alexametrics
lundi 15 août 2022
Heure de Tunis : 01:12
Dernières news
Un juge répond à Kaïs Saïed à propos du putsch
06/01/2022 | 22:50
2 min
Un juge répond à Kaïs Saïed à propos du putsch

 

Le juge Hammadi Rahmani a publié, ce jeudi 6 janvier 2022, un long statut pour répondre au dernier discours du président de la République, Kaïs Saïed, qui avait indiqué qu’un juge n’avait pas à s’exprimer à propos du putsch et qu'il devait s'en tenir au silence, tenant compte du droit de réserve. 


« Pourquoi se mêlerait-on des affaires internes des putschs ?! Imaginez ! Pourquoi un citoyen se mêlerait des putschs !! Les putschs qui le privent de sa liberté, détruisent son quotidien et éternisent sa pauvreté ! Imaginez! Un homme de droit et magistrat ayant étudié les droits et les libertés générales, le droit constitutionnel, les régimes politiques, les politiques publiques, les principes de la démocratie dans l’Etat … qui prend en charge, depuis 22 ans,  des affaires liées au droit pénal, aux libertés des gens… qu’est ce qui le même aux putschs qui emportent les libertés», indique Hammadi Ramani sur un ton ironique. 


Le juge a rappelé toutes les injustices vécues durant les 23 ans du règne de l’ancien président Ben Ali, notamment, l’évincement du bureau de l’association des magistrats tunisiens (AMT) en 2005 .  


« Réellement, est ce qu’on s’est mêlé des affaires internes du putsch? Jamais ! C’est le putsch qui est venu vers nous. C’est le putsch qui s’est mêlé de nos libertés, de notre Parlement élu, de la Constitution, des lois que nous appliquons, de notre justice indépendante, de notre Conseil supérieur de la magistrature, de l’avenir de notre pays [...] On s’interroge comme si on ne sait pas ce que c’est que le putsch, ce qu’il a fait des nations et des gens [...] Et après ils veulent qu’on fasse abstraction… A bas le putsch ! »


Kaïs Saïed avait indiqué en substance lors de son discours prononcé en marge du conseil des ministres tenu, aujourd’hui-même : « Que tout le monde le sache, l'État des juges n’existe pas. Ce sont les juges de l’Etat. Ce que j’entends, ce que je lis, ce que je méprise (!) est que des juges parlent de coup d’Etat », a asséné le Président. Énervé et visiblement en colère contre certains juges, Saïed estime que ces histoires ne les regardent absolument pas. « Le devoir de réserve et d’impartialité exigent d’eux de se taire et d’appliquer la loi en toute intégrité ». Et de renchérir : « Personne ne peut dire, je n’applique pas la loi ou c’est moi qui en ai à l’origine. Il y a un seul législateur et non pas des milliers ».


S.H

06/01/2022 | 22:50
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Jaloul
Lol
a posté le 08-01-2022 à 01:11
Juge fou islamiste tres connu pour defendre leurs interets
AN
Mr. le juge Hammadi Rahmani : MERCI, un vrai Tunisien !
a posté le 07-01-2022 à 20:30
Allah Yar7èm Waldik !
ABDEJLIL BELLIL
"lE PUTSCH"
a posté le 07-01-2022 à 19:31
Je n'ai rien compris ce qui insinue le juge susvisé, mais ce que dit le président est clair:
"Le devoir de réserve et d'impartialité exigent d'eux de se taire et d'appliquer la loi en toute intégrité ». Et de renchérir :
Point BASTA
A4
A nos "honorables" juges:
a posté le 07-01-2022 à 17:34
JUGES SANS JUGEOTE (2)
Ecrit par A4 - Tunis, le 13 Août 2021

Maître Khaldoun lève-toi
Ils sont de plus en plus fous
Ces sales juges sont hors la loi
Sans scrupule, sans garde-fou

Ils traficotent, jouent aux mules
Entre voleurs et malfrats
Et nous prennent pour des crédules
Quand on les prend comme des rats

Ils nous sortent des salades
Plein de mensonges et blabla:
"Leur trafic est une balade
Pour aide et bénévolat" !

