alexametrics
Dernières news

Zouari : des divergences au sein du bloc de la réforme à propos du vote de confiance

Temps de lecture : 1 min
Zouari : des divergences au sein du bloc de la réforme à propos du vote de confiance
 
Le député du bloc de la réforme nationale, Hafedh Zouari a déclaré, lundi 24 février 2020, qu’il existe quelques divergences au sein du bloc quant au vote de confiance au gouvernement Fakhfakh.
 
Ce bloc de 15 députés et composé de différents partis et d’indépendants, notamment Nidaa Tounes, Al Badil Ettounsi, Machrouû Tounes ou encore Afek Tounes.
Intervenant sur les ondes de Jawhara Fm, Hafedh Zouari a en effet expliqué que les députés d’Al Badil et de Nidaa accorderont leur confiance au gouvernement. Ces deux partis ayant obtenu des portefeuilles ministériels (respectivement Tourisme et Relations avec le Parlement). Le député a toutefois relevé des réserves chez les députés Afek et Machrouû. 
 
Hafedh Zouari a indiqué que l’actuel différend ne signifie pas une division du bloc parlementaire. « Nous avons pratiquement pris la décision de voter pour. Tous les députés devraient se conformer à cette décision. Cependant, un seul parmi les nôtres n’accorderait pas sa confiance au gouvernement pour l’heure. C’est Afek Tounes ».
 
La plénière consacrée au vote de confiance du gouvernement Fakhfakh se tiendra mercredi 26 février. Sauf surprise de dernière minute, la composition présentée par Elyes Fakhfakh devra obtenir le vote du Parlement.  
 
Afek Tounes, qui compte seulement deux députés, avait publié la semaine dernière un communiqué, où il a souligné « l’incompatibilité notable entre les partis politiques qui composent le gouvernement et l’absence de tout débat de fond sur le programme gouvernemental ».
 
I.L.


Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (1)

Commenter

Abir
| 24-02-2020 16:43
Si Afek se rappelle dans le passé qui n'est pas loin, au moins deux fois il quitte "l'union"où la secte est dedans, donc, il va pas nous faire comme Elqalb ,tantôt oui tantôt non ! Pareil pour Elmacrouû ! Et à tout les partis qui ont accepté de gouverner avec la secte,vos cartes politiques sont brûlées

A lire aussi

Le ministère des Affaires sociales annonce une dérogation spéciale aux agents chargés des salaires

03/04/2020 10:51
0

bdelkarim Harouni est revenu sur son appréciation de l’interview du chef du gouvernement ainsi que

03/04/2020 10:25
0

Il appelle certains départements ayant des revenus à reprendre leurs activités

03/04/2020 10:06
1

nous avons consulté les pages Facebook de ces cinq entrepreneurs

03/04/2020 09:18
4