alexametrics
lundi 24 juin 2024
Heure de Tunis : 14:12
Dernières news
Várhelyi : les migrants interceptés devront être débarqués dans les pays de départ
21/09/2023 | 16:44
3 min
Várhelyi : les migrants interceptés devront être débarqués dans les pays de départ

 

La Tunisie recevra les fonds promis par l’Union européenne (UE) prochainement. C’est ce qu’a assuré le Commissaire européen en charge du voisinage et des négociations d'élargissement, Olivér Várhelyi, dans une interview accordée au quotidien italien "La Stampa" et publié mercredi 20 septembre 2023.

Interrogé si la Tunisie va recevoir l'argent promis d'ici la fin de l'année, il a rétorqué : « Absolument, je pense qu'il devrait arriver encore plus tôt. Nous voulons aller aussi vite que possible, mais il y a bien sûr des conditions à remplir ».

 

Autre révélation, M. Várhelyi a affirmé que l’UE est prête à aider les pays de départ de migrants, comme la Tunisie, dans les missions de sauvetage, mais à condition de débarquer les migrants irréguliers interceptés chez eux, avec la possibilité que ses derniers puissent déposer des demandes d’asiles à partir de là-bas et pour entrer sur le territoire européen de façon légale.

« Nous voulons aider ces pays à contrôler leurs frontières. Une mission navale européenne, même si elle ne pénètre pas dans leurs eaux, peut les aider considérablement, en particulier dans la phase de détection, en fournissant des données et en utilisant des radars. Mais il faut bien sûr le feu vert du Conseil et, dans ce genre de cas, il y a toujours un débat sur le risque que cette mission soit perçue comme un facteur d'attraction. Nous pouvons aider les pays non membres de l'UE dans leurs activités de recherche, mais les sauvetages doivent être effectués par eux, avec des débarquements sur leurs côtes.

(…) Donner la possibilité de demander l'asile ou une "carte verte" dans les ambassades des pays tiers, par exemple, est la bonne solution. En effet, c'est nous qui choisirions qui arrive, et ce de manière régulière. Cela peut également se faire dans des centres situés sur le territoire de pays tiers, mais il est évident que nous avons besoin d'un accord avec ces pays », a-t-il expliqué.

S’agissant de la lettre de Josep Borrell publiée par "The Guardian" et dans laquelle il avait soutenu que les États membres de l'UE avaient exprimé leur incompréhension face à l’accord migratoire, il a assuré que contrairement à ce qu’a affirmé le Haut-représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, les procédures ont été respectées.

« Il s'agit de discussions internes à la Commission, même si, malheureusement, la lettre est maintenant connue du public. Nous avons suivi toutes les procédures, tant au sein de la Commission qu'au Conseil. Les États ont été informés systématiquement depuis le mois d'avril. Il en va de même au sein du Conseil des affaires étrangères, qui, si j'ai bien compris, est présidé par le haut-représentant Josep Borrell. Je pense donc qu'il était au courant ».

Cependant, il a admis que le délai d'au moins cinq semaines pour l'examen par le Conseil avant la signature de l'accord n’a pas été respecté. « Il y avait une question de timing, c'est pourquoi nous avons signé rapidement. Mais, nous l'avons fait dans l'intérêt de tous. Je n'ose pas imaginer ce qui se serait passé si nous avions commencé la saison d'été sans ce mémorandum : le nombre d'arrivées aurait été beaucoup plus élevé. Il n'y avait pas de temps à perdre : Ursula von der Leyen a pris la bonne décision en signant le plus tôt possible ».

 

I.N

21/09/2023 | 16:44
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Mbala Mbala
Fantasmes UE
a posté le 22-09-2023 à 10:54
Encore ces tentatives maladives de la part de
l UE de faire de la Tunisie un pays de residence pour les subsahariens, afin que ces derniers ne puissent jamais toucher le sol europeen, alors que les subsahariens ont tout sacrifie pour arriver en Europe et non en Tunisie. Les riches europeens veulent se debarasser des migrants sur le dos de la Tunisie, Ils croient que
l argent suffira pour convaincre les tunisiens de jouer les gardens frontieres de
l Europe et se laisser destabiliser par une migration qu ils ni peuvent ni gerer ni nourrir. Que
l Europe ferme ses portes et que la Tunisie oeuvre
les siennes!!! Les fantasmes des europeens ont la vie dure..
Hamza Nouira
Et bien....
a posté le 21-09-2023 à 20:22
Je trouve ça logique.

Vu que 6000 personnes arrivent à établir un débarquement digne de celui des américains en Normandie en 1944, à Lampedusa... Et ceci sans que personne n'est rien vu, c'est totalement improbable.

Ou alors on devrait s'inquiéter que nos frontières et nos cotes ne soit pas protéger....

Il est improbable que les autorités du pays de départ n'ont pas eu vent de ce qui se passe.

Il y a anguille sous roche. Juste une simple opinion basé sur des suppositions tout a fait plausible et logique.

Mais ce qui serait plus logique c'est que l'Europe empêche les bateaux des ONG d'intervenir.

C'est cruel mais c'est toujours mieux que déstabiliser les étrangers qui sont en Europe.



veritas
mal informé
a posté le à 04:58
Tes 6000 milles sont partis de Libye et non pas de la Tunisie car les libyens été occupés du désastre qui s'est abattu sur leur pays .
Mais si tu es payer pour tout coller sur le dos de la tunisie a des fins de propagande anti tunisienne on ne peut que te féliciter pour ta traîtrise comme beaucoup de ton espèce d'ailleurs.
EL OUAFI
Mr Várhelyi
a posté le 21-09-2023 à 20:18
Prouvez nous par tous les moyens que vous détenez les lieux de départ de ces subsahariens vers l'ile de LAMPEDUSA.
Donc, il n'en est pas question que les subsahariens reviennent en Tunisie.
Mr Várhelyi,ayez le courage d'assumer vos responsabilités, ne vous défausser pas,ne rejetez pas vos tâches sur autrui.
DHEJ
Un tri par nationalité...
a posté le 21-09-2023 à 19:41
les pays de départ de migrants!


Des migrants et des pays de départ quoi ke premier départ du migrant!!!


UE doit re-coloniser l'Afrique!
JUDILI58
CHANTAGE HONTEUX
a posté le 21-09-2023 à 19:38
L' argent contre la réception des refoulés d'européens quelque soit leur nationalité. C'est honteux . Gardez votre argent et vos refoulés.
veritas
Hors de question '?'
a posté le 21-09-2023 à 18:10
vous devez les embarquer dans leur pays d'origine et si vous n'êtes pas content c'est pareil il y'a d'autres moyens pour vous convaincre vous n'êtes nullement en position de force comme vous pouvez le penser .
ali
@veritas
a posté le à 18:58
Il faudrait alors,si la Tunisie ne se plie pas,que l'armée tunisienne se prépare à affronter les armées de l'OTAN!Ceci sans compter le poids économique de l'UE en Tunisie et la présence de millions d'immigrés tunisiens en Europe dont la présence serait en danger!!!
ali
@veritas
a posté le à 18:55
Il faut que l'armée tunisienne se prépare à affronter les armées de l'OTAN!Ceci sans compter le poids économique de l'UE en Tunisie et les millions d'immigrés de tunisiens qui seraient en difficulté et même en danger!