alexametrics
Dernières news

Le CPR dénonce les propos de Tahar Hmila et prévoit de le sanctionner

Le CPR dénonce les propos de Tahar Hmila et prévoit de le sanctionner

Un communiqué signé par le secrétaire général du CPR Abderraouf Ayadi, a été rendu public, répondant au propos du doyen du CPR à la Constituante Tahar Hmila, notamment à l’encontre des militants du parti, dont ci-dessous la traduction :

« Suite aux déclarations faites par Tahar Hmila dans plusieurs médias audiovisuels et écrits qui ont visé plusieurs militants du CPR, et notamment le membre fondateur (Oum Zied) Naziha Rjiba, en l’accusant indument de vouloir détruire la coalition tripartite et d’avoir obtenu l’aide de parties extérieures, et face à tous les propos diffamatoires qui ne méritent même pas de réponse, les membre élus du CPR à la Constituante ainsi que les membres du bureau politique du parti réunis en assemblée générale extraordinaire en date du 21 décembre 2011, expriment leur solidarité inconditionnelle avec Oum Zied face aux accusations qui l’ont touchée et également touché d’autres militants, dénoncent ce comportement indécent, indigne d’un membre du bureau politique et déclarent leur ferme intention de le poursuivre conformément aux dispositions statutaires du parti».

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

ayebin
| 23-12-2011 15:27
Quand on visionne une fois de plus, son interview d'essaraha raha, on arrive à mieux cerner :
1- Les manipulations indélicates de ce monsieur en quête de pouvoir au sein de son parti.
2- Son avidité à vouloir se remplir les poches sur le compte des contribuables, puisqu'il espère être être rétribué 3000 Dinars par mois, et rien de moins.

Si son parti semble bien avoir compris ses tours de passepasse, c'est au tour des tunisiennes et des tunisiens d'empêcher sa mayonnaise de prendre.

SNIPER
| 23-12-2011 14:58
Ce Hamila est caricatural. Il se croit intéressant en disant n'importe quoi! Je me demande comment il a pu attérir au CPR et ce qu'il peut faire à l'assemblée,sinon à débiter des âneries et des propos indignes.
Liberté d'expression,oui...mais pas n'importe quelle expression Am(sic) Tahar! L'espace public et l'assemblée constituante ce n'est pas le café de commercec ou de la...chkouba!

Patriotismus
| 23-12-2011 09:40
Dans notre pays, il semble qu'il y a des pseudo-politiques, éternels adolescents qui confondent entre la liberté d'expression et la diffammation ! Attention: trop de liberté d'expression tue la liberté d'expression et la diffamation et l'anarchie menacent la démocratie !!! Les anarchistes n'ont plus de place dans notre pays et, maintenant, on doit se réveiller de l'euphorie de la Révolution et tout le monde doit se mettre au travail pour sauver le bateau chavirant et le mener à bon port !!!

aba
| 23-12-2011 07:46
Il y a 2 types de Ftairia :Ceux qui vendent des beignets (que tous les tunisiens aiment et respectent) et ceux qui vendent du vent.
Am Tahar est dans la 2e catégorie.
A ce titre, il a remplacé Feu Med Boughnim, allah yarhamou, qui a laissé le poste vacant.

momo
| 23-12-2011 02:51
le cpr n'a jamais était un parti politique structure c'est une bande de névroses qui ont bénéficier d'une ranc'ur terrible envers le rassemblement et avec une double casquette qui a trahi ses électeurs

Ayebin
| 23-12-2011 02:03
A mon sens être membre du Conseil Constitutionnel, et son doyen du surcroit, implique un bagage correspondant à ce poste.
Or, se permettre de traiter une communauté du peuple tunisien de « Houthela » cette fois, il s'agit d'une lourde erreur qui dépasse de plusieurs bornes ses désinvoltures habituelles, et pour laquelle dans un Etat de droit, il doit rendre des comptes.

toto
| 23-12-2011 00:43
ce n'est pas ettahar SG du cpr?? mr ayadi comment il ose faire cette propagande de communiqué!!!!

S.Citoyen
| 22-12-2011 23:09
ce Mr avait provoqué une polémique et c'est pris pour qlq de très important et que c'est le génie du siècle .Des hommes comme celui là devra rester chez lui , car la Tunisie est pleine d'hommes très construits et très doués et ne se sont pas présentés aux élections

Tunisien patriotique
| 22-12-2011 21:59
Farhat Rajhi, Hechmi el Hamdi et maintenant Taher Hmila, je suis loin d'être d'accord avec tout ce qu'ils ont dit, mais à chaque fois qu'un homme public sort du moule du langage conventionnel qu'on nous a appris et ose parler d'une manière différente, on le taxe de sénilité, de débilité...Le Tunisien préfère t-il la langue de bois? Est ce cela le but de la révolution? Entre une nahdha surpuissante et une opposition irresponsable, je préfère franchement les trois personnages cités plus haut, qui essaient de parler vrai, en langage du peuple! Vive la démocratie, celle qui permet à chacun de s'exprimer sans qu'on lui fasse des procès d'intention pré-établis!

tunisien
| 22-12-2011 21:31
le député Mr HMILA a été désavoué lors de sa présidence désastreuse de la première réunion de l'ANC. Il est actuellement désavoué par son pIONNER de l'ANC por laisser place à celle qui le suit dans la liste, et permettre aux jeunes de décider de leur avenir. Merci, Mr HMILA de prendre ce commentaire pour un hommage à votre qualité de militant, et pour un constat qui se veut froid et réfléchi sans arrière pensée partisane

A lire aussi

Lors d'une séance d’audition organisée par la commission des finances, de la planification et du

14/11/2018 20:48
0

Salma Elloumi, cheffe de cabinet de Béji Caïd Essebsi, a pointé du doigt aujourd'hui, une

14/11/2018 19:45
4

L’association tunisienne des femmes démocrates (ATFD) a dénoncé, dans un communiqué rendu public ce

14/11/2018 16:26
0

Après l’acquisition de DNO Tunisia, Panoro Energy est en train de finaliser les démarches pour une

14/11/2018 16:20
0

Newsletter