alexametrics
Dernières news

Une vague de soutien à l'avocat Jamel Hajji

Une vague de soutien à l'avocat Jamel Hajji

De nombreux avocats et journalistes ont manifesté, ce mercredi 17 juillet 2019, leur soutien à l’avocat Jamel Hajji, qui a été arrêté pour avoir abattu un voleur qui s’est introduit chez lui.

 

On dénonce une arrestation abusive « dans la mesure où Jamel Hajji était en situation de légitime défense ». Le journaliste Zied El Heni a appelé à la libération immédiate de l’avocat, s’interrogeant sur ce qu’aurait fait quelqu’un d’autre s’il s’était retrouvé chez lui devant un voleur armé d’une épée.

 

L'ancien ministre des Domaines de l'Etat et des Affaires foncières, Mabrouk Korchid a également exprimé son soutien à l'avocat arrêté. " Maître Jamel Hajji est un homme intègre. Il ne fait aucun doute que sa vie était menacée et qu'il a dû se défendre... tout mon soutien" a écrit l'ancien ministre sur facebook. 

 

Sur les réseaux sociaux, nombreux avocats ont exprimé leur soutien à Jamel Hajji et le débat sur la légitime défense a été mis sur la table. C’est aussi la criminalité et le sentiment d’insécurité « qui se propagent dans le pays » qui ont été au cœur des discussions.

 

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (25)

Commenter

re adel
| 19-07-2019 11:30
Tu dis non juste pour le non si vous étiez a sa place vous faites la même chose. Imagine cher citoten une personne qui pénètre dans ta chambre ou se trouve ta femme toute nue alors comment vous réagissez.

1/3i
| 18-07-2019 19:45
merci aux derniers de rappeler ce que peut être l'intelligence, et l'amour de son prochain......

Hermes
| 18-07-2019 11:00
S'il y a quelqu'un qui doit se présenter devant la justice, c'est l'état tunisien. S'il n'y avait pas de famine, de chômage, on ne trouvera pas de cambrioleurs dans le pays.

Lally
| 18-07-2019 09:59
Le voleur, devenu victime, est un lapin comme les autres, l'avocat, devenu détenu, est un chasseur différent des autres. Citoyens, armez vous et défendez vous contre les voleurs, les tunisiens deviennent adeptes du deuxième amendement de la constitution américaine et par conséquent son fervent défenseur..Donald Trump

Grain-bush
| 18-07-2019 09:06
C'est presque indécent de lire tant d'indignations à propos de l'incarcération de l'avocat de Sousse, qui a tué un « voleur » qui s'est introduit dans son domicile, en avançant la sacro-sainte légitime défense. Le plus choquant à mon humble avis est la mobilisation de la corporation des avocats, qui veulent arracher « l'innocence » de leur collègue par tous les moyens. Ces indignés de tout genre y compris certains journalistes, et l'ancien ministre ont oublié que la victime est un être humain, qu'il a une famille, peut être une femme et des enfants enfin des proches comme tout un chacun, qui le pleurent amèrement. Toute cette vague de protestations vient avant que la justice ne vérifie les circonstances de l'incident, la véracité de la dangerosité du « malfrat » et est-ce que les faits peuvent justifier la légitime défense. On veut un Etat de droit, mais rapidement on veut violer les principes élémentaires qui constituent ses fondements. Comment la justice puisse fonctionner sereinement dans ce tohu-bohu d'indignations.

