alexametrics
Dernières news

Chafik Sarsar : Les élections municipales prévues pour le 26 mars prochain ont été annulées

Chafik Sarsar : Les élections municipales prévues pour le 26 mars prochain ont été annulées

 

Le président de l’ISIE, Chafik Sarsar, était invité ce lundi 8 août 2016 sur Express FM pour parler de sa rencontre avec le chef de l’Etat concernant les futures élections municipales.

«  Avec le chef de l’Etat, on a dressé un état des lieux et on a parlé des moyens pour accélérer la loi électorale pour les municipales » avait-il déclaré.

 

M. Sarsar a par la suite, expliqué les causes de ce retard : « Le 4 juin était prévu son passage devant l’ARP [NDLR : la loi électorale] mais on a aujourd’hui encore rien fait !  Une grande partie des politiciens ne considèrent pas les municipales comme une priorité et puis je pense que certains ne sont pas prêts pour ces élections. L’ISIE ne peut commencer à travailler que si cette loi est votée. On a 2 mois de retard et donc les élections qui étaient prévus pour le 26 mars sont annulées ».

 

Le président de l’instance parlant des conséquences de ce retard a dit également : « Notre plus grande peur est que cette annulation influe sur le citoyen créant un désintérêt et annihilant la confiance vis-à-vis des politiciens et du processus démocratique. Des politiciens qui devraient programmer les échéances de la vie politique ».

 

M. Sarsar a conclu qu’il fallait maintenant sortir du flou : « Nos politiciens doivent aujourd’hui se pencher sur cette loi dans les plus brefs délais pour qu’il y ait une visibilité et qu’on sorte du flou. Il faut maintenant, passer de la feuille de route que nous avons mis au point à un calendrier ».

 

S.A

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (12)

Commenter

Harki
| 09-08-2016 13:04
Pauvre tunisiens ils vivent entre les poubelles..etla pollution des peugeots et renaults.
..ils racontaient que ces poubelles à ciel ouverts c'est provisoire....en Tunisie quand tu es discipliné. ..tu es considéré un mouton..on comprend mieux pourquoi ça pue...

TeTeM
| 09-08-2016 11:40
Je partage l'avis de HatemC. La date des élections est un enjeux stratégique et un parti aux abois, comme c'est actuellement le cas de NT, n'a pas intérêt à les programmer vite.

Sauf que dans une vraie démocratie, les élections doivent se dérouler en temps et en heure! Celle-ci devait initialement avoir lieu fin 2016... Attention à ne pas basculer vers des systèmes plus autocratique basé sur la conservation du pouvoir par un parti...

takilas
| 09-08-2016 11:32
Surtout sans connaitre les raisons de ses pleurs à l'annonce de la défaite des arnaqueurs

Mansour Lahyani
| 09-08-2016 08:43
"Ce monsieur (Sarsar) veut encore que les tunisiens aillent s'inscrire pour chaque election et à chaque fois"... Vous semblez avoir tout compris : dommage que ce soit à l'envers !!! Ce n'est pas Chafik Sarsar qui l'exige, mais la loi... Et il est également erroné d'affirmer que dans tous les pays du monde il suffise d'avoir sa carte d'identité, pour voter : la carte d'électeur n'est pas un concept inventé par la Tunisie ! Il faut bien dire que lorsqu'on se permet d'affirmer que "tout est conçu pour décourager le vote, on fait tout pour empecher les Tunisiens de voter", on peut tout dire encore : on n'en est pas à une connerie près... D'ailleurs,ce n'est même pas le sujet, ici : on parle de ce catastrophique nouveau report des élections, imposé par la léthargie de l'ARP et de ses calamiteux barons !
Dommage, vous sembliez pourtant si sage...

