alexametrics
Communiqués

Tout ce qu'il faut savoir lors d'une réclamation transavia

Tout ce qu'il faut savoir lors d'une réclamation transavia

 

Afin de passer d'agréables moments pendant ces vacances, vous avez fait le projet de voyager. Pour l'occasion, vous avez choisi la compagnie Transavia France qui est une filiale du groupe Air France. Tout était prêt de votre côté pour le voyage, mais une fois arrivé à l'aéroport, vous êtes confronté à une mauvaise surprise. Sur le panneau d'embarquement, vous voyez s'afficher « Vol retardé » ou on vous annonce une grève. Vous êtes complètement déçu ? Eh bien, gardez votre calme. Si vous ne vous le saviez pas, en cas d'un retard de vol supérieur à 3 heures, vous avez la possibilité d'obtenir une indemnisation. Mais, pour avoir cette indemnisation, vous devez faire une réclamation transavia. Si vous ne savez rien de la procédure, alors cet article est le vôtre. Que votre vol soit retardé, annulé ou surbooké, on vous donne toutes les informations dont vous avez besoin pour faire une demande d'indemnisation auprès de Transavia.

 

 

Quels sont vos droits de passagers aériens ?

 

Chaque année, on estime à près de neuf millions de passagers éligibles à une indemnisation pour un vol retardé, annulé ou pour un refus d'embarquement motivé par un surbooking. Or, 87 % des voyageurs ne connaissent pas leurs droits. Au regard de ce constat, il est important qu'on vous informe sur vos droits.

Ainsi, dans le secteur du transport aérien en France, Transavia gère une importante part du marché. Avec son siège social implanté à Haarlemmermeer, cette compagnie low cost comme les autres compagnies aériennes peut être confrontée aux retards et annulations de vol. Dans de tels cas, vous bénéficiez de la protection du règlement européen (CE) n° 261/2004. En effet, il s'agit d'un texte qui assure la protection des passagers qui sont victimes de perturbations de vol (retards importants, annulation de vol ou surbooking). Dans ces cas, la règlementation exige que la compagnie aérienne vous fournisse une assistance et que vous bénéficiiez d'une indemnisation à la seule condition que votre vol décolle ou atterrit dans un aéroport situé au sein d'un pays membre de l'Union Européenne. La législation s'applique en réalité à toutes les compagnies européennes pour les vols sortants ou entrants UE et aux compagnies étrangères seulement pour les vols en provenance de l'Union Européenne. Et Transavia en fait partie.

 

Assistance et service client

 

Vous êtes à l'aéroport et il se trouve que votre vol a un problème ? Pendant votre attente, Transavia a le devoir de vous fournir une assistance. Et cette prise en charge dépend de la distance du vol et la durée du retard. Toutefois peu importe le cas, vous avez droit à ce que la compagnie vous octroie des boissons et de la nourriture. Vous avez également le droit de passer des appels, d'envoyer des emails et d'utiliser le fax. S'il arrivait que votre vol soit rejeté pour le lendemain, la compagnie doit prendre en charge les frais liés à votre séjour d'hôtel et au transport. Si la compagnie n'assume pas ce genre d'assistance et que c'est vous-même qui faites les dépenses, vous devez être remboursé. Conservez alors bien vos tickets de caisse et vos factures. Sans ceux-ci, il vous sera impossible de faire une réclamation Transavia au moment opportun.

 

Comment obtenir une indemnisation Transavia ?

 

Les droits des passagers ne se limitent pas à cette assistance. En effet, si votre vol accuse un retard supérieur à 3 heures une indemnisation vol retardé vous est due. Vous pouvez demander une Indemnisation Transavia lorsque le vol a été annulé ou quand Transavia se trouve dans l'impossibilité de vous embarquer à cause de surbooking.

Autre information, vous pouvez réclamer votre indemnisation jusqu'à cinq ans après la date du vol. Aussi, les compagnies disposent d'un délai pour vous prévenir d'une annulation. Et vous ne pouvez demander une indemnisation que si le délai n'est pas respecté. En effet, la loi demande à ce que vous soyez averti de l'annulation 14 jours au moins tard avant votre vol. Ce délai est assez raisonnable pour permettre aux compagnies aériennes de conserver une certaine souplesse et aux passagers le temps de s'organiser.

 

Quel est le montant de mon indemnisation en cas de vol retardé ?

 

Selon le Règlement (CE) n°261/2004 du 11 février 2004, cette indemnisation forfaitaire peut aller jusqu'à 600 € par personne et cela dépend de la distance de votre vol :

 

  • Pour un vol retardé de trois heures ou plus, dont la distance totale de vol parcourue à 1500 km, l'indemnisation est de 250 euros ;
  • Pour un vol ayant entre trois et quatre heures de retard, l'indemnisation est de 300 euros ;
  • Pour un vol retardé de trois heures ou plus, dont la distance totale parcourue est entre 1500 km et 3500 km (ou de plus de 1500 km au sein de l'UE) est de 450 euros ;
  • Pour un vol retardé de plus de quatre heures, dont la distance totale parcourue est supérieure à 3500 km (ou pour un vol entre un aéroport UE et non-UE), l'indemnisation est de 600 euros.

