alexametrics
mercredi 01 décembre 2021
Heure de Tunis : 10:54
Dernières news
Report de la décision du conseil de discipline de Béchir Akremi
01/07/2021 | 21:33
1 min
Report de la décision du conseil de discipline de Béchir Akremi

Le conseil de discipline de l’Ordre judiciaire s’est réuni aujourd’hui, jeudi 1er juillet 2021, pour se pencher sur le dossier disciplinaire de Béchir Akremi, a révélé une source judiciaire dans une déclaration à Business News ce soir. Le conseil a décidé, à l’issue de sa réunion, le report de la décision qui sera prise concernant Béchir Akremi au 12 juillet courant.

D'un autre coté, la décision du conseil disciplinaire de Taieb Rached, tenu la semaine dernière, a été reportée à la mi-juillet, le magistrat étant actuellement à l’étranger, nous révèle la même source.

 

Le premier président de la Cour de cassation, Taïeb Rached, a rappelons-le, été accusé de malversation et d’enrichissement illicite par le procureur de la République près le Tribunal de première instance de Tunis, Béchir Akremi.

Le Conseil de l’ordre judiciaire a décidé, le 24 novembre 2020, de lever l’immunité de Taieb Rached à la demande du Parquet près le Tribunal de première instance de Tunis, chargé d'enquêter sur les données fuitées au sujet de l'assassinat de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, de corruption et terrorisme.

Béchir Akremi a, lui, été épinglé par le comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi pour son traitement du dossier des assassinats politiques, allant même jusqu’à l’accuser de complicité, et d’être proche du mouvement Ennahdha.

 

Hier, les avocats du comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, annoncent au public lors d'une confèrence de presse que l’ancien procureur de la République, Béchir Akremi, aurait étouffé quelque 6268 dossiers terroristes.

 

 

