alexametrics
Dernières news

Ennahdha s’attache à la stabilité gouvernementale

Ennahdha s’attache à la stabilité gouvernementale

 

Dans un communiqué émis ce vendredi 19 octobre 2018, le parti Ennahdha a réitéré la nécessité de garder la stabilité gouvernementale et politique notamment afin d’assurer une réforme économique et sociale.

 

Le mouvement a, par ailleurs, appelé le bloc parlementaire du parti à élargir les concertations avec les différents blocs au sein de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).

Ces Concertations auront pour objectif d’établir un accord sur la finalisation de l’élection des membres de la Cour constitutionnelle ainsi que l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie).

 

B.L

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (8)

Commenter

ourwa
| 20-10-2018 15:12
" Ennahdha s'attache à la stabilité gouvernementale": bel "attachement", en effet...celui du monstre à sa victime et vice-versa, car, apparemment, il n'y a pas plus "stable" qu'un squelette ou qu'un corps moribond... Tant que nahdha réussit à assurer ses griffes islamo-fascistes et assassins sur un gouvernement volontairement vassalisé, Chahed et sa bande n'en peuvent plus d'être "stables", immobiles même... Quant à ceci : " Le mouvement a (...) appelé le bloc parlementaire du parti à élargir les concertations avec les différents blocs au sein de l'Assemblée...)", c'est de la poudre aux yeux, une
man'?uvre pseudo démocratique, il fallait préciser que ces "concertations" visaient très précisément le bloc de la coalition nationale, deuxième formation parlementaire, critique envers Chahed et son gouvernement et qui appelle à son remaniement... Un possible dégagement de Chahed par BCE ou un remaniement sévère du gouvernement avec éviction des ministres nahdaouis avant 2019 signerait l'arrêt de mort politique de la secte islamo-fasciste...Quant à Chahed, il joue sur deux tableaux, le "soutien" de nahdha ( qui l'accorde, la mort dans l'âme) et une assise parlementaire assez solide, celle du bloc de la coalition nationale, justement.. qui a nahdha dans le nez. Y.C, à la charnière entre Carthage et le Bardo, ne joue pas la montre, maintient son immobilisme; il a tout son temps... A ce jeu de dupes, BCE et ghannouchi vont finir par piquer une sévère crise de nerfs...

Battal
| 20-10-2018 12:02
Ni Tawéfeq ni sidi zekri, tous va finir avec l'évaporation de Nida
les fréros vont disparaitre prochainement.
Ils n'auront aucun soutient, ils vont chercher le Tawéfeq ailleurs.

kameleon78
| 19-10-2018 19:08
Dans tous les pays démocratiques, il y a une opposition et une majorité gouvernementale. Nous ne sommes pas obligés que la majorité s'unisse avec l'opposition pour gouverner, le gagnant gouverne jusqu'aux prochaines élections où il peut être battu s'il déçoit. Je ne vois pas pourquoi il y aurait une guerre civile si la Nahda n'est pas au gouvernement? C'est débile, non? Donc le blablabla c'est la Nahda qui parle pour ne rien dire. Pour être plus précis, les islamistes n'ont rien à proposer, ils n'ont aucun plan de gouvernement, en plus ils sont incompétents, ils veulent juste s'accrocher au pouvoir alors qu'ils ont perdu en 2014. BCE a bien fait de couper les liens avec eux, les islamistes n'apportent rien au pays et cela on le sait depuis 2011.

Nacer
| 19-10-2018 18:20
Je dirais plutôt que" Ennahdha "est plus attachée à ses intérêts privés qu'à ceux de la nation, après moi le déluge... Vivement la défaite proche que je lui souhaite ardemment !

rania
| 19-10-2018 17:22
qu'est ce que tue veux à la place du consensus blablabla... accord blablabla...!!!
tu veux la confrontation blablabla...la guerre civile blablabla..?

CITOYEN
| 19-10-2018 17:21
L'indignation est à son paroxysme. Il faut que les Tunisiens apolitiques et citoyens fassent entendre leur voix pour que ce parti théocratique arrête son arrogance et son insolence devenus insupportables. Tout ce qui intéresse les citoyens aujourd'hui c'est le dénouement des assassinats politiques que tente d' occulté RCHID GHANNOUCHI et ses acolytes en essayant d'imposer une politique politicienne.

Abir
| 19-10-2018 17:18
Le jour où on saura la vérité des vos crimes nous serons en stabilité,aujourd'hui ton existence au sein du gouvernement et en liberté,ne pourra jamais faire une stabilité,ni pour le gouvernement,ni pour le pays.

kameleon78
| 19-10-2018 16:20
Tawéfeq....blablabla....consensus...blablabla.....accord ....blablabla.....Toujours les mêmes slogans creux de la Nahda....ils ont la nostalgie de l'accord de Tawafeq avec Nidaa Tounès...le mariage à Paris en 2013.....blablabla...blablabla.....blablabla......que du creux et du vide....

A lire aussi

Fidèle à ses réactions farfelues et originales, l’ancien président de la République, Moncef Marzouki

18/06/2019 23:52
0

Mohamed Ikbel Khaled a été élu, ce lundi 17 juin 2019, à la tête de la municipalité de Sousse, suite

18/06/2019 23:07
0

Abir Moussi a indiqué que son tort est d’avoir gagné la confiance des Tunisiens et que son parti a

17/06/2019 22:11
0

La réaction des islamistes tunisiens suite au décès de l’ancien président égyptien, Mohamed Morsi,

17/06/2019 20:11
5

Newsletter