alexametrics
Dernières news

Des associations religieuses demandent le retrait du rapport de la Colibe

Des associations religieuses demandent le retrait du rapport de la Colibe

 

Le front conservateur s’agite contre le rapport du Commission des libertés individuelles et de l’égalité (Colibe).

En effet, une pétition circule en ce jeudi 21 juin 2018 sur internet pour demander le retrait du rapport de la commission des libertés individuelles et de l’égalité.

 

Parmi les signataires de la pétition, on trouve l’association des anciens de la mosquée Zitouna, le conseil national syndical des imams des mosquées, l’association des cheikhs de Tunis, l’association des imams pour la tolérance et le rejet de la violence et l’association de prédication et de réforme.

 

Pour les signataires de la pétition, les articles proposés par les auteurs du rapport sont contraires à la loi divine et à la Constitution du 26 janvier 2014.

N.B.G

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (15)

Commenter

Le Baron
| 22-06-2018 19:21
Les têtes de noeuds de la Colibe veulent changer le mode de vie des tunisiens ce sont des extrémistes à la solde de pays étrangers !!ils n'ont rien de tunisien !!ils sont un danger pour la stabilité du pays

zico
| 22-06-2018 18:54
"contraires à la foi divine" Franchement on parle d'un argument convaincant !!!!. Nous sommes parmi les peuples les plus arriérés de la planète en grosse partie en raison de cette folie appelé "foi divine" et nous la protégeons encore. Quand est ce qu'on va se reveiller?

houda
| 22-06-2018 18:50
il est du devoir de l etat d imposer les lois qui

en pretend attentions a ces islamistes qui ne voient que l bout de leurs nez on n avance plus il faut leur appeler qu on est plus au 7 eme siecle et puis ils sont payès par ennahdha et par des puissances etrangeres pour la tunisie n avance pas il ne faut pas les ecouter le train marche et les chiens aboient



El GHOUL
| 22-06-2018 18:09
Ces associations intégristes qui réclament le retrait du texte élaboré par la COLIB, n'ont qu'à appliquer à leurs familles la châria écrite par les érudits des anciens temps. Le texte de la COLIB est en phase avec la châria dépoussiéré.

CITOYEN ZEYTOUNIEN
| 22-06-2018 17:00
Le parti conservateur ne représente que lui même et dorénavant s'il veut être pris en considération nous, les vrais anciens zeitouniens, nous lui demandons de se taire. L'islam auquel font allusion les séculaires est un islam interprété par une pensée moyenâgeuse qui a fait son temps. Ce groupe que je qualifie aisément de groupe intégriste est dans l' illégalité absolue, les lois républicaines condamnent avec force toute ingérence religieuse en politique. La Tunisie n'est et ne sera jamais une terre d'exclusion quelle qu'elle soit.

Le Baron
| 22-06-2018 14:30
Depuis le 14 janvier 2011 les médias nous saoulent avec le disque rayé des islamistes qui veulent changer le mode de vie des tunisiens aujourd'hui ce sont les extrémistes d'un autre genre qui sont à la manoeuvre et qui veulent transformer la Tunisie en un pays sans aucune culture sans racines juste !!tout est clair aujourd'hui !!

Lotfi Tirellil
| 22-06-2018 13:26
Les anciens de la Zitouna, le conseil syndical des imams des mosquées, les cheikhs de Tunis, les imams pour la tolérance et le rejet de la violence et l'association de prédication et de réforme : quel parterre, somptueux !!! Il n'y manque que l'imprécateur en chef, Adel Almi, qui devait être occupé à réciter ses prières complémentaires et néanmoins facultatives !!!

Benoît
| 22-06-2018 12:45
C'est un faux problème auquel s'accrochent des individus qui veulent se faire valoir au nom de l'islamisme . Ils existent d'autres priorités en particulier celui des jeunes tunisiens envoyés en Syrie grace à des partis politiques qui n'ont Jamais été inculpés , POURQUOI on en parle plus ? que dire de ces hauts parleurs assourdissants de certaines mosquées aux heures de prière etc...
.

HatemC
| 22-06-2018 11:14
Retournez dans vos mosquées et fermez là votre bouche fétide ... Bonté divine ... HC

DHEJ
| 22-06-2018 09:45
224.Et quant aux poètes, ce sont les égarés qui les suivent.

225.Ne vois-tu pas qu'ils divaguent dans chaque vallée,

226.et qu'ils disent ce qu'ils ne font pas?


Sourat Ashou-ara

A lire aussi

«Le médecin lorsqu’il signale les cas de maladies contagieuses, la grossesse de fillettes et le viol

13/12/2018 11:49
0

Abdallah Rabhi, secrétaire d’Etat aux Ressources hydrauliques et à la Pêche a annoncé, ce jeudi 13

13/12/2018 10:25
2

65 députés déposeront, lundi 17 décembre 2018, un recours contre les dispositions de la Loi de

13/12/2018 09:27
1

Le ministère du Transport a annoncé, tard dans la soirée du mercredi 12 décembre 2018, que le trafic

13/12/2018 01:46
2

Newsletter