alexametrics
Dernières news

Retrait de Marzouk et Riahi : les bulletins de vote restent inchangés

Retrait de Marzouk et Riahi : les bulletins de vote restent inchangés

 

Hasna Ben Slimane, membre de l’Isie, a précisé, dans une déclaration accordée aux médias, lors d’une conférence de presse tenue ce samedi 14 septembre 2019, que les bulletins de vote restent inchangés après le retrait de deux candidats des 26 participant à la course.  

 

Hasna Ben Slimane a expliqué que l'article 49 de la loi électorale stipule que le retrait d'un candidat de la course électorale est sans effet après l'annonce de la liste définitive des candidats à l'élection présidentielle, qui a eu lieu depuis le 31 août dernier.

 

Rappelons que les candidats Mohsen Marzouk et Slim Riahi se sont retirés hier de la course à la magistrature suprême en faveur de Abdelkarim Zbidi.

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

Abel Chater
| 15-09-2019 10:39
Mohsen Marzouk et Slim Riahi, sont d'une débilité inouïe. Ils prennent leurs deux partis politiques pour un ancien Ranch des USA, où ils cultivaient le coton par les esclaves Noirs africains. Ils leur ordonnaient ce qu'ils avaient à faire, sans la moindre contradiction, sans le moindre avis personnel ni le moindre mécontentement.
Maintenant, les brebis qui se sont mobilisées pour la campagne électorale de Machrouu Tounes, au profit de Mohsen Marzouk, et ceux de l'Union patriotique libre au profit de Slim Riahi, se trouvent sur la touche comme une balle qui manque d'air. Ils se sentent trahis par ces deux énergumènes qui les virent vers du néant. Vers un Zbidi, qu'ils pourraient haïr plus que de la peste.
C'est une énorme lâcheté et une gigantesque trahison contre son propre parti et contre ses propres adeptes. Une trahison suicidaire pour les prochaines élections législatives de ces deux partis du désistement et de la sous-traitance.
Il y a un adage en arabe qui dit:" yfaeal aljahil binafsih mè lè yafealh aleadoui biadouh " ou «l'ignorant se fait pire que l'ennemi à son ennemi».

lechef
| 15-09-2019 10:16
Soyons nombreux et sensibilisez votre entourage pour aller voter .
Soyez assuré que :
"" La marge d'erreur du choix du Président diminué en fonction de l'augmentation du taux de participation """
Peu importe celui ou celle que vous votez ,
L'essentiel est de voter.
Bonne chance pour tous les candidats .

Mouhammadou
| 15-09-2019 09:56
Point barre

beija-flor
| 15-09-2019 07:11
Une erreur de stratégie politique monumentale pour ces 2 candidats différente d'un candidat à l'autre:
- le 1er Riahi qui n'aurait pas même pas du être candidat (ISIE est en erreur & la fautive) donc son désistement est sans intérêt pour le report des voix..sauf si une consigne est donnée en "interne & sous la table" à ses électeurs de voter pour zbidi car en cas de victoire!! tout le monde sait ce qui ce passera, "entre copains donnant donnant"
- pour marzouk, c'est différent & plus grave, à mon humble avis est ce que tous ses électeurs voteront pour zbidi, une probabilité faible,donc une grande partie des voix ira ailleurs! de quelle cohésion nous a t il martelé nos oreilles durant toute cette pré & pendant campagne il n'est plus crédible encore moins sérieux! en tous les cas ce qui ce passe dans notre paysage politique et une blague de mauvais goût..burlesque surréaliste que nous citoyens payeront hélas les conséquences

Amazigh Tunisien
| 14-09-2019 20:42
Les sympathisants de Marzouk et Riyahi sont considères commes des troupeaux ou sac poubelles.
Pauvre Tunisiens!!!!

A4
| 14-09-2019 19:38
ELIMINATION
Ecrit par A4 - Tunis, le 14 Septembre 2019

C'est jour de silence, je sors ma balance
Pour peser le pour, tracer le contour
Oter un à un tous les bons à rien

J'élimine les trop vieux et les mafieux
J'élimine les fuyards et les taulards
Puis les feux couvants et moulins à vent

J'élimine les trop mous et puis les fous
J'élimine les lâches et ceux qui se cachent
Derrière des divans ou des paravents

J'élimine les séniles et les débiles
Puis les louches qui ont décousu leurs bouches
Qui radotent trop devant les micros

J'élimine les novices, ceux pleins de vices
Puis les vampires qui mentent comme ils respirent
Fonçant au trot dans des idées rétros

J'élimine têtes en l'air, idées pas claires
Minables, présents à toutes les tables
Vidant tout de go plateaux et frigos

J'élimine menteurs, autres prédateurs
Leurs promesses en l'air évitant l'enfer
J'enlève les bigots et attrape-nigauds

Comme c'est bizarre, il n'y a plus de brouillard
Il n'en reste qu'un, sans défaut aucun
Je vois qu'il approche ... c'est lui le moins moche !

toujours utile
| 14-09-2019 18:28
c'est rassurant et c'est morale inchallah dés le 1er tour

THB
| 14-09-2019 17:57
Si pour Marzouk, il pourrait y avoir quelques centaines de sympathisants en faveur de A.Zbidi, pour Riahi, par contre, ce serait les dizaines d'amis de son minuscule parti.
Afin de ne pas perdre la face aux élections, il devance la cuisante défaite qui l'attendait le 15 courant.
Le but de riahi c'est de faire tomber Youssef Chahed et possiblement d'avoir une immunité.
Je persiste et signe pour réécrire que riahi est la plus catastrophique expérience sportive et politique du pays.

TABARKA
| 14-09-2019 17:22
Je ne conteste pas l'article 49 de la loi électorale. ce que je conteste c'est que cette loi est mal faite( c'est du n'importe quoi). La logique veut que dès que les bureaux de vote ouvrent leurs portes les candidats en lice ne doivent en aucun cas se retirer du processus électoral. Et si le cas se produit le candidat non seulement il écope une forte amende mais aussi une inéligibilité publique à vie.

poseidon
| 14-09-2019 17:14
Ces deux messieurs voyant leur position par rapport à celle du présumé favori Zbidi, il lui dégagent le chemin. Ainsi ils pourront prétendre à quelque portefeuilles le cas échéants. Le problème, c'est le cas où l'un de ces décervelés tombent au second tour avec Zbidi quelle sera leur position?

A lire aussi

Le différend Mekki-Ghannouchi n’est pas tout

20/10/2019 18:00
4

Cette distinction vient valoriser le rôle qu’a joué Marouen Abassi à la tête de la BCT en matière de

20/10/2019 17:20
3

Le Conseil de la Choura d’Ennahdha a annoncé, dans un communiqué rendu public ce dimanche 20 octobre

20/10/2019 15:23
23

Meem Magazine va plus loin et fait un parallèle, dans une autre vidéo, entre le massacre rwandais et

20/10/2019 13:00
39

Newsletter