alexametrics
B.N.CHECK

Une société algérienne va-t-elle exploiter un champ pétrolier à Sfax ?

Temps de lecture : 2 min
Une société algérienne va-t-elle exploiter un champ pétrolier à Sfax ?

 

Une publication partagée sur la page Facebook « Sayeb Etrottoir », a annoncé, mardi 28 mars 2023, que les travaux du champ pétrolier Bir Ali Ben Khelifa, qui se situe dans le gouvernorat de Sfax, vont commencer très prochainement. D’après le post, le projet sera exécuté par une société algérienne avec l'assistance d'équipements russes et chinoises.

 

« Prochainement, le démarrage des travaux du champ pétrolier, Ali Ben Khelifa... L'entreprise est algérienne... L'équipement est russe et chinois », peut on lire dans ce post.

BN Check a contacté le ministère de l'Énergie et des Mines, qui a assuré que les travaux vont, effectivement, bientôt commencer sans donner une date précise, ce qui est sûr : « Les travaux commenceront avant la fin de l’année dans quelques mois », souligne le ministère.

 

Cependant, contrairement à la publication partagée sur les réseaux, qui prétend l’exploitation de ce champ par une société algérienne avec de l'équipement chinois et russes, les travaux du champ pétrolier Bir Ali Ben Khelifa seront gérés et exploités totalement par l’Entreprise tunisienne d'activités pétrolières Etap. « L’Etap va gérer à 100 % les travaux de ce champ pétrolier, et il ne s’agit pas d’un contrat de partage puisqu’il s’inscrit dans le cadre du permis CHAAL », explique le ministère.

À noter que l’Etap est responsable de 81.7 % de la production nationale du pétrole, la societe détient 15 permis d’exploration et 8 permis de prospection. Le pourcentage d'intervention de l'Etap dans l'exploration varie d'un contrat à l'autre. En ce qui concerne CHAAL, dont dépend le champ Bir Ali Ben Khelifa, il est exploité à 100% par l'entreprise tunisienne.

 

Source : Etap

 

Concernant le permis CHAAL, il s’agit d’un permis de recherche, avec un contrat de partage de production institué depuis 2011. Ce permis couvre les gouvernorats de Sfax et de Sidi Bouzid et comporte 300 périmètres élémentaires soit 1200 kilomètres carrés.

 

 

Source : JORT

Source : Ministere de l'Industrie

 

En Tunisie, la production du pétrole s’est situé  à 10,1 millions de barils en 2022, un petit recul par rapport à 2021 qui a enregistré 10,3 millions de barils.

« La production cumulée de pétrole brut a atteint 10 101 657 BBLS, soit 1 289 616 TM (1 605 450 Sm3) enregistrant un écart négatif de 12% par rapport aux prévisions initiales 2022 rapportées à la même date », cite l’Etap.

 

R.A

Votre commentaire

Commentaires
Nader Aydi
WederSupervisor
a posté le 06-01-2024 à 20:59
Congratulations Good luck
Mourad
Partenariat Tunisie/Algérie
a posté le 31-03-2023 à 22:39
Voilà une bonne opportunité d'un partenariat gagnant entre l'Algérie et la Tunisie. Les sociétés algériennes spécialisées ont le devoir de solidarité avec la Tunisie dans des moments difficiles économiquement. La solidarité ne doit pas rester un slogan.
Dinozo
C'est un puits d'exploration
a posté le 31-03-2023 à 05:51
C'est aberrant d'utiliser le mot exploiter un champ de pétrole.La Zone est encore en phase d'exploration !! Le problème c'est que c'est une zone à haut risque,le résultat n'est nullement acquis.
jalel
Forage d e recherche Chaal
a posté le 30-03-2023 à 13:49
il s agit dun puits de recherche risqué , on peut découvrir on non du gaz . il ne s agit pas dans champ pétrolier puisque jusqu'à présent on na rien découvert. le Permis Chaal a été octroyé a l ETAP et cette dernière a l obligation de forer un puits de recherche profond ( 4000 metres environ) . . l appareil de forage provient de l Algérie . il faut donc attendre le résultat du forage . l investissement a risque est important et est entre 15 et 20 Millions de Dollars . Souhaitons bonne chance a l ETAP .
Sami
Fake
a posté le 29-03-2023 à 22:30
Je tiens à préciser ce qui suit . Le permis chacal est opéré par ETAP , il a été abondonné par une compagnie étrangère j ai oublié son. Un puits a été fore en 2006 par une compagnie nationale et il a été abandonné provisoirement .ETAP a lancé un AO pour le forage d un puits HPW aucun appareil ne peut satisfait les exigences techniques d un HPw .après des démarches infectieuses ils ont pu décroché un appareil (rig) d une cie germnano anglaise .le rig serait importé de l Algérie puisque cette société a une branche a hassi Messaoud. Pour les équipements sont soit américain soit européen .en plus pour que les chinois et russes arrivent au niveau actuel des américains il faut au moins encore un siècle.
takilas
M.Khaled Bettine est censé éviter des quiproquos
a posté le 29-03-2023 à 18:28
Tel que de parler de roches spongieuses qui peut prêter à confusion au public, mais plutôt de citer la porosité qui est un terme géologique et plus facile à exposer.
De même le gaz de schiste est différent du gaz en tous les points de vue.
Missile Patriote
Qui de mieux que nos voisins algériens ?
a posté le 29-03-2023 à 15:11
On dirait qu'on est en train peu à peu d'ouvrir la boîte à (grosses) bonnes surprises dans le domaine de nos réserves d'hydrocarbures et de gaz naturel.
Il vaut mieux que la "réouverture" de ces vieux dossiers se fasse avec le concours de nos frères algériens, qui, avec du matériel "russe et chinois", ont autant d'expérience que les multinationales américaines, anglaises et françaises.
N'en déplaise à ces dernières...

A lire aussi

Sur Facebook, des internautes ont partagé une information selon laquelle une nouvelle loi sur le

24/05/2024 10:40
0

Le site « News Tun 24 » a posté une publication indiquant que, « suite à la découverte d'un plan

23/05/2024 16:42
1

La page « Mondher Zenaidi, l'homme d'État » a publié ce matin du mercredi 22 mai 2024, une

22/05/2024 14:45
3

Sur Facebook, une publication a affirmé que le salaire moyen en Tunisie est de 924 dinars et que le

22/05/2024 13:23
2