alexametrics
Dernières news

Urgent - Avis de recherche contre trois dangereux terroristes de Sousse

Temps de lecture : 1 min
Urgent - Avis de recherche contre trois dangereux terroristes de Sousse

Le ministère de l’Intérieur a rendu public un communiqué, aujourd’hui mardi 10 novembre 2015, dans lequel il lance un avis de recherche contre trois dangereux terroristes.

Selon ledit communiqué il s’agit de : Nadhem Ben Abdelfatteh Ben Abdallah El Haddad, Hamza Ben Saïed Ben Hammouda Selmi et Najeh Ben Béchir Ben Amor Ben Saâd.

 

Le ministère de l’Intérieur appelle tous les citoyens à informer, en urgence, les unités sécuritaires de leurs emplacements à travers les numéros suivants :

Ligne directe : 71 335 000

Numéro Vert : 80 10 11 11

Garde nationale : 193

Police : 197

Ou de se rendre au poste de police le plus proche.

 

 

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

Letranger
| 12-11-2015 12:15
"...je vous prie de ne pas regarder ou plutôt juger des jeunes dans une détresse absolue, aveugle, question de vie ou de mort, déboussolés, désorientés, perdus..."
De mon temps en France, les jeunes gens "turbulents" comme ceux là avaient le choix de se retrouver en prison ou dans la légion étrangère (qui n'était pas aussi sélective que de nos jours).
On les appelaient "les p'tits gars qu'on pas eu de chance".
Mais là, ils apprenaient le respect, la vie, le travail.

EL OUAFI
| 11-11-2015 16:57
Bonjour tout d'abord, je vous prie de ne pas regarder ou plutôt juger des jeunes dans une détresse absolue, aveugle, question de vie ou de mort, déboussolés, désorientés, perdus.
Ce n'est nullement un soutient à ce qui projetait loin de là ma condamnation est sans appel, et que les choses soient dites, claires et nettes.
Néanmoins Me H. Chaieb, une objectivité s'impose, et une recherche d'où proviennent, ou la source de cette débauche, inqualifiable, impardonnable, condamnable avec une très grande sévérité, d'avoir pointé leurs Armes contre la Patrie, aucune excuse n'est admise ou des circonstances attenuantes valables.
Il est de notre devoir de ne pas oublier les responsables qui les ont poussé à ce désespoir, les accuser certes, ils sont fautifes ,une petite dose de probité, d'honnêteté, objectivité de notre part, le problème concerne ces démunis, les aisés sont à labrit de toute sorte de dépendance, papa est là, rien ne manque, à la maison, les raisons à les pousser à sortir de là l'égalité est nulle.
Ainsi s'écoule la vie en Tunisie. cordialement (Manai)

EL OUAFI
| 11-11-2015 14:35
y avait-il un pilote dans l'avion, 23 années agrippées au pouvoir pour se servir, ces cupides affamés, ont jeté des générations, dans le désarroi, cette mentalité funeste on en récolte actuellement les fruits amers de ces avares sans vergognes, des jeunes jetés en pâture dans un monde si féroce où la loi du plus riche passe avant tout, ces responsables, qui ont tissés des liens peu glorieux dans des paradis fiscaux, et chez des amis peu recommandables, se coulent une vie douce paisible loin des tumultes de la vie de ceux qui se sont fait dépouiller, arnaqués, amadoués, trompés jusqu'au profond de leurs entrailles.
(Un peuple, un Pays, une Nation) a-t-il le droit de demander des comptes à leurs anciens dirigeants? la question reste posée, oserions-nous demander réparations ? ou tout du moins justice, y a-t-il une honte de demander son dû ?
Les enjeux sont colossaux( Nos dirigeants actuels ou futurs noseront jamais preter attention à ce douleureux probleme) Nul n'ose soulever des sujets aussi pertinents, car eux-mêmes étaient liés ( trempés dans la sauce) de prés ou de loin à leurs projets, des connivences manifestes, qu'ils ne peuvent cacher, ou ignorées.
Oui cette jeunesse jetée occultée, ignorée,tout un peuple malheureusement paie injustement les dividendes cette lourde facture "quel GÂCHIS" ! ! ! (Manai)

Wednesday
| 11-11-2015 08:53
C'est malheureux: autant ils sont dangereux et il faut les neutraliser, autant ça fait mal au c'ur de voir cette jeunesse (pas celui né en 77) pourchassée pour des actes criminels! "Allah la yssemhek ******* ya Ben Ali", et aussi tout ceux qui - après lui- entraînent notre jeunesse vers la destruction.

les chevaux de l'apocalypse
| 10-11-2015 23:14
c'est malheureux une jeunesse jetee au desespoir et tout ca a cause de la politique de ce JEHEL qui s'appelle ben ali

versus
| 10-11-2015 22:06
Vous avez été plus rapide que moi. De vrai tête de l'emploi.

HatemC
| 10-11-2015 21:07
Vous voulez détruire votre pays et tuer vos semblables ????
Vous n'êtes que de la vermine ... et le Tunisien ... le vrai ... pas les descendants des Beni Hilel ...finira par prendre le dessus et vous renvoyer dans vos grottes .. ou 6 pieds sous terre ... HC

HatemC
| 10-11-2015 21:01
Offrez une prime ... ils seront ce soir en taule ... même leur père les livre ... quand on connaît le profil de ces crétins ... tel père ... tel fils ... HC

TLS
| 10-11-2015 20:31
Des belles têtes d'intellectuels. c'est tout ce que ce pays a à proposer ? calamité, pas sorti de l'auberge

Fadi
| 10-11-2015 19:55
doit savoir, il a bien rasé les barbes.

A lire aussi

La compagnie aérienne nationale précise aussi que les nominations obéissent au principe de

10/12/2019 11:18
0

Lever de la séance plénière de l'ARP pour absence de

10/12/2019 11:08
1

L’indice des prix de l'immobilier s’est accru au 3ème trimestre 2019, selon les chiffres publiés

10/12/2019 10:21
0

Pour bénéficier de cette prime, les agents sur terrain sont chargés de mener les enquêtes à terme,

10/12/2019 10:16
3

Newsletter