Ils s'indignent et menacent
Ils demandent du respect
Ils veulent de nous qu'on se casse
Qu'on leur fiche enfin la paix

Mais depuis quand, dites-moi
Avons-nous à respecter
De vulgaires je-ne-sais-quoi
Se croyant divinité ?

Depuis quand sommes-nous censés
Accepter l'irrationnel
Taire les méfaits que l'on sait
Vénérer les criminels ?

Des criminels, je le dis
De ces marionnettes noires
Qui franchissent les interdits
En manquant à leur devoir

Des criminels répugnants
Qui ont sûr fait plus de mal
A ce pays, à ces gens
Qu'assassins et leurs chacals

Je dis à ces gangrénés
Qu'à la prochaine secousse
C'est une foule déchaînée
Qu'ils vont avoir à leurs trousses !!!
veritas
Oh cet Einstein est un frérot maudit '?'
a posté le 07-01-2022 à 15:27
Si vous êtes vraiment un être humain pouvez vous et auriez vous le culot de parler du putsch atlantiste de vos sponsors en 2011 sous couvert de la fameuse révolution du printemps de destruction de la tunisie et de toutes la région avec la bénédiction des défenseurs de ce fameux islam (malmené par les siens pour s'enrichir et tout détruire)maudit partout dans le monde .
Zarbout
Un juge ?
a posté le 07-01-2022 à 15:22
Il n'en a pas l'air. Ou alors, il est desservi par sa propre photo.
Raad
JUGE ET PARTI
a posté le 07-01-2022 à 14:27
Quelle mouche a piqué ce juge, et pourquoi parle t'il de putsch, dès lors qu'il s'agit d' un redressement de situation.
Actuellement toutes les marmites bouillent sous les couvercles.
Il suffit que le Président évoque un sujet qui ne va pas dans le sens de certains et peu importe la personne, comme se juge qui vient glougoter au cri du dindon.
Que vient t'il reprocher à K.S parce que ce dernier a mis le doigt là où sa fait mal.
Où étaient t'ils tous ces juges durant onze années ou la spéculation, les meurtres d'hommes politiques y compris des hommes de loi ont été éliminés sans connaître la raison.
Non Monsieur le juge, il n'y a pas de putsch ni militairement, ni rien de ce genre, il s'agit plutôt d'un redressement bien vue de la part du Président pour sauver le pays d'une main mise par la confrérie ni plus ni moins.
Alors manger votre soupe chaude le mieux ira pour vous.
Lol
Pas besoin d'imaginer
a posté le 07-01-2022 à 14:22
Il suffit de regarder la réalité de la justice aujourd'hui et à quel point les tunisiens vous adorent.
Si vous aviez fait votre travail dans les affaires de corruption et de terrorisme, KS n'aurait même pas été élu.
Vous avez causé tellement de dégâts à ce pays que chaque juge devrait baisser la tête à vie devant ses enfants
Warrior
il y a justice et justice ......................................
a posté le 07-01-2022 à 13:38
1. notez le texte arabe est plus compact, plus pratique que son équivalent français et son heaurtheaugraaaphe ... vive l'arabe !!

2. le régime présidentiel , hérité de la France, porte en lui les germes de la dictature.

3. la justice a toujours reçu des ordres par téléphone. la France que vous copiez comme moutons écervelé, fut condamnée par la justice européenne au motif: le parquet dépend de l'exécutif !!! le ver est dans le fruit français que vous adorez.

4. en israel, un chef de gouvernement (PM) jeté en prison pour avoir volé ... 6000 dollars !!
jamais en France, et encore moins en TN .

Citoyen_H
ILS SONT TOUS Là, SE GRILLANT, TOUR à TOUR ................
a posté le 07-01-2022 à 13:33
Baba Kaissoune ya dawla.
Tour à tour, les rats d'égouts qui se sentent de plus en plus acculer, sont en train de révéler leur véritable visage. Ils ont acquis, ces onze dernières années, un rythme de vie de seigneur.
Et puis, PLOUF, le 25 Juillet béni, notre président intègre sans peur ni reproche, leur ôte brusquement le trampoline sur lequel tous les corrompus affamés bagla-liha ne cessaient d'acquérir à chaque rebond, des quantités "colossales" de flouss él h'ram.

