alexametrics
Dernières news

Tunisie : 1223 nouveaux cas de Covid-19 et cinq décès

Temps de lecture : 1 min
Tunisie : 1223 nouveaux cas de Covid-19 et cinq décès

 

Le ministère de la Santé a annoncé, samedi 3 octobre 2020, 1223 nouveaux cas Covid-19 sur 4020 tests réalisés le 1er octobre et cinq décès.

Le nombre de cas testés positifs au Coronavirus depuis le début de la pandémie en février grimpe ainsi à 20 944. Le nombre de décès monte, lui, à 276.

Selon le bilan du ministère, les patients actuellement pris en charge dans les hôpitaux sont au nombre de 375, dont 107 admis en réanimation et 42 sous assistance respiratoire.

 

 Tous nos articles sur le Coronavirus

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

Albatros
| 04-10-2020 18:16
@ PetitX,
distanciation ne marche pas dans les transports bondés aux heures de pointe.

Petit x
| 04-10-2020 12:22
Avec le peu de microbiologie (cours et surtout séances de TP l'après-midi de pas moins de 6 heures chacune) que j'ai fait dans mes études, je vous rejoins parfaitement dans le raisonnement que vous venez de faire.

Le cinéma de la soi-disant désinfection des rues dans les villes et villages n'a aucune raison d'être et comme vous le dites le virus circule par le contact direct ou indirect entre personnes.

Donc, la vraie solution est de barrer cette voie d'accès par la distanciation physique, le port du masque et la désinfection de nos vecteurs propres; les mains en tête.

En regardant les images TV à travers le monde on constate que rien qu'en ce qui concerne la distanciation et le port du masque, ils font largement défaut soit par négligence soit par ignorance même chez des hommes et femmes politiques et scientifiques avertis !

Alors pourquoi s'étonner de la situation dramatique à laquelle sont arrivés bien des pays dont la Tunisie au cours de cette deuxième vague ?

retraité
| 04-10-2020 09:56
au 30 septembre 4991 analyses ont donné 1308 nouveaux cas positifs au 1 octobre 4020 analyses ont donné 1223 nouveaux cas contrairement aux autres pays ou sévit la deuxième vague ils multiplient le nombre des analyses par jour par 10 et plus pour détecter le maximum de nouveaux cas les traiter à temps ils éditent leurs rapports quotidiens sans retard certains pays ce sont des instituts indépendants comme Robert Koch institut (IRK) en Allemagne et aux '?tats Unis c'est John Hopkins university (JHU) qui éditent les rapports journaliers et non leurs ministères de la santé , notre ministère ne le fait pas depuis le 17 septembre pour des raisons inexpliquées il faut revenir à ce rapport détaillé et porter le nombre des analyses à 5000 et plus pour détecter le maximum de nouveaux cas à temps et de les traiter car plus de cas non détectés à temps plus de malades hospitalisés que les hôpitaux ne peuvent pas les traiter faute de capacité et plus de décès
aussi avec le rapport exhaustif et détaillé le tunisien sera affolé lorsqu'il trouve que le virus est à son contré il appliquera le protocole sanitaire car il a peur d'attraper le virus et le risque de mourir c'est la nature humaine C'est dommage que le mins itre actuel a annulé l'ancien rapport avec le mutisme des médias qui s'occupent des affaires politiques qui n'apportent rien à la population locale alors que les médias éditent le rapport cru sans commentaires comme un fait divers ni plus ni moins .

Gg
| 03-10-2020 22:10
Vous êtes dans la vision optimiste.
Notez quand même que le nombre de tests est faible, puisque lorsque vous doublez le nombre de tests, vous doublez le nombre de cas. Donc vous ne connaissez pas les vrais chiffres.
D'un autre côté, les épidémiologistes disent qu'en l'absence de vaccin, l'immunité de groupe est atteinte lorsque 60% de la population a rencontré le virus (car alors R<1).
10% de la population auront la maladie, 1% en mourront.
Or vous avez 276 morts pour 20.900 cas identifiés, soit à peu près 1%. On ne peut donc donner tort aux épidémiologistes.
Et la réalité se trouvera entre votre vision optimiste, et leur vision pessimiste.
Enfin, un vaccin peut arriver, ou le virus disparaître spontanément.
On verra. En attendant, soyons prudents?

Gg
| 03-10-2020 21:30
Pourquoi voulez vous aller devant la chancellerie chinoise à Tunis ?

1/3i
| 03-10-2020 21:19
c'est ahurissant..
5 morts, peut être de trop..
mais combien de personnes meurent traditionnellement chaque jour ?

0.04% de taux de mortalité par rapport au nombre de contaminés. Combien meurent chaque jours du tabac ? Du cancer ? des maladies cardio-vasculaire ?
Est-ce qu'on interdit le sucre, le tabac ?

