alexametrics
vendredi 14 juin 2024
Heure de Tunis : 19:39
Dernières news
Révision de la note souveraine de la Tunisie le 9 juin : ce que pensent les experts
31/05/2023 | 15:28
2 min
Révision de la note souveraine de la Tunisie le 9 juin : ce que pensent les experts

 

Une révision de la note souveraine est prévue par l’agence de notation Fitch Ratings pour le 9 juin 2023. Business News a contacté des experts économiques pour connaître leur prévision, deux ont répondu à nos sollicitations.

 

Le professeur universitaire en sciences économiques, Ridha Chkoundali, pense que la notation souveraine du pays sera révisée à la baisse et qu’au meilleur des cas l’agence gardera la même note avec des perspectives négatives. Une très mauvaise chose, renvoyant à la situation du Liban et son état de faillite.

Il a rappelé, dans ce cadre, que jusque-là, la Tunisie n’a pas eu de remboursements importants de la dette, mais qu’en octobre prochain le pays doit rembourser un eurobond de 500 millions d'euros et les échéances d’un prêt du FMI pour un montant de 412 millions de dollars. Il a aussi noté que les avoirs en devises sont inférieurs de trente jours d'importation par rapport à une année en arrière.

Pour lui, le problème réside dans la capacité de la Tunisie à mobiliser les fonds étrangers nécessaires pour boucler son budget, hors prêt du FMI, le pays étant incapable de mettre en œuvre les réformes annoncées, surtout pour la compensation et les entreprises publiques, ou à mettre en place programme de substitution (pour compter sur soi).

Cependant, M. Chkoundali a souligné que la révision de la note n’aura pas vraiment un impact, le pays étant déjà en zone de danger, ces notes impactant généralement les marchés financiers internationaux et les flux des investissements étrangers. Or, la Tunisie n’a pas l’intention de sortir sur les marchés internationaux et les IDE sont en baisse, a-t-il soutenu.

 

Un expert, qui connaît le fonctionnement des agences de notation, mais qui a préféré garder l’anonymat, s’est montré plus optimiste. Tout de même, il a avoué que des pronostics restent difficiles à faire.

« Difficile à dire car ça dépend des éléments pris en considération », a-t-il affirmé.

En revanche, il a estimé que certains éléments peuvent jouer en faveur de la Tunisie comme « le soutien de l’Italie », « l’accord avec le syndicat de l’enseignement », « la bonne saison touristique qui s’annonce » et « les transferts des TRE qui augmentent l’été ».

L’agence sera sûrement prudente et peut donc temporiser en gardant pour le moment la même note souveraine, jusqu’à la prochaine notation en septembre ou octobre prochain.

Bien sûr, il a indiqué qu’une reprogrammation de l’examen du dossier de la Tunisie par le Fonds monétaire international changera totalement la donne, donnant des signaux positifs sur l’avancement de la Tunisie dans les chantiers de réformes.

 

I.N

31/05/2023 | 15:28
2 min
Suivez-nous
Commentaires
retraité
c'est l'affare de l'agence de notation
a posté le 31-05-2023 à 18:10
la Tunisie traverse la pire crise économique financière sociale de son histoire laissée par 10 années de gestion catastrophique des islamistes et leurs différents alliés , le pouvoir actuel n'a pu remédier la situation depuis un certain 25 juillet 2021 la note souveraine baisse ou reste stable ne change rien à la situation difficile du pays , même la France un grand pays riche et industriel et l'Allemagne première puissance européenne ont vu leurs notes souveraines baissaient .