R.B.H

01/07/2021 | 21:33
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Soussi
Reporter
a posté le 02-07-2021 à 14:33
A REPORTER
Jusqu a quand
Angel
Qu'est ce qui est le plus grave?
a posté le 02-07-2021 à 12:46
Qu'est ce qui est le plus grave?
Un Taib Rached qui profite de sa position pour des malversations financières et un enrichissement personnel ou un Bechir Akremi qui utilise sa fonction et sa position pour soutenir le terrorisme, couvrir des assassinats politiques et mettre en danger la sécurité générale de tout un pays?
Y a pas photo! Pour moi le premier est un voleur et le second est un criminel!
Alors la justice civile où est-elle ? Lajustice militaire où est elle?
cesarios
Elucider l'affaire de BELAID et de BRAHMI, puis ....................
a posté le 02-07-2021 à 12:22
tant que les affaires de l'assassinat de CHOKRI BELAID et de MOHAMED BRAHMI (allah arhamhoum) ne seront pas élucidées et connaître les vrais donneurs des ordres pour les éliminer, il n' y aura aucune stabilité, et aucun avancement de notre transition démocratique, la justice doit faire son travail dans les règles de l'art et sans aucune immixtion de n'importe quelle autorité soit-elle, le peuple TUNISIEN, de nature déteste et dénigre toute sorte de violences,l'immunité et l'impunité sont devenues ces dernières années notre monnaie courante et notre pain quotidien, il faut rendre à césar ce qui appartient à césar, la neutralité et l'indépendance de la justice , l'égalité des chances et la justice sociale sont les plus résistants et les plus garants piliers de toute nation qui aspire au développement, et au bien être de ses actuelles et futures générations , ce sont des conditions indiscutables et inéluctablement nécessaires pour toute société avide de la stabilité, de la sécurité et de la dignité
Mansour Lahyani
Il ne faut pas y voir de malice !!
a posté le 02-07-2021 à 11:57
Tout était pourri au Royaume du Danemark de ce cher Hamlet, mais pas encore dans celui d'Ennahdha... Le verdict relatif à Béchir Akremi a simplement été rédigé sur une demi-feuille de papier, et personne ne sait où cette demi-feuille est passée !
Attendons un peu de voir où elle a bien pu passer...
Houcine
Un clan, une mouvance, des rapaces.
a posté le 02-07-2021 à 09:36
Par intuition, ou à raison de leur affiliation idéologique, je parle parfois de clan.
En vérité, on découvre des liens, des parenté les et des filiations qui autorisent à parler de clan.
Clan, comme clan soudé par des liens qui obligent, conditionnent, renforcent un groupe élargi mu par des intérêts en vue d'objectifs.
Ennahdha est organisé de la sorte, et procédé par mouvement centrifuge afin de garder les liens internes nécessaires dans le mouvement centripète lancé pour happer et gagner des éléments en les achetant par l'attrait de la solidarité protectrice et s'il le faut par le lucre et les avantages présents et ceux à venir.
Ainsi, se sont alliés et ralliés au "clan" jusqu'à des personnages ou leaders des plus inattendus, ce qui permit d'essaimer et prendre des places fiertés et stratégiques au sein des institutions utiles.
La justice, l'intérieur, l'ARP devenues places fortes ont autorisé l'irrésistible force des islamistes à imposer ouvertement ses choix et décisions jusqu'ici opérés en catimini et secret.
Voilà qui garantit que tout membre du clan devient intouchable.
Les juges parviendront-ils à juger Akremi ? Rien n'est moins sûr.
Il se peut que l'autre, Rached fasse figure de mouton du sacrifice. Cela donnerait le change à ceux qui, comme moi, pensent que la justice, les juges sont des pantins.
Je suis disposé à faire amende honorable si la décision disciplinaire venait à infirmer cela.
rayma
Les instances internationales ont-elles intervenues dans ce dossier?
a posté le 02-07-2021 à 08:15
Ce dossier faisant partie de la lutte contre le terrorisme à l'échelle internationale.
veritas
Un Rappel
a posté le 02-07-2021 à 05:44
Bechir el akremi c'est le beau frère de Nourredine Bhiri .
Autrement dit akremi est le frère de l'épouse de Bhiri .
Mansour Lahyani
Précision intéressante, mais...
a posté le à 16:25
De toutes les manières, ça ne change rien à rien ! Ils sont aussi salaud l'un que l'autre, et comme le dit le dicton : "ma yetzeoujou illa ma yetchabhou". le beau-frère ressemble furieusement au frère de l'épouse ! Tous bons pour la poubelle, maintenant qu'il n'y a plus de guillotine ! Remarquez bien qu'il reste encore un espoir de remettre à l'ordre du jour cette fameuse manchnaqa promise par un ex-très très provisoire...
Un lecteur
Le juge au 6268 dossiers etouffes
a posté le 02-07-2021 à 04:33
Il y a fort a parier qu'il sera blanchi et promut pour avoir couvert tous ces crimes ...
Elle est belle la « justice » de la tunisie « democratique » a la sauce Ennahda !
A4
Question:
a posté le 01-07-2021 à 22:38
Peut-on encore douter de la pourriture de ce foutoir appelé "justice" ?
BOUSS KHOUK
A L'ETRANGER POUR NAKAHA ya GHOULEM
a posté le 01-07-2021 à 22:27
affaire personnelle ou AFFAIRE D'UN HONNETE 1 er JUGE TUNISIEN PARTANT A L'ETRANGER POUR ELUCIDER

DECOUVRIR OU ALORS FAIRE DISPARAITRE ET ENTERRER A JAMAIS LES DOSSIERS CHAUDS BRULANTS DEPUIS 2011 .
BOUSS KHOUK
ISSTENA YA DJEJA
a posté le 01-07-2021 à 21:51
EDJEJA EST AUSSI A L' ETRANGER ! est ce qu'elle reviendra un jour AH PEUT ETRE A BEJA pas loin de BABNNET ! attendant le VOL RETOUR des poules , on s'est jamais , POSSIBLE QUE LES POULES REVELERONT UN JOUR !!!!!