounès El Horra" était bien trouvé et offrait tous les avantages d'un syncrétisme efficace ! Au lieu de cela, un "Harak(et) machrou3 Tounès", OUF ! cette odeur de paradi emplit le nez et les placards (merci Léo!)!

Tunisienne
| 04-03-2016 09:54
Bonjour chère amie,
Effectivement, que de maladresses cumulées en si peu de temps ! Sans oublier que MM donne l'impression de communiquer (à outrance) sur une coquille vide !
Je vous souhaite une excellente journée chère tounsia2 !

pseudo
| 03-03-2016 12:47
Ce parti est mort avant de naitre et son patron a le charisme d 'une huitre;on nous l 'a fait avec le vote utile ;utile pour qui?le gagnant sera le vote blanc massif

Ouicem
| 03-03-2016 12:27
Dans les personnalités qui ont rejoint le parti, aucune femme .....

tounsia2
| 03-03-2016 11:09
Bonjour,

« sans oublier que "Harak" ou "Harakat" peuvent donner des allergies ! (?!) » (Sic !)

Je confirme ! d'autant plus que la traduction française du nom de ce parti est MPT et rappelle curieusement le MTV de Marzouki, ce qui ne peut que laisser une impression brouillonne, d'ailleurs les déclarations de Leila Ayari concernant les 5 millions de femmes (dont je ne fais pas partie) qui voteront MPT confirment le coté "zinzin" de cette nouvelle formation. Merci pour ce sourire matinal. . .

Bonne journée

takilas
| 03-03-2016 09:56
On a compris celui a été le principal intermédiaire pour saboter Nida Tounis ; peureux va !
Les menaces et les allèchements par nahdha à son égard sont meilleurs que le travail serein et honnête; n'est-ce pas ?

Leon@yahoo.fr
| 03-03-2016 09:29
J'avais parié qu'il allait le nommer "Freedom House in Tunisia" en référence à son ex-emploi dans cette boite qui a tellement travaillé pour notre bien à travers ces grands patriotes (j'espère que vous saisissez l'ironie!).
Le disciple spirituel du Colonel Ferchichi que je suis, ne peut et ne pourra jamais se faire à l'idée que ce type de personnage pourra avoir un avenir politique autre que dans sa maison ou dans sa famille (car je suis un grand démocrate, sinon je dirai "même pas chez lui"). Il peut avoir un rôle de conseiller aux états unis. Il peut les conseiller sur la manière de réaliser le nouveau moyen orient en leur donnant les spécificités du mental arabe en Libye et en Tunisie. Un peu comme ce cher résident aux état unis (Masmoudi ou Requik, j'ai oublié mais tous deux ont joué un rôle) qui se vantait d'avoir été le conseillé des américain dans leur guerre contre l'Irak. Ou de cette dame, charchour-hachicha qui se rend une fois par an avec une trainée de femelles mal-baxxxx, suivre des séminaires donnés par bush-fils. Un gars qui se ferait lancer des tomates dans n'importe quel pays occidental.
Bref, la Tunisie rayonne par ses traitres. Ils pullulent! Mais il faut savoir quelque chose: Ceux qui les protègent ont la fâcheuse habitude de lâcher leurs protégés, une fois arrivés à leurs fin, ou une fois leur entreprise perdue. Un peu comme ils l'ont fait avec Daech, qu'ils ont eux-mêmes créés.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya
Résistant dès la première heure à l'attaque du 14 janvier contre le pays souverain et pacifique qui est le mien.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

Tunisienne
| 03-03-2016 08:20
sachant que le projet véhicule l'idée de la projection d'un futur désiré, en essayant de maintenir l'équilibre et la fluidité entre tous les aspects et composantes (économiques, politiques, culturels...) du projet pour aboutir à un tout cohérent, ce qui suppose bien évidemment une VISION...
Cependant, on peut effectivement questionner la soutenabilité (pour l'oreille) de tout le nom "Harakat Machroû Tounes" ou "Mouvement du projet de la Tunisie", sans oublier que "Harak" ou "Harakat" peuvent donner des allergies ! (?!)

A lire aussi

La libération du dirigeant de Nidaa Borhen Bsaies, à la faveur d’une grâce présidentielle, a fait

16/12/2018 14:08
0

Le secrétaire général de Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk, a indiqué ce dimanche 16 décembre 2018,

16/12/2018 13:15
0

Une réunion sécuritaire de haut niveau se tient, le 16 décembre 2018, à Dar dhiafa à Carthage sou la

16/12/2018 13:05
2

Le secrétaire général du mouvement Chaâb, Zouheir Maghzaoui, a indiqué, ce dimanche 16 décembre

16/12/2018 12:45
0

Newsletter