Malheureusement pour eux et heureusement pour la NATION, leur chef d'orchestre a été mis au frigo, ces derniers jours. Il est à deux doigts de plonger dans les abysses !!!
C'est la panique générale chez les ripoux et chez les corrompus de la place.
La main de Dieu, souhanou wè ta3ala, les guette.

*** !!!!!




Patriote
Un juge politisé comme vous est un pur danger pour les citoyens
a posté le 07-01-2022 à 13:13
En tant que juge, vous devez être au plus haut degré de l'indépendance et de l'impartialité, ceci implique que vous n'avez pas de droit, d'avoir la moindre activité politique, ni même d'exprimer publiquement votre orientation ni votre avis politique de quoique ça soit à travers une page facebook....La politique ne doit pas intéresser pas les juges et la magistrature, ce qui se passe entre législatif et exécutif et partis politique ne vous regarde pas...et même en tant que citoyen, vous n'avez pas ces droits car vous avez choisi la magistrature comme métier et vous devez assumer vos devoirs....Démissionnez de la magistrature et après faites de la politique...un juge politisé comme vous est un pur danger pour les citoyens.
Bizertin
place aux Juges pour destituer le putschiste
a posté le 07-01-2022 à 13:07
Depuis le 25 juillet le complotiste est en dehors de la constitution.
il a rejeté d'une façon unilatérale le contrat qui le lie au peuple.
Il gouverne avec les décrets qui n'assurent pas son immunité contrairement au constitution
qu'il dénie.
La moindre convocation l'oblige se représenter au juge. Le reste de votre sort. Même l'affaire des élections avec un honnête et courageux juge suffit .
Abel Chater
Votre Honneur le juge Hammadi Rahmani, ne vous laissez pas influencer par les faux pseudos tunisiens des mouches électroniques depuis les Emirats hébraïques!!!
a posté le 07-01-2022 à 12:31
Ce que vous écrivez est le sommet de la logique et de l'honnêteté humaines. Ceux qui vous attaquent pour vous intimider, ne le font en vérité que pour leur propre cause personnelle et jamais pour la cause du peuple tunisien et pour la réussite de sa transition démocratique.
Votre courage restera gravé à jamais dans la mémoire des Tunisiens de conscience et leur lâcheté, s'envolera avec le départ de l'arme à feu de leurs dictateurs, comme ce fut leur cas avec leurs deux défunts dictateurs déchus Bourguiba et Ben Ali.
Vive la Tunisie. Vive la Révolution tunisienne du 14 janvier 2011. Vive la Tunisie démocratique arabe et musulmane de régime parlementaire.
Carthage
Ferme la sale islamiste
a posté le à 14:49
Avant d'ouvrir ta gueule ramasse la merde laisser par tes semblable s. La secte la plus dangereuse au monde les frères musulmans
Bradai
Réponse
a posté le 07-01-2022 à 12:28
C'est malheureux on va ou l'obscurité totale sur l'avenir de la Tunisie se tend même sur la justice
naif
Un grand Bravo
a posté le 07-01-2022 à 11:45
Bravo à ce juge courageux et intègre. Si la Tunisie avait des centaines de personnes comme lui jamais un dictateur n'aurait osé faire un putsch. On voit malheureusement aujourd'hui des presqu'hommes retourner leurs vestes et jouer aux lahassas pour profiter de la générosité du dictateur, comme un remake de ce qu'on a vu à l'époque de Ben Ali et Bourguiba. Prenez l'exemple des pseudos journalistes qui profitaient de l'age d'or de la démocratie en Tunisie pour enfoncer chaque gouvernement élu et le dénigrer au nom de liberté d'expression; Les voilà aujourd'hui qui encensent le putschiste et le glorifient alors qu'il les a muselé. Je plains Nasfi qui a jeté l'éponge, "ce peuple ne mérite pas qu'on se batte pour lui".
D'autres plus courageux, comme ce juge Rahmani, refusent le fait accompli et combattent cet apprenti dictateur comme ils ont combattu les sanguinaires Bourguiba et Ben Ali sans avoir peur pour leurs vies, leurs libertés et leurs postes. Des Hommes, des vrais gladiateurs. Espérons qu'il va faire des émules et inchallah on va entendre d'autres patriotes, courageux dans les prochains jours. Amine
Abidi
Putsch
a posté le 07-01-2022 à 11:31
Que Dieu ait l'âme de Ben Ali comme disait ma grand-mère, y a t il quelqu'un d'autre qui veut cracher ou est-ce que je peux couvrir mon visage, on découvre à notre insu que le pays est plein de héros bien sûr, héros du blablabla et d'ailleurs c'est ce que nous avons récolté de cette pseudo révolution, le manque de respect, l'étrave à toutes actions visant à évincer les corrompus et les hypocrites, on aurait aimé que le président avait suivi Sissi en '?gypte, car nos gênes détestent la liberté, le respect et l'épanouissement
jilani
Un juge qui ne mérite pas son poste
a posté le 07-01-2022 à 10:35
C'est normal qu'il défend le système des islamistes, ils les ont soudoyés par de grands salaires et avantages. Un juge qui travaille maximum 3 jours par semaine gagne plus qu'un ministre. Il parle de parlement élu alors qu'il sait ce parlement était un refuge pour les terroristes et mafieux profitant de l'immunité et orientant les lois selon leurs intérêts. Ce juge oublie qu'il est payé par les contribuables et devrait servir avant tout les citoyens.
BOUSS KHOUK
JIGE ET POLITICIEN -BOURGILIEN - DU DIMANCHE
a posté le 07-01-2022 à 09:54
vous n'auriez pas dû enfoncer encore plus votre trés sale réputation ( vous confirmez votre politisation ) juge peu-être mais des comme vous PAS UNE REUSSITE .
DHEJ
Le Président de la République, le magistrat et le public?
a posté le 07-01-2022 à 09:27
Quel ordre public à maintenir par le parquet?