Abel Chater
| 17-07-2019 23:22
Heureux de te lire.mon frère. Nous vivons vraiment les signes de la fin du monde. Ce n'est pas pour rien qu'ils font tout, pour nous pousser à nous éloigner de notre religion musulmane. Maintenant, non seulement qu'il n'est pas permis à tout le monde de posséder un fusil de chasse, mais qu'il leur est encore permis de chasser non pas les sangliers et les lièvres, mais aussi, il leur est permis de tuer les êtres humains, sans la moindre légitime défense.
Cet avocat a trouvé le temps nécessaire pour prendre son fusil, pour le charger et pour tirer non pas un coup de semonce, mais pour bien viser mortellement le "voleur".
Donc, la vie de l'avocat ne fut en aucun moment en danger. Il se peut qu'il ait tué un être humain pour le vol d'une poule ou de la nourriture, comme le font les non-musulmans. Mais comme il appartient à un lobby, il n'est chez nous aussi ni meurtrier, ni assassin, ni terroriste. L'être humain parmi les pauvres de chez nous, n'a aucune valeur. Les Allemands disent : «hast du was, bist du was» ou (tu as quelque chose, tu vaux quelque chose) ou (tu ne vaux que ce que tu as) ou (tu n'as rien, tu ne vaux rien).
On vit vraiment les signes de la fin du monde mon frère.
Bonne soirée, joie et bonheur à toi et à toute ta famille.

Sami Remadi
| 17-07-2019 22:32
Tout le soutien a maître Hajji qui a su se défendre devant ces crapules.

1/3i
| 17-07-2019 22:07
toujours égal à vous même !

A part insulter, vous savez échanger, discuter, ou alors vous avez raison, et les autres sont à supprimer. Vous ne valez guère mieux que les islamistes que vous faites semblant de combattre, utilisant les mêmes méthodes, mais vous êtes exactement au même niveau qu'eux.

vous ne connaissez rien à ma vie, mais je sais que je n'aurai jamais d'arme à feu, car un jour, si j'en avait eu une, j'aurais tué ! Pour juste une bagarre, où j'ai risqué ma vie, pour défendre une femme !

L'insulte est utilisée par celui qui veut se comporter en petit potentat. Continuez comme ça, et un jour, vous tomberez sur plus grande bouche que vous, et plus gros muscles aussi. Peut être réviserez vous votre façon de penser.

PS. je demande à la modération de retirer les insultes de votre commentaire : car que fait cette modération, incapable de lire les commentaires et faire appliquer sa propre charte !
ce qui est un comble, tout de même.

Larry
| 17-07-2019 21:10
Et en commençant par celle-ci ...
A t'il tiré pour tuer, blesser ou se protéger ?
(un coup de feu dans les jambes aurait été suffisant... d'où usage excessif de l'arme ?)

L'agresseur était-il armé ?... et menaçait-il l'avocat pour sa vie ?

.... Mais là où un sujet de philosophie pourrait prendre part à un examen du BAC !....
Dans l'hypothèse où le cambrioleur serait un fils de magistrat et dans l'hypothèse où la victime du cambriolage serait un homme simple comme monsieur tout le monde !....

Aurions-nous toute cette effervescence de la magistrature à défendre l'auteur du coup de feu ?.... Réfléchissez un peu !....

HatemC
| 17-07-2019 21:07
Si tu te trouves face un cambrioleur tu prends tes jambes à ton cou et tu abandonnes ta famille comme un minable lapin '?'.
Tu joues à quoi avec "intégrité" et autres conneries '?' un cambrioleur ne vient pas les mains vides mais armés imbécile '?' ferme ta gueule
Combien de personnages agés ont été molesté par ces moins que rien kallou civilisation humaine, tu en connais de cela ? Rien' ***HC

A lire aussi

L’examen des recours concernant les résultats du 1er tour du scrutin présidentiel a été achevé, ce

21/09/2019 21:29
0

L’ancien président de la République, Zine El Abidine Ben Ali, décédé le 19 septembre 2019, a été

21/09/2019 18:10
3

Un problème qui a engendré une sanction par les urnes du système au pouvoir soulignant que Youssef

21/09/2019 16:38
27

Un appel qui a été, visiblement, réfuté catégoriquement par Kaïs Saïed qui a réitéré son engagement

21/09/2019 15:43
30

Newsletter