Bombardements intensifs sur les hauteurs du mont Châambi

Businessnews.com.tn | publié le 11/12/2017 22:33

Des opérations de ratissage et des bombardements sont en cours actuellement, en cette soirée du lundi 11 décembre 2017, sur les hauteurs de la partie ouest du mont Châambi (Kasserine).

 

L'armée nationale traque des terroristes qui se seraient réfugiés sur les lieux, révèle une source sécuritaire à Business News.

 

Aujourd'hui, un jeune soldat a succombé, à Kasserine, aux tirs des terroristes lors d’un guet-apens. Le défunt est le caporal-chef, Mohamed Ben Belgacem. Il avait 23 ans et était originaire de Zaghouan.

 

Mohamed Ben Belgacem faisait partie du régiment de Génie militaire. Une mine avait explosé simultanément à l’attaque, faisant 5 autres blessés.

 

Image d'archives

Bombardements intensifs sur les hauteurs du mont Châambi

publié le 11/12/2017 22:33

Des opérations de ratissage et des bombardements sont en cours actuellement, en cette soirée du lundi 11 décembre 2017, sur les hauteurs de la partie ouest du mont Châambi (Kasserine).

 

L'armée nationale traque des terroristes qui se seraient réfugiés sur les lieux, révèle une source sécuritaire à Business News.

 

Aujourd'hui, un jeune soldat a succombé, à Kasserine, aux tirs des terroristes lors d’un guet-apens. Le défunt est le caporal-chef, Mohamed Ben Belgacem. Il avait 23 ans et était originaire de Zaghouan.

 

Mohamed Ben Belgacem faisait partie du régiment de Génie militaire. Une mine avait explosé simultanément à l’attaque, faisant 5 autres blessés.

 

Image d'archives

M.G
Commentaires (7) Commenter
Envoyez leur le Tartour en jebba dans la montagne ...
Flytox
| 12-12-2017 17:26
Ça les fera fuir comme des lièvres, car personne ne résiste a son charme saharien. Vous n'aurez plus qu'a les mitrailler en masse en bas de la pente
de quoi je me mêle ??
le berbère
| 12-12-2017 15:18
SVP ,au lieu d'un bombardement intensif avec des obus très chers sans résultat aucune ,car vous êtes en train de nuire à la faune et flore du pays ,je vous prie de bien changer la stratégie de vos interventions barbares ,je veux des têtes intelligentes qui s'adaptent aux événements et lancer de nouvelles méthodes avec des drones ou en employant des hommes invisibles pouvant rester trop longtemps en cachette sans être vue ,ceci est une solution beaucoup plus efficace que la destruction massive par des obus .
OU EST LA COMMISSION DE RÉFLEXION ?????
VIVENT LES VOLONTAIRES NATIONALISTES ......
Evacuez la population et déversez de l'agent Orange
el manchou
| 12-12-2017 12:30
Seul le napalm viendra à bout de ses rats.
Hezbollah
Osta
| 12-12-2017 10:56
Faudrait payer le Hezbollah pour qu'il assiste notre armée à faire le ménage et dératiser ces hauteurs...il l'a fait déjà promptement dans les hauteurs du Kalamoun il y a peu!
Apocalypse now, svp.
Ahmed
| 12-12-2017 08:02
Vive l'armée tunisienne.
Ouvrez leur, les portes de l'enfer
beni hilal
| 11-12-2017 23:32
Même si celà signifiera une catastrophe écologique, je suis pour, que l'armée mets ces montagnes et ces forêts en braise.
Il faut dénicher ces crapules islamistes une bonne fois pour toutes.
Il ne faudra plus que ces arbres et arbustes leur servent de cachette.
Mettez y le feu et cueillez les à la mitraillette. S'ils n'ont aucun respect pour nos soldats, alors qu'ils crèvent.
Ceux qui vivent par le glaive, doivent mourir par le glaive.
Des arbres ca se replante, la vie de nos soldats et autres innocents est irremplacable.
La faim et le froid doivent commencer à se faire sentir sur ces hauteurs et on les verra descendre souvent pour voler,piller et tuer. alors il faut s'en débarrasser coute que coute et le plus tôt sera le mieux.
Bande de charognards.
Mort aux barbares
Au Napalm
kameleon78
| 11-12-2017 22:58
Il faut passer au Napalm cette maudite montagne, les terroristes seront grillés comme des poulets rôtis.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration