alexametrics
Dernières news

Abderraouf Khamassi : Ceux qui ont choisi le gouvernement au détriment du parti seront écartés !

Abderraouf Khamassi : Ceux qui ont choisi le gouvernement au détriment du parti seront écartés !

 

Le dirigeant au sein de Nidaa Tounes, Abderraouf Khamassi a indiqué, dans une interview accordée au journal arabophone Assabah et publiée ce mercredi 7 novembre 2018, que le remaniement ministériel effectué lundi par le chef du gouvernement était « une violation de la Constitution » ainsi qu’une « atteinte à la transition démocratique ».

 

Pour M. Khamassi, Youssef Chaheda a exclu, par ce remaniement, un parti qui a remporté les élections législatives en le privant de participer au gouvernement. Il a également affirmé son refus de la démarche de ce remaniement qui vise à « transgresser le rôle du chef de l’Etat ».

« Ceux qui ont choisi les postes gouvernementaux au détriment de l’appartenance partisane se sont mis en dehors des structures de Nidaa Tounes et ont enfreint son orientation. Le comité politique examinera ces infractions et il est fort probable que ces individus seront écartés », précise Abderraouf Khamassi.

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (9)

Commenter

Akoubi Ammar
| 08-11-2018 00:02
Ce guignol rcdiste et ses pareils doivent epargner les tunisiens de leur discours d égoïstes pour faire que leurs mensonges paraissent des vérités. La gestion à les Duvaliers est une ère révolue et qui ne se répétera jamais. Les tunisiens devront se préparer pour mettre fin par les urnes aux adhérents aux clans mafiosis et aux sectes.

safari72
| 07-11-2018 23:49
Ou bien ce monsieur n'a rien compris aux rouages de la démocratie ou bien il débite intentionnellement des sornettes qui n'ont aucun fondement logique, dans le but de semer le trouble. Je ne sais pas, pour l'instant, si Chahed a contrevenu à la Constitution ou pas (les spécialistes nous le diront certainement). Mais dénoncer le fait qu'on a exclu du gouvernement un parti qui avait remporté les élections législatives, est une allégation à demi vraie car le parti en question ne ressemble plus aujourd'hui à ce qu'il était hier. Il est disloqué et affaibli au point qu'il est devenu minoritaire. Il ne peut plus prétendre exercer une quelconque influence. D'ailleurs, si le nouveau gouvernement demandait l'approbation de l'Assemblée (espérons qu'il en sera ainsi, c'est la règle démocratique) il l'obtiendrait facilement puisque le défunt parti en question n'a plus le pouvoir numérique de s'y opposer.
Cependant, la question primordiale qui demeure en suspend consiste à se demander si les man'?uvres du chef du gouvernement vont s'arrêter à ce niveau. En d'autres termes la vigilance doit être de mise pour empêcher toute tentative d'un coup d'Etat constitutionnel ( à l'instar du coup d'Etat médical de 1987 de triste mémoire) .

St Just!
| 07-11-2018 19:15
Manifestement certains ont du mal à comprendre qu'il faut formater ce discours, se mettre au travail, avoir des propositions concrètes et un vrai projet pour la tunisie. Ces opportunistes, arrivistes ou inqualifiables doivent comprendre que la Tunisie a besoin des vrais compatriotes qui l'aideront à sortir de cette crise. C'est certainement pas Hafedh, Toubel et semblables qui auront un mot à dire... Bon débarras

A4
| 07-11-2018 18:03
LA GRANDE MAISON
Ecrit par A4 - Tunis, le 15 Septembre 2018

La grande maison se vide
Il n'y a même plus de couchettes
Il ne reste que le caïd
Et un farfelu "chouquette"

Elle se vide, tout part en miettes
Plus de chaises, plus de bureaux
Il n'y a plus qu'une girouette
Avec la boule à zéro

La grande maison est ruine
On n'entend plus de discours
Il y a un "fiston" qui couine
Seul dans un coin de la cour

Elle s'enfonce, elle s'affaisse
Fissurée de bas en haut
Plus aucun sous dans la caisse
Point d'idées, point d'idéaux

La grande maison est close
Ferme ses portes même aux siens
On n'y entend plus des proses
Que des aboiements de chiens

Elle est vide et déserte
Les anciens sont tous partis
Voir si l'herbe est plus verte
Loin des chardons et orties

La grande maison se vide
Et il n'y aura pour la fête
Qu'un fou tenancier morbide
Et quelques viles marionnettes

TMT
| 07-11-2018 17:38
Ah bon! Je pensais le contraire si je me réfère à ce qu' a toujours répété BCE...
Apparemment, il semble que ces messieurs de Nida commencent à perdre la boussole. Dommage!

Foued
| 07-11-2018 16:19
Va payer tes créances accrochées avec les banques , ton parti est fini.

ntc
| 07-11-2018 15:05
Faites et dites ce que bon vous semble , mais personne ne votera plus pour vous . Si vous restez à cet ètat ( Nidaa ) et avec SR en plus ( rgardez dans quelle m... , il a laissè le CA ) , c'est le sort d'ettakatol ....qui vous attend

sihem
| 07-11-2018 13:47
N,oubliez pas que vous avez choisi le fils au detriment de tout un pays on appelle ca une trahison pour vos electeurs....

Watani
| 07-11-2018 13:14
Il a oublié le fameux slogan : la PATRIE avant le parti . Que faire et que CHOISIR ?!?!?!

A lire aussi

Samira Chaouachi, membre du bureau politique de Nidaa Tounes, a indiqué ce mercredi 14 novembre

14/11/2018 22:00
0

Le bureau exécutif de l’Utica a annoncé dans un communiqué rendu public ce mercredi 14 novembre

14/11/2018 21:15
0

Lors d'une séance d’audition organisée par la commission des finances, de la planification et du

14/11/2018 20:48
0

Salma Elloumi, cheffe de cabinet de Béji Caïd Essebsi, a pointé du doigt aujourd'hui, une

14/11/2018 19:45
8

Newsletter