Oui le magistrat doit se taire comme le psychopathe ZAQUAFOUNA!
bml
Tendancieux et malhonnête
a posté le 07-01-2022 à 09:18
A bien analyser ce que vient d'écrire ce juge , on déduit que sous Ben ali on vivait un cauchemar qui est en train de se reproduire sous Kais Saied et que la meilleure période de la Justice a été vécue sous l'ére des islamistes avec le grand homme BHIRI ! Trop malhonnête et partisan pour être avalé ! Pourquoi vous n'avez pas parlé des 82 juges démis brutalement par votre héros et qui ont gain de cause aprés avoir vu leur existence massacrée ? Pourquoi vous vous êtes tu quand des innocents Belaid , Brahmi ,Nagath etc.. ont été assassinés et votre pseudo justice n'a pas bougé le doigt et a protégé les instigateurs et les assassins ? Pourquoi et pourquoi vous n'avez jamais dénoncé les corrompus et les marchands de religion qui ont pillé , assassiné et appauvri le pays ? Honte à vous vous ne méritez pas d'être JUGEcar vous êtes partisan et intellectuellement malhonnête .
Jamal
Bravo
a posté le à 10:16
C'est clair, c'est net et il a très peu à ajouter. Si, un peu: ceux qui bafouent leur profession devraient mis en prison mais c'est trop demandé à un juge de décider de l'incarcération de son comparse.
retraité
le juge doit ere neutre
a posté le 07-01-2022 à 09:07
le juge doit être neutre indépendant et rendre justice aux justiciables en toute équité et avec célérité et non de faire la politique politicienne
Net
Intégrité , impartialité .......Zaama !!!
a posté le 07-01-2022 à 08:58
( Pourquoi se mêlerait-on des affaires internes des putschs ) ?
Parce que vous êtes occupés à faire vos petites affaires , à l'abri des regards avec la bienveillance de l'AMT et du CSM .
kqmel
Reserve
a posté le 07-01-2022 à 08:44
Ce juge est bien connu par ses déclarations déplacé en plus occupe des tes affaires au lieu des affaires des autres
Nabil
Bas le putch
a posté le 07-01-2022 à 08:16
A bas le putch bien dit cher honorable Juge. Avec notre liberté et démocratie qui nous avons payé assez cher pour l'avoir c'est pas aujourd'hui qu'on va laisser un président que nous a trahi revenir dans des jours sombres pour nôtre Tunisie.
Juveess
Bravo et Militons pour magistrature indépendante
a posté le 07-01-2022 à 04:35
Bravo pour ce juge.
Militons pour pour une justice indépendante et contre le fléau ravageur de cette dictature populiste !
L'alpha et l'oméga
@juveess
a posté le à 12:27
Tu ne te rends même compte de ce que tu as écris ....
Tu t'es contredit dans ta 1ere phrase.....
Encore un qui défend les ripoux...
T'es amis juges sont détestés par tous les Tunisiens...sauf bien.sûr la secte et ses acolytes.
Boulima
Pas trop different de Kais Saied
a posté le 07-01-2022 à 04:04
Et toi cher Juge tu viens nous liberer? Chaque jour on a un nouvel héro. Kais Saied n a jamais parlé de juges. Mais des juges corrompus. Je ne vois pas non plus en quoi les propos de kais Saied derangent un Juge integre. Mais le proverbe tunisien (produit de sagesse de nos ancetres) dit: (el mojrab tehmzou mref9ou) le ripoux qui se sent visé ne tardera pas à se dévoiler.
