alexametrics
Dernières news

Rafik Abdessalem provoque la colère des amazighs maghrébins

Rafik Abdessalem provoque la colère des amazighs maghrébins

 

Les récentes déclarations du ministre des Affaires étrangères, Rafik Abdessalem, lors du congrès ministériel des pays du Maghreb arabe, exprimant son refus de la proposition de changement de la dénomination du Maghreb Arabe, ont suscité le mécontentement de nombreuses associations et médias amazighs maghrébins.

En effet, Rafik Abdessalem a émis une objection à la proposition de son homologue marocain, Saâd Eddin El Othmani, qui a appelé à changer la dénomination du « Maghreb Arabe » pour « l’Union Maghrébine », en référence à la grande variété de civilisations, de cultures, de populations et de langues réunie dans les pays du Maghreb. Une objection qui a, également, été émise par les ministres des Affaires étrangères libyen et algérien.

 

Selon le chef de la diplomatie tunisienne, cette objection serait justifiée par la dimension culturelle, civilisationnelle mais aussi géographique que comporte le terme « arabe ». Une appellation qui, selon lui, réunit les pays du Maghreb, constituant « la partie occidentale du monde arabe ».

 

L’observatoire amazigh des droits et des libertés a également publié un communiqué dans lequel il regrette la ségrégation dont fait preuve le refus de la proposition marocaine et qualifie les déclarations de Rafik Abdessalem d’« aberrantes » [NDLR : faisant ici référence à l’argument géographique émis par le ministre des Affaires étrangères tunisien].

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

juba
| 19-05-2013 13:43
moi perso j'en veux pas d'arabes au nord d'afrique qui'ils aient retrouver leur source et leur ancetre en arabie saoudite. ca serait le sommet deleur pseudo fierte mais elle est quasi
inexistante dommage j'aurais tant prefre qu'ils quittent tamazgha

BERBERE
| 25-02-2012 20:26
les berbères sont les habitants originaux d'afrique du nord, même s'ils sont arabisés ils ne deviennent jamais des arabes et ont droit à garder leur identité, la démocratie commence par le respect de l'identité des autres, il faut que le ministre le sache!
Retrouvons notre africanité et sortons de la sphère arabe qui ne nous a rien apporté et créons la confédérations des états d'Afrique du nord (CEAN)

Rifman
| 25-02-2012 16:48
C'est le mythe raté de la nation arabe, qui revient sans cesse, il n'a même pas réussi à s'implanter au moyen orient, terre d'arabe par essence (autour de la péninsule arabique bien évidement), mais ces monsieur veulent construire sur une base d'exclusion, une union !, seuls les fous totalitaires et dictatoriaux peuvent le croire vainement.

Thanina
| 24-02-2012 12:13
Azul,
Celui que se dit arabe alors qu'il dégage en Arabie saoudite ou au Qatar !!!

L'Afrique du nord est colonisé depuis 14 siècles par ces arabos-baatho-racistes, ils nous ont ramené la peste qui ne se guéri jamais !!!!

Je connais la Tunisie, j'ai visité les villages dans le sud j'ai parlé en Kabyle avec les tunisiens, alors ce ministre s'il ne connait pas son pays, et s'il est pire que zine el abidine !!
Qu'il dégage avant qu'il soit trop trard pour le Tunisie
Une amazigh de la Kabylie,
Amazighement
Thanina

demonium
| 24-02-2012 10:25
Je me demande que fait cette energumène dans le gouvernement Tunisien ? qui est ce rafik je ne sais quoi, venu de je ne sais d'où et nommé à la tête de la diplomatie Tunisienne ? que fait il, au nom de qui ou de quoi ce ministre de pacotilles rencontre t-il des vrais hommes politiques, de vrais ministre et autres hommes compétents ? De quel droit parle t-il au nom de notre chère Tunisie blessée, pillée, humilliée et mise en vente par ses compères et associés ? je suis profondément indigné comme la plupart du peuple Tunisien, quand je dis peuple je parle du vrai, pas de ces traitres qui se prétendent Tunisiens mais qui ne sont que vermines, oui je suis indigné et j'appelle tous les patriotes à se révolter encore une fois, à decendre dans les rues, à se battre et combattre ses terroristes pervers qui appellent au soit disant Djihad. Il faut bouger, se manier et mourir pour la plus noble des causes, NOTRE CHERE TUNISIE, le plus beau pays du monde...

Eratosthène
| 24-02-2012 03:34
Heureux qi ,comme le ministre néo-salafo-wahhabo-nahdhawy , a trouvé trace de ses origines arabes Supérieures avec qoi il commence à nous gonfler.

Sa petite tête d'arabe "fier" de son arabité ne peut même pas être effleurée par l'idée qe le nationalisme est une chose mortifère,c'est la peur,le repli,la Tunisie muslim,fantasme du passé en voie d'extinction à l'heure du Net , du village planétaire et du citoyen du Monde .
Le patriotisme c'est qelqe chose qi dépasse la religion.Qelqe chose qi ramène vers la vie et parle de la diversité comme richesse.
Cela,y a-t-il un seul politiqe salafo-wahha bite qi ait le courage de le proclamer ?

