alexametrics
lundi 03 octobre 2022
Heure de Tunis : 05:59
Dernières news
Yassine Brahim : Vers la réduction de l'impôt sur les sociétés
01/06/2015 | 15:38
1 min
Yassine Brahim : Vers la réduction de l'impôt sur les sociétés

Le ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Yassine Brahim, a annoncé, lundi 1er juin 2015, que le nouveau Code d’investissement sera fin prêt pour bientôt et qu’il devra être le plus simple et le plus clair possible.

 

Intervenant sur Express Fm, Yassine Brahim a expliqué que ce code comportera, au maximum, 25 articles. Il a aussi déclaré que l’objectif, pour l’instant, est de réduire l’impôt sur les sociétés On-shore à 15% et par la suite, éventuellement, appliquer le même taux pour les sociétés Off-shore et « Out-shore ».

 

Le ministre a également affirmé la nécessité de mettre en place un fonds pour promouvoir l’investissement. Il cite comme exemple le « Tunisian investment fund », permettant à l’Etat d’inciter les investisseurs à investir en Tunisie, selon les spécificités régionales et les priorités, à l’instar des projets à forte employabilité, ou des secteurs en particulier.

 

Au niveau des institutions, M. Brahim évoque le « Tunisian investment autority » qui facilitera les démarches et les procédures aux investisseurs, notamment dans les régions, réduisant ainsi la charge bureaucratique.

 

Le chef du gouvernement, Habib Essid présentera prochainement à l’Assemblée, selon Yassine Brahim, une évaluation de ses 120 premiers jours et les grandes lignes de la note d’orientation à venir.

 

I.L.

01/06/2015 | 15:38
1 min
Suivez-nous
Commentaires (16) Commenter
JUSTICE SOCIALE
HABIB48
| 03-06-2015 11:18
Personnellement je propose de hausser le taux d'imposition des BIC à 40 % (dans les pays développés est de 50 %) et de plafonner les charges déductibles pour les salaires des dirigeants et les voitures de tourisme.
EXCELLENT!
yosra
| 02-06-2015 09:17
Bravo, vous etes sur le bon chemin, maintenant pour le plein d'efficacité, j'espère que cette réduction ne causera pas une baisse des prix des produits de chaque société; moi je leur propose carrément de hausser leur prix pour aider le gouvernement à atteindre ses objectifs. D'un autre coté il faudra combler le trou budgétaire que causera cette réduction, je propose d'augmenter l'impot sur les personnes physiques MAIS ATTENTION je ne parle pas des médecins ni des footballeurs, je parle des SALARIES bien sur. Il faut que les salariés soient conscients de la situation pénible de leur pays et qu'ils aident les chefs des sociétés qui ne trouvent plus le sou et meurent de faim. J'ai voté nidaa, bien fait pour ma gueule!
MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS
ahmadou
| 02-06-2015 01:58
Enfin .....ça fait longtemps qu'on attends ce fameux code d'investissements ....il sera bientôt fin prêt...HAMDOULLAH
N'importe quoi!
Mounir
| 02-06-2015 00:12
Les sociétés ne paient déjà pas d'impôts! ils passent leur temps a pleurnicher que s'ils devaient payer alors ils seraient obliger d'opter pour une compression de personnel! Les propriétaires de sociétés ont beaucoup de mal a s'en sortir (les pauvres!)!
Ils passent leur temps a critiquer les fonctionnaires qui ne travail que 8 minutes par jours

En gros c'est les 700000 fonctionnaires et leur 8 minutes qui font tourner la machine! et non les sociétés qui au final ne gagnent que pour eux sans rien apporter à la Tunisie devrait avoir plus de contrôle! qu'elle ferme ou pas dans tous les cas "ki bih ki blech" et les quelques personnes renvoyé ne représente rien face à la masse active tunisienne (et donc ne risque pas d'influer sur le taux de chômage sauf si on compte au 100 milliardième de pourcent)

Je ne voit pas ou est l'égalité? d'abord les médecins qui ne paient rien et maintenant les sociétés? est ce que yassine brahim croient que nous sommes un pays producteur de quoi que ce soit pour réduire des impôts que l'Etat n'arrive déjà pas à récolter?



Erreur grave
Chasseur
| 01-06-2015 21:24
Feu nouri. Zorgati merci pour la correction
Erreur grave
Chasseur
| 01-06-2015 21:13
Complément :cette réforme était supervisée par le FMI ,et à entraîne une réduction de l'impôt sur les sociétés de 46,5 pour cent a 30 pour cent ,cette reforme etait motive par des mobiles d'équité par l'égalité de traitement des contribuables devant l'impôt et d'allégement par la réduction des taux ,or nous n'avons pas la mémoire courte et venir actuellement pour chambarder ce système sans raison évidente et logique relève de l'anarchie et du clientélisme au profit d'une caste sociale encore au dépend des salaries qui paient des taux élevés et retenus à la source ,on veut arriver à une situation ou à revenu égal les propriétaires de sociétés paient un taux égal à la moitié de ce que paie le fonctionnaire ,,,,arrêtez de jouer avec les interets suprêmes de l'état ,ce comportement quel qu'il soit son alibi ne diffère en rien des poseurs de tentes sur les rails ou des grévistes à l'infini jusqu'à faillit du pays ,,,,,,ça suffit ,,,,,
Erreur grave
Chasseur
| 01-06-2015 20:58
Mr le ministre vous ne connaissez peut être pas l'histoire du système fiscal tunisien ,donc attention à de telles décisions.le système fiscal était composé de cinq impôts cédulaires et un impôt de superposition appelé CPE ,Ds les années 1990 et sous la conduite de feu nourri sortait le pays à initie une réforme qui consistait à unifier la base de l'impôt et les taux pour le même revenu quelque soit sa nature et ses origines .cette réforme était dirigée par les organismes
Les pauvres citoyens vont payer à la place des sociétés, c est grave!
rayan benne
| 01-06-2015 19:01
Si on réduit les impôts sur les sociétés, où va t on récupérer ce manque à gagner à l Etat?
Et bien la recette est connue: on va le chercher dans la poche du contribuable!
C est un Gouvernement ultra libéral pur et dur, les citoyens vont le payer très très cher: tout pour les riches et rien pour les autres ou disons les pauvres doivent payer pour les riches.
Grosse prestation mister ministre ...
HatemC
| 01-06-2015 18:27
Grosse prestation mister ministre ...

Pour créer de la richesse ... il faut surement réduire les taux d'intérêts ... Séduire l'investisseur Tunisien ... c'est le Tunisien qu'il faut séduire en premier ... L'investisseur étranger n'a rien à glander de la Tunisie ... il ira là où le cout du travail est moins cher ...

Créer Mr .... Un Pacte de responsabilité et de solidarité ... pour donner aux entreprises les moyens d'embaucher et d'investir ...

il n'a aucun programme concret ... les ministres travaillent à vue ... ils naviguent à vue sans cohésion ....les programmes des uns doivent converger vers un objectif ... hors là c'est des objectifs qui ne convergent pas mais suivent une parallèle .;.... chacun pour soi et Dieu pour tous ... Hatem Chaieb

Avec les fraudes fiscales,on diminue les impots...super
le patriote
| 01-06-2015 18:02
Mais cet homme vit sur une autre planete,deja la fraude fiscale bat tous les records,grace a certains inspecteurs des finances verreux et corrompus.Il faut promulguer une loi dans le sens de autodenonciation,comme en Allemagne,et donner aux fraudeurs un delai d une annee pour declarer leurs impots reels avec la promesse d alleger les penalites.La fraude fiscale est devenue le sport national en Tunisie.