alexametrics
mercredi 01 décembre 2021
Heure de Tunis : 11:01
Suivez-nous
Commentaires
Houcine
La "liberté".
a posté le 01-09-2021 à 14:09
Il est des gens qui seraient avisés de ne point invoquer cette catégorie.
La liberté de Bouhafs est défendue par les ennemis jurés des libertés.
Ceux qui coupent les têtes des Kouffar, montent en première ligne pour prendre le parti d'un apostat.
Apostat étant leur vocable.
Je me fiche totalement de savoir si Bouhafs est ou non chrétien ou je ne sais quoi d'autre.
Je ne choisis pas pour autrui et ne suis juge d'aucune obédience.
Seulement, voir, lire tous ces fanatiques anti-tout et tous, se joindre aux peu nombreux démocrates, cela m'indique que leur objectif n'est pas congruant avec ce qui est affiché.
On le sait, nous sommes insultés par ces minables qui nous définissent selon l'opportunité de Azlem ou de fascistes, communistes ou bien mieux de fous, débiles etc.
Que cette racaille rejoigne le rang des défenseurs des libertés d'opinion, c'est une atteinte à la liberté.
Je ne veux pas même relever ce que cela a de ridicule et insultant pour l'intelligence de diffuser des racontars ou inventer des fables juste pour salir et diffamer.
C'est petit.
Gg
Ridicule!
a posté le 31-08-2021 à 22:22
Si on enlève les conditionnels, qui ne sont qu'une façon d'avouer qu'on ne sait rien, j'ai trouvé tout le reste dans les trois premières lignes de Wikipedia.
Croyez vous que ce grand vide informationnel puisse faire illusion parce que vous le cachez dans un clip minable et une boîte à rythme?
Jamais on n'aurait pu croire que BN puisse tomber aussi bas!
Citoyen tunisien
Dommage
a posté le 31-08-2021 à 17:29
Sidi c est vrai, bye bye la dimoucrati en Tunisie. Un grand dommage
Kimko
Kiki
a posté le à 18:46
Pourquoi il ya vais une démocratie en tunisie lolllllllll
Mêmepaspeur
Chacun cherche son Bouhafs. . .
a posté le 31-08-2021 à 17:13
"Où est Slimane Bouhafs ?"

Mais comment se fait-il que vous soyez aussi vite oublieux de ce que vous affirmiez vous-mêmes pas plus tard qu'hier et ici-même ?
Les crédules et les béni-oui-oui bêlants qui vous suivent dans vos fourvoiements récurrents devenus d'une si triste banalité, risquent d'être déçus que vous ne demeuriez pas droits dans vos sabots et que vous ne soyez pas assez fermes dans vos affirmations ridicules non étayées et encore moins prouvées. . .
Alors de grâce, pensez à vos moutons de Panurge qui ne voient rien se profiler à leur horizon bouché, sans le prisme déformant de BN & Co. . . .
MPP.