Plus prosaïqement,l'on peut répondre
-à "ArbiMagharibi" q'il risqe d'être pris au mot en préconisant le référendum comme meilleure solution. Connaissant le poids démografiqe du Maroc et de l'Algérie, il ne devrait pas se faire d'illusions qant à l'issue d'un tel référendum ; et

-à KLM , q'aurait-il pu écrire de plus favorable à "ennah" ou aux autres illuminés s'il était en rapport avec eux ? En outre,prenant exemple sur nos devanciers européens qi ont réussi leur Union,ceux-ci ne se sont pas avisés de l'affubler d'une appellation ethniqe (franco- germaniqe,p.ex.) ou religieuse. Cependant,on sait q'elle est chrétienne mais cela n'apparaît pas dans son intitulé...

Même l'allusion à la géografie (Maghreb=West) est intempestive car on se situe à l'Ouest de qoi , de qi? De la Presq'île Arabiqe , bien sûr. Tel rappel intervient dans l'intérêt de qi ?... De celui de l'indigène ou de celui venu d'ailleurs ?
L'hôte ou le visiteur ?

L'Union Nord-Africaine , serait une appellation suscitant le moins de réticences.

Ahmed D.
| 24-02-2012 00:58
Et pourtant, dans l'antiquité, c'est à dire bien avant l'arrivée des Arabes, les populations du Maghreb n'étaient pas connues pour la blondeur de leurs cheveux ou leurs yeux bleus! Les maghrebins/nord-africains d'hier étaient majoritairement bruns aux yeux foncés. Tout comme aujourd'hui!

justice
| 23-02-2012 23:06
En lisant tous ses commentaires, on voit bien la haine des "berberistes" ..Il faut d'abord côtoyer des berberes pour sonder leurs haines des arabes....vous me faites rire ceux qui disent que les berberes sont en tunisie avant??? et alors??? sinon ils descendirent tout droit du ciel???? ils ont débarqué de la même façon que les arabes ,ils étaient quelques part avant leur arrivé en tunisie??? en tunisie les berberes ne representent meme pas 1% de la population..
la tunisie est et restera un pays arabo-musulman !!!

james-tk
| 23-02-2012 22:58
Bien que je suis indifférent à la nomination que devrait porter cette union,si elle verra le jour.Nous tunisiens,nous sommes issues d'un métissage durant des millénaires,c'est une réalités que personne ne peut nier!Les puissances qui ont envahi cette région depuis l'antiquité alors parsemée d'ensembles de populations indigènes différentes,qui n'ont généralement rien en commun,à part quelques exceptions,...!
Ceci dit,et sous prétexte que l'on pratique une quelconque langue ou dialecte berbère vous donne droit à revendiquer quoi que ce soit!Sachez encore,que la Tunisie et,Berbère,Carthaginoise,Romaine,Vandale,Arabe,Turc,...!Certains,ignorent même qu'un royaume Vandale ait pu exister entre 439 et 533,à parti de la moitié nord de la tunisie et jusqu'à Béjaïa en Algérie!Personnellement,j'ai la conviction que du sang Berbère coule dans mes veines,j'en ai pas la preuve,et personne ne peut me prouver le contraire?
Par conséquent l'arabe s'est installé depuis qu'Okba Ibn Nafaa a atterri dans l'ancienne Ifrikiya et après avoir conquis la région prononça la célèbre formule : ***,il y a de cela 1342 ! Quand je pense que certains veulent effacer du revers de la main,l'essence même de notre histoire,les bras m'en tombent

Napodelamarsa
| 23-02-2012 19:59
Burnous, couscous, harissa, psissa, melia, safsari, kachabia, mezoued, etc. c'est vrai tout ca d'origine arabique!!! l d'ailleurs, c'est simple il n'y a pas de culture arabe à part la poésie arabe. Connaissez vous des peintres ou des sculpteurs arabes ? y a-t-il une musique arabe? non. La culture tunisienne est riche, la culture arabe est très limitée voire négligeable. ce qu'on croit etre arabe est en fait importée de turquie (la musique arabe), l'inde (le riz que les arabes, les vrais, ceux du Golfe persique, bouffent tous les jours), de Perse etc.

A lire aussi

Le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi a indiqué dans une déclaration rapportée, ce

18/11/2018 11:36
0

Le secrétaire général de Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk a indiqué, ce samedi 17 novembre 2018, à

18/11/2018 09:00
0

S’est tenue aujourd’hui, samedi 17 novembre 2018, à Tunis, la 8ème édition du conseil des

17/11/2018 22:02
1

Noureddine Bhiri a été reconduit aujourd'hui, samedi 17 novembre 2018, à la tête du bloc

17/11/2018 21:17
3

Newsletter