alexametrics
Dernières news

Abir Moussi : Nous défendrons Omar Salhi avec tous les moyens légaux !

Abir Moussi : Nous défendrons Omar Salhi avec tous les moyens légaux !

 

La présidente du PDL, Abir Moussi a dénoncé, ce mardi 23 avril 2019, la décision rendue par la justice contre le coordinateur général de son parti à Sidi Bouzid, Omar Salhi, qui s’est trouvé en tant qu’accusé alors qu’il était plaignant dans l’affaire d’agression commise lors du meeting tenu dans la ville. 

 

Abir Moussi a indiqué que la principale accusée dans l’affaire a été acquittée, alors que le coordinateur général du parti, victime de l’agression, a été arrêté et déféré devant la justice en état d’arrestation.

 

La présidente du PDL a fait porter la responsabilité à l’Etat tunisien et au président de la République. « J'appelle nos bases à ne pas céder aux provocations et à ne pas tomber dans le piège de la violence. Nous allons défendre Omar Salhi avec tous les moyens légaux. Une chose est certaine, c'est qu'on ne pliera jamais ! », a-t-elle dit. 


S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (13)

Commenter

Mansour Lahyani
| 24-04-2019 15:18
On ne peut que la comprendre : Omar Salhi et sa tragi-comédie sont un maillon essentiel du psychodrame laborieusement imaginé par Abir Moussi pour conquérir la considération des Tunisiens. Sans le scénario Salhi, c'est toute la stratégie de Abir qui serait réduite à néant ! Facile donc de comprendre que cette dame tienne autant à ce Salhi : elle le défendra par tous les moyens légaux, et si ceux-là ne suffisent pas, elle recourra aux autres... tout comme elle a déjà fait à Sidi Bou... L'essentiel n'est-il pas de frapper l'imaginaire du citoyen, en prévision de son vote prochain?

mansour
| 24-04-2019 13:11
que le clan des Trabelsi et les dernières années de Ben Ali au pouvoir

anis
| 24-04-2019 11:00
Elle se plaint des pratiques RCIDistes qu'elle a participé à les ancrer dans les structures de l'état et dans la culture du Tunisien durant plus de 24 ans !
Patience chère madame, il faut des années pour redresser ce que vous avez bousiller ...

Abel Chater
| 24-04-2019 09:52
Nous allons bien nous amuser aux prochaines élections. Tout l'argent de Kamel Eltaïef et celui des Emirats arabes unis, ne les aide plus en rien.
La trahison contre la patrie tunisienne et contre sa Révolution du 14 janvier 2014, est plus que flagrante. Ces résidus du dictateur déchu Ben Ali, finiront tous entre les mains de la Justice tunisienne. Sinon, à quoi serviraient donc les 5 fois à perpétuité et les 200 ans d'emprisonnement de Ben Ali, si ses bras d'Azlèms nous sabotent notre transition démocratique la main dans le sac, pour aider leur Maître Ben Ali, contre la volonté du peuple tunisien et contre sa Justice?
Un non-sens, ne pouvant exister que chez nous en Tunisie. Ne dit-on pas par des lois explicites, que la complicité d'un crime est toujours punissable presque à égalité avec le criminel lui-même?
Y a-t-il plus de complicité comme c'est le cas chez cette Miss Piggy Abir Moussice, qui soutient le criminel déchu Ben Ali, en plein public, ou est-ce que notre Justice en Tunisie, ne s'intéresse qu'aux voleurs de poules?

Abir
| 24-04-2019 09:10
Des criminels qui ont bénéficié par el3afoew ettachri3i el3am,rentrent par force au bureau du conseillé social de Chahed, blessent,cassent et partent,et puis ils trouvent une vingtaine d'avocats qui les défendent et les soutiennent, c'est ça une justice républicaine?! Franchement,je hâte pour la date des élections,c'est ne plus la Tunisie d'Etat et ce n'est plus le peuple intellectuel que j'ai connu et ce n'est plus la société civile éveillée et présente et ce n'est plus les journalistes elwatanynes du moins certains qui ont aujourd'hui un point faible en vers les Kwanjias criminels qu'en vers des patriotes qui cherche à garder une Tunisie civilisé et un Etat de droit,non ça ne doit pas rester ainsi les élections doivent changer la vie de ce peuple éduqué et démocratique, avec une justice juste très juste, par une justice à la pointure de bhiri ,ce type doit disparaître à jamais

Citoyen de Tunisie
| 24-04-2019 08:32
Un état de droits vous dites !

Bab ezzira
| 24-04-2019 08:26
Un autre point noir dans les anales de la justice dite Tunisienne.
Ca devient un folklore insupportable et jamais vu dans le monde . Certe la justice sectaire est bien digne du peuple des ânes parlants qui mérite bien sont sort.
Grace à la justice de Bhiri on a vu en Tunisie comment le D'?BITEUR SAISI LES BIENS D'UN CREANCIER. Ca ne peut arriver qu'au pays des anes parlants.
On a vu aussi comment la justice sectaire offre plus de droits aux inculpés qu'aux victimes.
On a vu comment cette même justice libère des terroristes de renommés pour qu'ils récidivent juste après et assassinent nos valeureux soldats.
Bhiri a bien joué son coup en mettant la main sur le troisième pouvoir juste après la merdolution de la brouette et les ânes parlants méritent tout; sauf illi mé yestehilch.

Abir
| 24-04-2019 07:26
Bien sûr la justice doit faire son travail sans pression,mais dans les deux sens et la justice ne doit travailler sur commande et contre vérité,aujourd'hui pour éliminer une personne réussi,on lui enferme ou on l'assassine pour le faire taire ! Les choses sont claires et ce n'est pas les 12% qui vont avoir raison,que justice soit faite

Ahmed
| 23-04-2019 22:00
Une surexposition médiatique certaine.
Mais pourquoi?

mansour
| 23-04-2019 21:54
et défendra l'honneur et l'innocence de Mr Omar Salhi et du parti à Sidi Bouzid avec tous les moyens légaux. Une chose est certaine, c'est que Madame Abir Moussi ne pliera pas l'échine et n'abandonnera pas le plus noble des combats celui de libérer le pays des islamistes freres musulmans salafistes et de leurs serviteurs

A lire aussi

Les nouvelles nominations opérées au sein du ministère des Affaires locales et de l'Environnement

19/05/2019 21:40
0

Selon un enseignant à cette université, les membres de Ijaba auraient menacé la rectrice de

19/05/2019 19:27
0

HCE a, dans un statut rendu public sur sa page Facebook, jugé que la diffusion de ce faux communiqué

19/05/2019 18:49
0

L'accident a eu lieu suite à la collision d'un train avec une voiture au niveau de la

19/05/2019 13:57
5

Newsletter