 

Et ce n'est pas tout, si votre vol accuse un retard de cinq heures ou plus (votre vol annulé ou surbooké), Transavia doit légalement vous :

 

  • Rembourser l'intégralité du prix du vol ;
  • Rembourser la totalité du tarif de tous les vols que vous n'aurez pas effectués sur la même réservation ;
  • Offrir le rapatriement sur un vol de retour à votre point de départ (votre premier aéroport d'origine).

 

En savoir plus sur les indemnisations vols retardés

 

Y a-t-il des cas où une réclamation Transavia soit refusée ?

 

Il peut arriver que vous soyez victime d'un surbooking, d'une annulation ou d'un retard de vol sans pour autant pouvoir bénéficier d'une indemnité Transavia. Le premier cas a été déjà évoqué plus haut. Si, par exemple, Transavia est confronté à une grève et arrive à vous informer au moins 14 jours avant l'ajournement ou le report de votre vol, alors vous n'êtes pas plus éligible à une compensation financière. Vous ne pouvez donc plus lui demander une indemnisation. Il en est de même si la compagnie parvient à prouver qu'elle était dans l'impossibilité d'anticiper le fait que son personnel soit entré en grève le jour de votre vol. Une chose qu'il lui serait d'ailleurs difficile à prouver dans la pratique.

La compagnie peut aussi ne pas vous payer l'indemnisation s'il s'agissait d'une circonstance extraordinaire dans laquelle ses responsabilités ne sont nullement engagées. Comprenez par « circonstance extraordinaire », un phénomène hors de portée des champs d'action de la compagnie. Par exemple, le vol a connu des perturbations à cause des conditions météorologiques notamment une tempête, d'un problème de santé d'un personnel navigant ou d'un passager une grève des contrôleurs aériens. Tous ces cas font que vous pourrez ne pas bénéficier de votre indemnisation.

 

Indemnisation vol retardé, annulé ou surbooké : Comment faire valoir vos droits ?

 

Dans la majorité des cas, de nombreux passagers mécontents commencent généralement par appeler le service client de Transavia. Ce dernier qui va évidemment leur servir de fausses justifications afin de ne pas payer ce qu'il doit. Si vous avez de la chance, ils vont vous proposer un geste commercial qui à coup sûr sera inférieur à l'indemnisation alors qu'il s'agit d'un manquement grave pour lequel vous devriez obtenir réparation. D'autres personnes choisissent d'enclencher le processus en solo en envoyant une simple lettre recommandée avec accusé de réception à la compagnie. Mais soyez sûr que la démarche sera longue et pourra même se terminer par un échec, car la compagnie va guetter la moindre faille contenue dans votre dossier pour invalider votre indemnisation. Pour cela, la meilleure solution pour vous simplifier la vie est de solliciter l'aide d'une agence spécialisée comme Indemniflight.

Celle-ci est dotée de toutes les compétences pour faire aboutir une réclamation Transavia vol annule ou retardé. Les organismes qui s'occupent de ces problèmes mènent toutes les démarches administratives et judiciaires sans vous prendre un seul centime. La seule chose que vous aurez à faire sera de constituer le dossier et de le déposer sur leur site. Une fois que la réclamation portera ses fruits, il vous sera prélevé un certain pourcentage sur l'indemnisation perçue.

 

 

 

4 conseils à respecter pour optimiser vos chances d'obtenir votre indemnisation

 

On vous propose des conseils afin d'avoir l'assurance que votre réclamation Transavia pour retard soit un succès.

 

1er conseil : Garder une copie des documents

 

Il est capital de procéder à la conservation de certains documents. Ce sont :

  • les documents de vol Transavia comme la carte d'embarquement, la confirmation de réservation, le billet électronique, l'attestation de retard, etc. ;
  • les tickets de caisse des frais que vous avez payés vous-même (taxi, repas, boissons, etc.).

 

2e conseil : Enregistrer, noter vos données de vol

 

Il s'agit entre autres du numéro de vol (commence par "HV"), des horaires du vol (heure d'arrivée et de départ prévu) et de la durée du retard (heure de départ et d'arrivée finale)

 

3e conseil : Chercher à connaitre la raison du retard ou de l'annulation de votre vol

 

Pour le faire, vous pouvez le demander au personnel de Transavia. Vous pouvez aussi contrôler les conditions météo. Pour être sûr de l'information, regardez également si d'autres vols ont été retardés.

 

4e conseil : Vérifier votre vol et le montant de la compensation avec un calculateur en ligne

 

Vous n'avez qu'à inscrire votre numéro de vol Transavia et la date dans les cases dédiées pour voir le montant de la compensation que vous pourriez avoir.

Tous ces éléments vous permettront de constituer un dossier de réclamation Transavia pour retard en bonne et due forme.

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (1)

Commenter

Skafar
| 31-07-2019 21:05
on a le même droit de être indemnisé si on prend un vol Tunis Air ?

A lire aussi

Elle a également marqué la présence de l’objectif

19/08/2019 14:11
0

Première en Tunisie, une maison de presse lance un site de vérification des faits, communément

19/08/2019 08:00
15

HarmonyOS offrira une expérience intelligente à ses utilisateurs dans tous les scénarios

17/08/2019 15:33
1

La conception d'EMUI10 est plus esthétique que

16/08/2019 20:14
0

Newsletter