alexametrics
Dernières news

Juste avant son départ, Imed Hammami nomme les siens au ministère de la Santé

Juste avant son départ, Imed Hammami nomme les siens au ministère de la Santé

 

 

Le dernier journal officiel comporte une série impressionnante de nominations à différents postes de responsabilité au sein du ministère de la Santé. Business News a ainsi dénombré pas moins de 140 (cent-quarante) nominations à des postes de directeur et chef de service dans différents départements du ministère et hôpitaux, signées par le ministre islamiste Imed Hammami. Toutes ces nominations ont eu lieu entre les mois de septembre et octobre, avec une majorité à la date du 30 octobre, soit 5 jours avant son départ lors du dernier remaniement.

 

S’il est impossible de connaitre l’appartenance politique de chacune de ces 140 personnes, on relève cependant celle de Chokri Zoghlami, médecin de santé publique, nommé au poste de chef de service des programmes à la direction des Etudes et de la Planification du ministère. Pour ceux qui l’ignorent, Chokri Zoghlami est membre du Bureau exécutif du parti Ennahdha, chargé de la Santé et de l’assistance sociale.

La nomination a étonné beaucoup de médecins et hauts cadres du ministère, vu que le poste ne sied pas, selon eux, à une personne qui n’est encore que simple médecin de santé publique.

 

R.B.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (34)

Commenter

kbwebkb
| 08-11-2018 10:04
La force de la loi est d'etre dunamique et de s'adapter en permanence aux aléas.
Depuis 2011, chaque ministre et chef de gouvernement l'ont fait avant leur départ. Rien ne l'empeche légalement. L'ethique est devenue un luxe qui caractérise certains. Quand au législateur, le parlement a montré ses limites tant en compétence qu'en citoyenneté.

Napoléon
| 08-11-2018 07:41
Monsieur alias Bacchus êtes vous naïf à ce point ! Etes-vous le seul à avoir constaté ce fait ? Mais vous êtes le seul à le diffuser, mais 5 ans après les faits. Moi, les jours qui ont suivi la proclamation des résultats par l'ISIE j'ai cherché à divulguer cette anomalie, résultat : mon ordinateur s'est planté et ma page Facebook fut bloquée. Mais soyez patient, cette charogne momifiée sortira de son sarcophage en temps opportun et sera utilisée à bon escient par les forces occultes. Ce qui manque le plus à la Tunisie : c'est le journalisme spécialisé (scientifique) et surtout le journalisme d'investigation.

Ahmed
| 08-11-2018 07:24
D'aillieurs beaucoups ne le sont plus.

Il y a les connards d'un jour et les connards toujours.

Famous Corona
| 08-11-2018 07:20
Rien n'empêche le nouveau de les déloger !!!

belko
| 08-11-2018 00:13
Pas de limite, pas de décence, aucune éthique
Quel vil individu et minables politiciens qui agissent comme si la chose publique leur appartient et ils en font ce qu'ils désirent ! Pauvres individus et piètres citoyens
Comment peut espérer redresser quoique se soit avec de tels voyous aux commandes

Mouzal
| 07-11-2018 23:34
De telles décisions confirme le niveau élevé de responsabilité de celui ou celle qui les prend.
Et puis ce qui est fait par l'humain peut être défait par l'humain.
Wait and see

Bab ezzira
| 07-11-2018 22:41
Notre ami A4 ne veut pas dire 1.5 million de connards proche de la secte du diable mais plutôt il relate le chiffre des analphabètes Tunisiens qui ont fait confiance au gourou de la secte du diable.La secte qui a passé sa triste existence à combattreau nom du diable la république l'etat et le peuple Tunisien et qui veut se faire indemniser aujourd'hui par la République et le pauvre contribuable comme moi. L'IVD de Soussou va livrer le butin très prochainement.
Certes cher Bacchus ce chiffre est trop loin de la réalité des adeptes de la secte mais il faut admettre que le financement occulte des babouins du Golfe et de certains criminels occidentaux était pour quelque chose. Souviens toi des moutons qu'on offrait à des familles, des billets de 30 TND qu'on offrait aussi gracieusement aux gens pour venir voter. Je te jure que tous les soûlards et les Zabratas du quartier du Kram Est ont donné leur voix pour la secte en contre parti de quelques bouteilles de Haut Mornag. Ce phénomène a été aussi observé dans d'autres quartiers et régions de la Tunisie.
Ce qui est à retenir de ces nominations validé par le grand YC c'est :
140 nouveaux postes de responsables nahdhaouis veut dire 140 voitures de fonction, bons d'essences, maison de fonction, gaz électricité et eau au frais du contribuable plus des primes de fonction à gogo et tous ca POUR UN PAYS EN FAILLITE et viendra après ce bonhomme de YC pour élever la fiscalité des salariés et crédits en devise de la BM pour payer cette armée de fonctionnaire proche de la secte du diable
Sahhitek ya Youssef tu ne seras même pas EN 2019 un PETIT chef de service au ministère de l'agriculture. N'EST CE PAS TA VRAI VOCCATION ? Pfffffff mnin encheddouha TAWA ?

ayhouma
| 07-11-2018 22:39
nomination de la cousine de Lotfi Zitoun au poste de ch de circonscription sanitaire de elwardia
Dr Khedija Zitoun qui ne fait pas partie des médecins de la circonscription .médecin principal de la santé alors qu'ils ya des médecins majors et surtout la publication de cette nomination en 2 semaines au journal officiel

1,5 millions de conards?
| 07-11-2018 21:08
A4 doit être rappelé à l'ordre par les services de business news, car qualifier de conards 1,5 millions d'électeurs tunisiens est une insulte pour toute la Tunisie et son régime démocratique! A4 doit respecter ses compatriotes qui ont une vision politique autre que la sienne! Même les déprimés peuvent se faire soigner!!!!

Hermes
| 07-11-2018 20:50
Exactement le modèle japonais période de la guerre. Viser l'ennemi et se suicider. Il viendra le temps, où hammami deviendrait hammmmm..mami..

A lire aussi

Samira Chaouachi, membre du bureau politique de Nidaa Tounes, a indiqué ce mercredi 14 novembre

14/11/2018 22:00
0

Le bureau exécutif de l’Utica a annoncé dans un communiqué rendu public ce mercredi 14 novembre

14/11/2018 21:15
0

Lors d'une séance d’audition organisée par la commission des finances, de la planification et du

14/11/2018 20:48
0

Salma Elloumi, cheffe de cabinet de Béji Caïd Essebsi, a pointé du doigt aujourd'hui, une

14/11/2018 19:45
8

Newsletter