Arretez de flipper.
Toutes les personnes que je connais qui ont chopé cette merde, on été à peine malade, moins fort que la grippe.

Vois voulez détruire le pays pour moins de 200 morts depuis mars ?
combien mourront à cause d'autre chose ?

Microbio
| 03-10-2020 20:19
Nous voyons maintenant assez souvent des images de camions-citernes pulvérisant du désinfectant sur de grandes surfaces de rues, de parcs, de trottoirs et de murs de maisons vides. Ce sont surtout des photos de Chine. Entre-temps, également en provenance d'Amérique du Sud, d'Italie et Tunisie. ces mesures sont elles utiles ?
Qu'est-ce qui est pulvérisé exactement ?
Divers mélanges sont utilisés, mais tout d'abord - et c'est là la bonne nouvelle - ce ne sont pas des agents que nous pourrions utiliser pour la désinfection des mains. Nous ne manquons donc pas de ces agents.
Au lieu de cela, des agents oxydants sont souvent utilisés - comme le peroxyde d'hydrogène dilué. Celui-ci se décompose rapidement dans l'environnement ou par l'intermédiaire de l'acide acétique. Ces agents sont généralement aussi utilisés pour traiter les systèmes d'eau potable et sont donc inoffensifs.

En Italie, en Espagne et en France, les agriculteurs soutiennent également leurs communautés en pulvérisant de l'eau de javel sur les rues et les places publiques avec leurs grands pulvérisateurs de protection des cultures. L'objectif est de tuer les virus. Ce spray est également largement inoffensif pour l'homme et la nature.

Est-ce que cela a un sens ?
Je ne pense pas. Parce que : le virus se transmet en grande partie par infection de gouttelettes - c'est-à-dire directement d'une personne à l'autre. Et dans l'environnement, il ne peut pas survivre longtemps. Il existe des études sur la durabilité de ce virus, mais dans des conditions de laboratoire. Là, il pouvait survivre plus longtemps qu'à l'extérieur dans l'air, le soleil, le vent et la pluie. Là, le nouveau virus corona a vraiment peu de chances de rester actif.

En outre, le virus se transmet par contact cutané. Il n'y a pas de contact avec la rue ou les lieux publics. Et même si vous en avez sur les mains, la quantité de virus est généralement si faible qu'elle ne peut pas provoquer d'infection. Bien sûr, il y a toujours un risque théorique, mais la probabilité est presque nulle.

Je pense qu'il est plus logique de désinfecter les lieux publics où de nombreuses personnes se rencontrent - par exemple les poignées de porte, les ascenseurs, les boutons ou les arrêts de bus dans les bus, les gares ou les salles d'attente.

Alors pourquoi y a-t-il autant de pulvérisation ?
C'est certainement une sorte d'actionnisme - pour montrer que l'?tat fait quelque chose contre Corona. En Corée du Sud, les autorités ont même déclaré que ces mesures visent à aider les citoyens à se sentir plus en sécurité.

Peut-être que dans certains pays, cela fait simplement partie du répertoire standard des pandémies. Cependant, l'énergie et le courant pourraient certainement être utilisés de manière plus judicieuse, par exemple pour soutenir le système de santé.

Très important :
Les virus, les champignons et les bactéries peuvent également être éliminés avec du savon. Ce type de nettoyage est doux pour la peau. Le savon n'est pas aussi irritant pour la peau que les désinfectants.

BBaya
| 03-10-2020 20:11
J'ai déjà notifié les dépassement des hôtels! presque aucun hôtel dans cette région n'a respecté la loi de 50%, la distanciation c'est juste dans les entrées puis c'est du blabla! je connais des hôtels qui y ont affiché complet presque tout les week-ends avec occupation de 100%!
L'ancien ministre du tourisme doit absolument être juger!!!

Ghazi
| 03-10-2020 20:09
Hier 12 décès, aujourd'hui 10 décès (Allah yerhamhom Ilkol)
Le situation est catastrophique, selon des pros de la santé, des pros du terrain, ils envisagent le pire dans 15 à 25 jours, surtout qu'il n'y a eu aucunes mesures réelles, il se trouve que 80% de la population soit contaminée mais seuls 30% manifestent des symptômes.

DHEJ
| 03-10-2020 19:56
Trump est hospitalisé.

RDV devant la chancellerie chinoise à Tunis !

A lire aussi

Abdellatif Mekki a souligné, d'un autre côté, que le Fonds 1818 dédié à la lutte contre le Covid-19

23/10/2020 22:55
0

Nabil Ben Hadid avait occupé le même poste en janvier 2014 sous le gouvernement Mehdi Jomâa.

23/10/2020 21:45
1

Suite à la décision de la Commission européenne

23/10/2020 21:31
0

Le chef du gouvernement, Hicehm Mechichi a tenu, ce vendredi 23 octobre 2020, une séance de travail

23/10/2020 19:30
5