alexametrics
Dernières news

Fermeture d’un café à Kairouan : le ministère de l’Intérieur précise

Fermeture d’un café à Kairouan : le ministère de l’Intérieur précise

 

Le ministère de l’Intérieur a rendu public un communiqué, ce mercredi 22 mai 2019, précisant qu’il n’y a aucune campagne visant les cafés ouverts durant le mois de ramadan.

 

Ce communiqué intervient à la suite des informations selon lesquelles les agents sécuritaires seraient en train de mener une campagne contre les cafés et restaurants ouverts durant le mois de ramadan, portant ainsi atteinte aux libertés individuelles.

 

Toutefois, le ministère a tenu à préciser que les habitués d’un café touristique à Kairouan avaient un comportement désagréable ce qui a poussé les voisins à porter plainte. En se rendant sur les lieux, le samedi 18 mai 2019, les agents ont pu arrêter deux personnes, dont, une recherchée ayant en sa possession 200 comprimés de stupéfiants.

A la suite d’une deuxième plainte des voisins, les agents se sont rendus encore une fois sur les lieux, mais le propriétaire les a insultés et les a agressés verbalement. Le ministère public a ainsi émis un mandat d’arrêt à son encontre pour atteinte aux bonnes mœurs et outrage public à la pudeur. 

 

Le ministère de l’Intérieur assure que le café est encore ouvert et accueille ses clients normalement, soulignant qu’aucun des habitués n’a été arrêté. Il ajoute que le département agit dans le cadre du respect des droits de l’Homme et des libertés individuelles toute en veillant à l’application de la loi.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (6)

Commenter

HatemC
| 23-05-2019 18:12
Comme le dit Mohamed 1, en dehors de Ramadan, ce café ne faisait pas d'esclandre et comme par hasard le mois de Ramadan, les Doc Jekyll se transforment en monstrueux Mister Hyde '?'

Les riverains font du zèle sans plus '?' HC

Carthage Libre
| 23-05-2019 12:28
Les "mauvaises habitudes" des islamistes et autres dictateurs de la religion et défenseurs d'Allah (comme si il ne pouvait pas se défendre seul) ne peuvent se retenir jusuq'aux élections de décembre 2019, quand ils auront totalement le pouvoir ; ils ont une "douda" dans leur cul quand il s'agit de réprimer les gens au nom de la religion.

Le ministère de l'Intérieur est bien entendu, depuis 2011, grâce à Rajhi et Ben Sedrine, sous l'autorité directe de Khriji, du Qatar et de Erdogan ; il faudra 50 ans pour pouvoir le nettoyer.

mansour
| 23-05-2019 10:24
la loi répressive et autoritaire de la charia des islamistes freres musulmans salafiste est le nom que l'on donne aujourd'hui au respect des droits de l'Homme et des libertés individuelles contre les cafés et restaurants ouverts durant le mois de ramadan

Mohamed 1
| 23-05-2019 09:20
S'il n'y a aucune campagne contre les cafés ouverts, doit-on comprendre que tous les cafés fermés le sont de leur propre initiative !?
La réglementation la plus scrupuleusement appliquée en Tunisie est la très démocratique circulaire fantôme, jamais vue car annulée, fermant cafés restos. On n'en parle plus alors ?
La transparence dans l'administration est également un principe démocratique. Décidément ces huit ans n'auront servi qu'à pas grand-chose concernant la démocratie.

St Just!
| 23-05-2019 06:08
Cette phrases est source d'inquiétude. Son interprétation dépendra du juge, du lieu, du temps et des humeurs.c'est une phrases floue et inquiétante pour tous les citoyens et appartient aux législateurs d'être clairs pour protéger les citoyens

Mohamed 1
| 23-05-2019 02:08
C'est bizarre ces plaintes contre un café ouvert qui tombent juste pendant ramadan et pas avant.

A lire aussi

La réaction des islamistes tunisiens suite au décès de l’ancien président égyptien, Mohamed Morsi,

17/06/2019 19:50
0

Annoncer la deuxième phase du projet «Economy First» et les recommandations de la première phase a

17/06/2019 18:47
0

L’ancien président égyptien, Mohamed Morsi, est décédé aujourd’hui, lundi 17 juin 2019, à l’âge de

17/06/2019 17:15
19

Selon le dirigeant de Tahya Tounes, Moez Ben Nasr, le patron de Nessma TV, Nabil Karoui, avait

17/06/2019 16:53
4

Newsletter