dadilesage
| 08-08-2016 23:37
Ils font des lois qui découragent les gens de participer. Les islamistes savent que le Tunisien est fénéant par nature, ce qui fait que tous leurs troupeaux disciplinés,manipulés et achetés,vont vers les urnes en masse,alors que les autres tunisiens ne se dérangent meme pas. Tant d'obstacles et de sursauts juste pour s'inscrire,et puis ce monsieur veut encore que les tunisiens aillent s'inscrire pour chaque election et à chaque fois, parceque tout est conçu pour décourager le vote.On fait tout pour empecher les Tunisiens de voter. Pour les autres, le Gourou et les Imams des mosques qui ne font que de la politique, leur mettent dans la tete que c'est un DEVOIR RELIGIEUX dans le but d'instaurer la Chariaa.Tu ne trouveras jamais un Nahdhaoui qui ne s'est pas rendu aux urnes le our du vote.Tous y vont. ZERO absence.ils sont 100% presents.
Il faut trouver un moyen de forcer la simplification de participer. Il suffit normalement d'avoir sa carte d'identité,comme on fait dans tous les pays du monde et laisser les gens voter,c'est leur droit. Avec 5 ou 6 millions de plus des Tunisiens qui ne votent jamais, on pourra mettre Ghannouchi et sa Mafia de réactionnaires marchands de religion, la poubelle de l'histoire ou ils appartiennent.

observateur
| 08-08-2016 20:31
Les politiciens font tout, sans vraiment le savoir,pour ne pas sortir du flou puisqu'ils sont prisonniers de leur calcul et réflexion partisane ce qui les empêchent de voir réellement l'intérêt de leur parti et l'intérêt du pays qui sont profondément liés.

Mansour Lahyani
| 08-08-2016 18:37
Elections communales annulées (reportées, plutôt...), c'est bien ce que recherchaient les cloportes qui, de toute leur énergie, ont constamment fait barrage au passage de la loi devant l'ARP ! Qu'avaient-ils à y gagner ? Ce sera la grande question, à laquelle nul ne semble pouvoir apporter de réponse !!!

monta
| 08-08-2016 16:17
cette instance de M... qui ne fout rien, des salaires, des voitures et un soit disant il preparent des elections qui n'aboutissent jamais! à l epoque de Ben ali on n avait pas besoin de tout ca!

HatemC
| 08-08-2016 16:03
Sont éligibles au conseil municipal tous les électeurs de la commune ... ainsi que les citoyens inscrits au rôle des contributions directes ... être acquitter de ses impôts les plus importants ...

Toutefois, pour les élections de portée nationale, il est très difficile de se présenter, avec quelque chance d'être élu, si l'on n'est pas investi et soutenu par un parti politique ...

Maintenant faut-il attendre que les partis politiques soient prêts pour lancer des élections ???? NON ...

C'est aux partis politiques de s'adapter aux élections et non le contraire ... celui qui n'est pas prêt ... DEGAGE ...

Ces élections restent tj soumise au bon vouloir des partis et cela n'est pas permis ... FAUDRAIT LES METTRE DEVANT LE FAIT ACCOMPLI & PASSER EN FORCE ...
Les Municipales restent une élection importante pour la gestion efficace des communes ... HC

Rezg
| 08-08-2016 14:50
Monsieur sarsar c'est politiciens sont trop occupés a ce caser entre eux pour un poste au gouvernement vous êtes trop gentille au vous êtes trop naïf de plus notre belle Tunisie et très propre pour qu'elle raison donc vous voulez les élections municipales vive la Tunisiswis.

A lire aussi

Le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Sami Tahri a

20/11/2018 20:05
2

Plusieurs internautes ont relevé, ce mardi 20 novembre 2018, des difficultés à accéder à leurs

20/11/2018 17:42
2

L’Union régionale de l’industrie, du commerce et de l’artisanat de Sfax relevant de l’Utica a

20/11/2018 16:46
3

Le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi a présenté, ce mardi 20 novembre 2018, ses excuses auprès

20/11/2018 15:50
17

Newsletter