alexametrics
samedi 17 avril 2021
Heure de Tunis : 12:44
Dernières news
Retrait de confiance de Imed Daïmi et des membres du bureau politique du CPR
27/03/2016 | 17:46
1 min
Retrait de confiance de Imed Daïmi et des membres du bureau politique du CPR

Le dirigeant au sein du parti CPR, Samir Ben Amor a annoncé aujourd’hui, dimanche 27 mars 2016, dans une déclaration accordée à Mosaïque Fm que les participants au Conseil national exceptionnel du parti, tenu les 26 et 27 mars, ont décidé le retrait de confiance de l’ancien secrétaire général, Imed Daïmi ainsi que de la majorité des membres du bureau politique, et la nomination d’un nouveau comité politique présidé par lui-même.

 

M. Ben Amor a ajouté que le congrès national du CPR se tiendra le 25 juillet 2016, affirmant que les décisions prises lors du congrès du 13 février concernant la fusion entre le CPR et Al Irada n’ont aucune valeur et n’engagent pas les structures du parti CPR.

 

 

Les membres du bureau politique écartés sont, désormais : Adnène Mansar, Tarek Kahlaoui, Salim Ben Hamidane, Béchir Nefzi, Omar Chetoui, Khaled Tarouali, Abdessalem Chaâbane, Mabrouk Harizi, Ibrahim Ben Said, Sabri Dekhil, Ikbel Msadaâ et Noura Ben Hassan.

 

S.H

 

27/03/2016 | 17:46
1 min
Suivez-nous

Commentaires (16)

Commenter

Mansour Lahyani
| 28-03-2016 10:54
Pouvait-on espérer meilleure illustration de la situation ? Le petit Samir Ben Amor tout seul devant un bureau décidément trop grand pour lui !! On la voit moins bien, mais on la devine, la corbeille qui recueille les têtes coupées de ces Mansar, Kahlaoui, Nefzi, autant d'épigones de ce défunt parti qu'on ne regrettera pas...

Tounsi Beldi
| 28-03-2016 07:16
Hier , suite à cette triste nouvelle, j'ai vidé mon corps de ses larmes.
Honnêtement, que représente aujourd'hui le CPR? Rien et trois fois rien.
Alors, comme dit ce vieux dicton : Rih Essed ihez ma irod.

CHDOULA
| 28-03-2016 06:14
J'ai lu l'article en entier ! je crois que je ne suis vraiment pas bien en ce moment !

Citoyen_H
| 28-03-2016 01:36

nous sommes en proie à un véritable festival de notoriété mal acquise.
C'est devenu le sport favori des traitres affamés anonymes, voulant grappiller quelques petites miettes pour parvenir à leur "faim".
D'où, la "faim" justifie les moyens.

Viendra un temps où toutes les mites logeants dans ces essaims de parasites opérants sous le False Flag de parti, seront alignés devant un mur.

Faisant confiance en leur insatiable appétit féroce germé intra-utéro, la majorité d'entre eux s'entredévoreront
bien avant.



JOHN WAYNE
| 28-03-2016 00:24
Tunisiens!

La victoire de Palmyre signe un tournant extraordinaire de l'histoire.
Aidée de la vaillante armée Russe, l'Armée Arabe Syrienne a reconquit cette ville au terme d'un bataille sanglante qui a des airs de Stalingrad.
Souvenez-vous que suite à la révolution Tunisienne, fraude de l'histoire et putsch de la CIA, le monde Arabe s'est embrasé dans un complot qui porte les empreintes des hommes les plus intelligents et les plus machiavéliques de notre siècle.
Ces hommes sont ceux que vous avez accueilli dans votre pays suite au départ du général Ben Ali dont le Palais fut cerné de tanks le 14 Janvier 2011.
Ils ont pour noms Bernard Henry Levi, John McCain, George Soros, et Hillary Clinton mais la liste est interminable et inscrit les plus grandes personnalités des gouvernements sionistes qui forment l'Europe colonisatrice et assassine qui a enfanté de l'état criminel d'Israël.
Des villes et des villages en Syrie se sont soulevés dans un conflit sectaire qui a tout de suite vu des puissances militaires et économiques comme Londres, Washington, Paris, Ankara, Doha et Ryadh mobiliser fonds et armes afin de plonger cette ancienne Nation dans le chaos et la destruction.
Des armes et des systèmes de communication de fabrication Américaine, Française, et Britannique ont rejoint ces foyers de révolte les transformant en une guerre qui a vu des milliers de civils perdre la vie.
En outre et sous le silence de l'occident, des factions de l'Islam fanatique ont commis des atrocités, des pogroms, et des génocides des minorités non-musulmanes.

Tunisiens !

La Nation Tunisienne est en danger de mort !
Ses structures sont affaiblies et son économie agonisante.
De plus, notre pays subit depuis le départ du General Ben Ali, des attaques terroristes répétées lors desquelles des centaines de membres de nos forces de l'ordre et de civils Tunisiens et étrangers ont succombé.
L'histoire vous appelle !
Ne manquez pas son rendez-vous, elle qui tend des pièges impitoyables aux peuples qui choisissent la corruption a l'intégrité, et la colonisation a la souveraineté.
Rejetez la fraude historique des révolutions Arabes par le boycott, arme sournoise mais puissante contre les ennemis de notre Nation.
Boycottez toutes les élections, boycottez les traitres islamistes, droit de l'hommistes, et les Tunisiens de l'étranger dont le faux Patriotisme est teinté de haine et de traitrise.
Mais aussi Boycottez l'Islam. En boycottant cette religion amendée en secte cruelle par des tribus bédouines sanguinaires et des colons Britanniques esclavagistes, vous rendrez justice au Prophète Mohamed dont la parole a été bafouée.
Détruire le complot qui étreint la Tunisie signifie que vos sauvez la Patrie et vos enfants d'une destruction certaine typique des pays ayant ouvert leurs portes au complot sioniste mondial et sa fausse démocratie de l'Islam.
Ne prenez pas la pente glissante de la destruction en choisissant de vous soumettre à des êtres et à des régimes machiavéliques et barbares.
Prenez le train glorieux de l'histoire !

F.M. Alias JOHN WAYNE
Ancien Elève au Collège Sadiki.
Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne.
Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali.
Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement.

kameleon78
| 27-03-2016 23:46
C'est une tempête dans un verre d'eau, ils font en tout 2% de l'électorat général. Le CPR me rappelle l'armée mexicaine de la révolution (1910) où les généraux et officiers étaient plus nombreux que les soldats.

Lilia
| 27-03-2016 20:35
Des profiteurs et des nullards dont on ne devrait même pas leur dédier une ligne des pires journaux!

Watani
| 27-03-2016 19:44
Est il aussi important de parler de ces individus qui n'ont plus de place dans la vie actuelle de notre pays .Ils sont périmés et heureusement qu'ils n'ont plus de valeur dans

Extra
| 27-03-2016 19:38
L'ex president temporaire mmm, ( dernièrement) et en voulant ouvrir un bureau de harak echab a Kairouan, il a été ainsi que ses accompagants, lancé par des pierre avec le mot magique dégage. Rajouté a cela les librairies tunisienne vont boycotter son dernier livre. Cher Tunisiens et Tunisienne, je constate que , c'est le peuple qui instaure la démocratie. Je vous aime

takilas
| 27-03-2016 19:30
Des réactions contre celui qui a lâché la mèche.