alexametrics
B.N.CHECK

Un citoyen ayant reçu une fausse dépouille de son père, qu’en est-il ?

Temps de lecture : 2 min
Un citoyen ayant reçu une fausse dépouille de son père, qu’en est-il ?

 

Plusieurs internautes ont repartagé sur les réseaux sociaux une histoire très étrange, publiée par un journaliste, indiquant qu’un citoyen, originaire du gouvernorat de Bizerte, avait reçu la dépouille de son père décédé des suites du Covid et l’avait enterré. Sauf qu’une semaine plus tard, il aurait reçu une communication de son père, lui demandant pourquoi il ne lui a pas rendu visite durant une semaine.

Cette histoire a été reprise par plusieurs internautes et pages sur les réseaux et a sucité la colère des citoyens.

 

 

 

 

 

Face à la reprise en masse de cette histoire, le ministère de la Santé a assuré, ce dimanche 1er novembre 2020, qu’il s’agit d’une pure fiction et d’une rumeur rapportée par certaines parties visant à semer la panique et perturber le fonctionnement des établissements de la santé publique.

 

Le ministère a dénoncé ces comportements et ces rumeurs dans ce contexte sanitaire critique dû à la pandémie du Covid-19. Le département de la Santé a précisé qu’il se préserve le droit de poursuivre en justice les responsables de la propagation de ces rumeurs, dans la mesure où elles touchent la confiance du citoyen dans le système sanitaire.

 

Le journaliste en question a, toutefois, réagi au communiqué du ministère de la Santé. Après avoir supprimé sa publication initiale, il a assuré qu’il n'a fait que rapporter la version de l'un de ses collègues en qui il a entièrement confiance et qu’il n’est pas le premier à avoir publié cette histoire.

 

 

S.H

Votre commentaire

Commentaires
Alya
Ce journaliste n est pas un journaliste
a posté le 01-11-2020 à 14:15
Un journaliste a le droit de transmettre une intervention au minimum vérifié et de colporter du ommi sissi je pense à la douleur de la famille du défunt je pense que le ministere connait déjà le niveau d un facebooker tunisien
oui
L état profont passe le bonjour..
a posté le 01-11-2020 à 13:29
-
Narjess Larnaout
Et les mensonges n ont pas l air de s arreter
a posté le 01-11-2020 à 12:29
Aux autorites judiciaires d appliquer la loi.dans un cas pareil la loi est severe et doit etre appliquee....ou est le procureur general...ou est le ministre de la justice,ou sont les partis politiques devant la multipliquation des mensonges graves qui perturbes la paix sociale et sement la panique et le chaos parmi la societe...qui est derriere la propagation des mensonges qui sont punis par la loi et rien n est fait pour appliquer la loi....et les medias colportent ces mensonges comme si ils y ont des interets de mercenaires....Honte a vous tous...Shame on you.....

A lire aussi

Cette information a été catégoriquement démentie

26/11/2020 13:25
1

Une citoyenne autrichienne avait accusé Mahomet de pédophilie.

23/11/2020 10:33
1

Les internautes se font parfois prendre au piège

21/11/2020 17:55
3