Mad-Max
Juste une pensée
a posté le 07-01-2022 à 02:17
Ce que vous appelez putsch!!! C'est une demande populaire et rien que vous avez utilisé ce mot ce là montre de quel côté vous êtes en plus les juges font partie de l'état et payé par le contribuable...
Vous parlez aussi de votre indépendance ! Alors vous étiez où quand bhiri à renvoyer les 82 et dominé (la justice de bhiri)
Alors monsieur je vous conseille de nettoyer devant chez vous avant de parler....
Et je pense aussi que vous parlez par peur si non l'homme honnête n'y pense même pas à cette affaire.
Houcine
Le juge qui parle de droits.
a posté le 07-01-2022 à 00:22
Je ne connais pas cet homme qui a tant étudié, tant jugé qu'il affirme en savoir des choses de quoi il s'autorise pour ironiser et nommer l'autre "le putsch".
Il n'a pas supporté, notre juge, d'être rappelé à l'obligation de réserve. Il est contrarié, freiné dans son pouvoir qui ne connaît pas de limites et confond le temps Jadis avec l'aujourd'hui.
Notre juge fait de la politique.
Il se pose, et s'oppose.
Il n'est pas le premier à montrer son vrai visage. Il est imprudent et donne au Président le moyen de le circonvenir, car il ne se peut défendre l'indépendance de la justice et lui laisser dans le même mouvement tout loisir de confondre les registres.
Le juge est un citoyen comme un autre. Mais, seulement quand il n'exhibe pas de son titre.
Il reste un fonctionnaire de l'Etat qui, partout dans le monde, décide de la politique judiciaire.
Le juge a le privilège de faire vivre les lois en rendant la justice.
Pas de régenter le pays.
Ni de s'autoriser de son tire pour nous faire la leçon, car la scène nationale n'est pas un prétoire, ni son tribunal.
Mais, nous remercions ce monsieur de nous confirmer dans quel camp il se trouve.
C'est pourquoi, je lui fais la réplique. Et, fièrement.

Hager
Occupe pas du plus important
a posté le 07-01-2022 à 00:22
Occupe toi plutôt de la corruption des juges
Ammar
CSM
a posté le 07-01-2022 à 00:17
Ce « juge », est-il vraiment sérieux? Non, je dois rêver. Un juge en exercice ne doit prononcer un avis, une instruction ou un jugement qu'au sein de l'exercice de ses fonctions. Ce gars, monsieur Rahmani, a tout appris le droit mais a oublié sa pierre angulaire qui est la neutralité. Les juges tunisiens étaient des lâches sous Bourguiba, Ben Ali et après le 14 Janvier 2011 sous Ennahdah et ses alliés. Maintenant qu'il y'a un président élu démocratiquement, que l'on soit d'accord avec lui ou pas, essaye comme il peut de corriger cette machine judiciaire pour en faire une descente, essayent de se transformer à des héros. Depuis 2011, la seule chose que ces juges étaient capables de faire rapidement comme l'éclair, est d'appliquer l'article 121, à tort, pour emprisonner n'importe quelle personne qui critique l'islam, ses sacrés et son prophète.