Tunisie – L'école russe et le cimetière chrétien de Montplaisir attaqués

Businessnews.com.tn | publié le 05/04/2012 15:59

Les lieux de culte non-musulmans sont pris pour cible, par des individus non encore identifiés. Ainsi, après les attaques perpétrées contre l’église orthodoxe de l’avenue Mohamed V (lire notre article à ce sujet), l'école russe située derrière l'église ainsi que le cimetière chrétien de Montplaisir à Tunis, ont été vandalisés.
Ainsi, les murs de l’école ont été souillés avec de la matière fécale, il en est de même pour une fresque de Saint Sibérien située dans l’arrière-cour de l’église orthodoxe alors que les croix du cimetière ont été détruites.

Yamina Thabet, la présidente de l'Association tunisienne de soutien des minorités (ATSM), a indiqué, lors d’une conférence de presse tenue mercredi 4 avril 2012, au siège du Syndicat national des journalistes tunisiens, que le gouvernement est responsable de la protection des minorités en Tunisie, une protection impérative suite à ces agressions répétées. Elle a surtout déploré l'indifférence manifeste du gouvernement à l'égard du droit des minorités à la protection.

Selon le journal Le Maghreb, un salafiste a fait irruption dans l’église, début avril, pour remettre une lettre d’un parti islamiste qui se nomme "Hizb Allah" invitant l’archiprêtre à se convertir à l’Islam ou à enlever les croix de son église et payer «Al Jizia» à son parti, un tribut dont devaientt s’acquitter les non-musulmans au début de l’ère islamique.
Notons, également, que le procureur de la République a ordonné l’ouverture d’une enquête, jeudi 5 avril 2012, dans le contexte de la plainte déposée par l’ATSM au sujet de l’affaire des appels à tuer les juifs, selon une déclaration de Mme Thabet, jeudi, à Mosaïque Fm.

I.N.

Tunisie – L'école russe et le cimetière chrétien de Montplaisir attaqués

publié le 05/04/2012 15:59

Les lieux de culte non-musulmans sont pris pour cible, par des individus non encore identifiés. Ainsi, après les attaques perpétrées contre l’église orthodoxe de l’avenue Mohamed V (lire notre article à ce sujet), l'école russe située derrière l'église ainsi que le cimetière chrétien de Montplaisir à Tunis, ont été vandalisés.
Ainsi, les murs de l’école ont été souillés avec de la matière fécale, il en est de même pour une fresque de Saint Sibérien située dans l’arrière-cour de l’église orthodoxe alors que les croix du cimetière ont été détruites.

Yamina Thabet, la présidente de l'Association tunisienne de soutien des minorités (ATSM), a indiqué, lors d’une conférence de presse tenue mercredi 4 avril 2012, au siège du Syndicat national des journalistes tunisiens, que le gouvernement est responsable de la protection des minorités en Tunisie, une protection impérative suite à ces agressions répétées. Elle a surtout déploré l'indifférence manifeste du gouvernement à l'égard du droit des minorités à la protection.

Selon le journal Le Maghreb, un salafiste a fait irruption dans l’église, début avril, pour remettre une lettre d’un parti islamiste qui se nomme "Hizb Allah" invitant l’archiprêtre à se convertir à l’Islam ou à enlever les croix de son église et payer «Al Jizia» à son parti, un tribut dont devaientt s’acquitter les non-musulmans au début de l’ère islamique.
Notons, également, que le procureur de la République a ordonné l’ouverture d’une enquête, jeudi 5 avril 2012, dans le contexte de la plainte déposée par l’ATSM au sujet de l’affaire des appels à tuer les juifs, selon une déclaration de Mme Thabet, jeudi, à Mosaïque Fm.

I.N.


Ads
Commentaires Commenter
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration