alexametrics
Dernières news

Signaux positifs de Bruxelles quant au retrait de la Tunisie de la liste noire des paradis fiscaux

Temps de lecture : 1 min
Signaux positifs de Bruxelles quant au retrait de la Tunisie de la liste noire des paradis fiscaux

La réunion des ministres de l’Ecofin (Conseil pour les affaires économiques et financières de l'UE), prévue demain mardi 23 janvier 2018, devra aboutir à la sortie de la Tunisie de la liste noire des paradis fiscaux. Cette information a été confirmée, mezza voce, par plusieurs dirigeants européens.

 

D'après un lobbyste influent à Bruxelles et un ambassadeur tunisien en Europe, cette sortie imminente serait due aux efforts du chef du gouvernement tunisien Youssef Chahed qui a pris lui-même en main le dossier depuis le 5 décembre 2017 mais aussi du secrétaire d'Etat Hichem Ben Ahmed envoyé à Bruxelles pour les besoins du dossier.

Le verdict sera officiellement annoncé demain.

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (2)

Commenter

URMAX
| 23-01-2018 14:13
...
D'accord.
Vous avez jugé, en fin d'année dernière, le 5 décembre 2017, de placer la Tunisie en "black-list".
...
OK.
Admettons-le.
...
Mais, ... pourquoi ?
POURQUOI ces pays Européens-là, n'y figurent pas ? ... Ceux-là :
...
- La Suisse, dont le légendaire "secret bancaire" est tout aussi réputé pour favoriser le blanchiment de l'argent sale, provenant de par le monde ;
- Le Lichtenstein, paradis fiscal absolu ;
- Andorre, paradis fiscal absolu ;
- Monaco, paradis fiscal absolu !
...
Ceux-ci rien qu'en Europe !
...
Pourquoi ne pas les y avoir inscrits, hein ?
...
Parce que vous aurez - très probablement - intérêt (personnel) à ce qu'ils n'y figurent pas, n'est ce pas ?
...
Combien ? Combien d'entre-vous - Dirigeants - avez placés vos deniers personnels dans ces pays-là ?
...
COMBIEN ?!
...
Conclusion :
J'en tire donc la -logique - conclusion que tout ceci ne sont que des bobards.
Un mode de pression politique, pour VOUS justifier de quelconques "sanctions" directes ou indirectes, formulées contre notre Nation, la Tunisie.
...
C'est de l'hypocrisie
La pure et simple hypocrisie politique, habituelle.
...
Mauvaise foi.
Aucune dignité ; aucun amour propre.
...
URMAX

La taupe
| 23-01-2018 08:25
La question qui se pose pourquoi les responsables Tunisiens n ont pas repondus a la lettre de la commission europeenne et l ont mise dans "Le frigo" pendant presque un an...????.
Tout simplement les questions posees par lecofin touchent certains importants mouvements de capitaux.leurs beneficiaires auraient ete identifies comme faisant partie de la classe politique du pays,(Partis et pouvoir),
raison pour laquelle le pouvoir a garde un silence parseme de doutes.

A lire aussi

des réserves face à l’absence d’un gouvernement d’union

26/02/2020 00:01
0

suis déçu en écoutant, par exemple, les propos du député Safi Saïd. Non pas pour ce qu’il dit, mais

25/02/2020 23:23
0

cette mesure concernant l'amélioration du climat de l'investissement intervient dans le cadre de

25/02/2020 22:11
0

Newsletter