alexametrics
mercredi 01 décembre 2021
Heure de Tunis : 10:42
Dernières news
Affaire des juges Béchir Akremi et Taieb Rached : le CSM réunit un conseil de discipline
12/03/2021 | 08:55
1 min
Affaire des juges Béchir Akremi et Taieb Rached : le CSM réunit un conseil de discipline

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a annoncé, jeudi 11 mars 2021 par voie de communiqué, l’organisation d’un conseil de discipline afin d’examiner le rapport de l’Inspection générale de la justice sur les accusations portées à l’encontre des juges Taieb Rached et Béchir Akremi.

Des rapporteurs seront désignés afin de prendre en charge ces dossiers et engager les investigations nécessaires, a précisé le CSM. Le conseil a également décidé que les suspicions concernant les personnes qui ne sont pas juges et mentionnées dans le dossier de l'inspection seront déférèes devant le parquet.

Le premier président de la Cour de cassation, Taïeb Rached, a rappelons-le, été accusé de malversation et d’enrichissement illicite par le procureur de la République près le Tribunal de première instance de Tunis, Béchir Akremi.

Le Conseil de l’ordre judiciaire a décidé, le 24 novembre 2020, de lever l’immunité de Taieb Rached à la demande du Parquet près le Tribunal de première instance de Tunis, chargé d'enquêter sur les données fuitées au sujet de l'assassinat de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, de corruption et terrorisme.

Béchir Akremi a, lui, été épinglé par le comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi pour son traitement du dossier des assassinats politiques, allant même jusqu’à l’accuser de complicité, et d’être proche du mouvement Ennahdha.

N.J. 

12/03/2021 | 08:55
1 min
Suivez-nous
Commentaires
MFH
@ A4
a posté le 01-07-2021 à 08:47
Un régal votre "juge sans jugeote". !.
Abir
@BN, bonjour
a posté le 12-03-2021 à 14:40
Je me suis trempée du sujet,il ya t-il moyen de transmettre mon commentaire au sujet: abou merci
Abir
@abou, inti tafha wa tureste tafha
a posté le 12-03-2021 à 14:35
kalou une guerre édiologique entre un duo! ikob saad elli mè yehchemch! ya madhouna,c'est pour ça , je dis, le non Bourguibiste et non doustourien ne peuvent pas vivre que dans l'hypocrisie et surtout les semblables de cette madhouna une grande jalouse de lelletha ABOUR ya m3adhbethom ! El7out 3lik ya mnawertna, on est fier de vous ya Aboura
The Mirror
Justice tunisienne, lève la tête et débarrasse-toi des JUGES CORROMPUS
a posté le 12-03-2021 à 13:16
Justice ma Chérie, je suis le Peuple, pourquoi tu m'as trahi.
aldo
==== AKA HAWOU ====
a posté le 12-03-2021 à 10:29
yizzi ! c'est deja beaucoup - MSAKEN ! kalbi dem alihoum - LIMGHABNA ils risquent 3 jours SANS SOLDES .
Khalid
L'un pétrit et l'autre malaxe
a posté le 12-03-2021 à 09:46
Pour Ibn Khaldoun, la Justice est à la base du progrès des nations. Et il l'a dit en vrai musulman.
A4
Attention, ici on n'aime pas le progrès !!!
a posté le à 10:37
JUGES SANS JUGEOTE
Ecrit par A4 - Tunis, le 27 Septembre 2019

C'est mon grand maître qui me l'a dit
Il me l'a même écrit de ses mains
"Il n'y a ni peuple ni pays
Quand les juges ne sont que des crétins"

Il me l'a dit sans mâcher ses mots
L'a répété avec insistance
"Juges corrompus sont source de maux
Source d'échecs et de décadence"

Voyez jeunesse comme il a raison
Regardez bien ces juges peu fiers
Qui traînent de saison en saison
Pour étouffer les sales affaires

Ils traînent, cachant la vérité
Protégeant criminels et malfrats
Instaurant haine et impunité
Répandant peste et choléra

Regardez cette bande d'ingrats
Sensés sauver veuves et orphelins
Mais les voilà du côté des rats
Du côté des laids et des vilains

Ils sont sensés appliquer la loi
Avec courage et sans calcul
Les voilà avec les hors-la-loi
Sans dignité, sans aucun scrupule

Mon grand maître c'est bien sûr Khaldoun
Il nous le rappelle avec panache
Vous l'avez tous compris, sauf ces clowns
Ces sales juges crapuleux et lâches
A4
Conseil de discipline
a posté le 12-03-2021 à 09:41
Punitions:
* Pour béchir: écrire 100 fois à la main sur une feuille blanche la phrase "je ne ferai plus de mal à mon copain taïeb".
* Pour taïeb: écrire 100 fois à la main sur une feuille blanche la phrase " je ne dirai plus de mal de mon ami béchir".
Nos juges sont sérieux et impitoyables !
DHEJ
Bonjour A4
a posté le à 10:28
A jeter dans une station d'épuration, l'appareil judiciaire.

La station sera bloquée incapable d'épurer nos valeureux magistrats.
A4
Bonjour DHEJ
a posté le à 11:06
L'Histoire dira que la "pourriture de la classe politique" est une conséquence de la "pourriture de la corporation des juges", et non pas l'inverse !!!
L'homme politique n'est redevable de rien, il a été élu pour ce qu'il est et tant pis pour ceux qui l'ont choisi. Par contre le juge, en tant que fonctionnaire de l'état et payé grâce aux impôts des contribuables, est redevable de faire régner la justice et non pas de se soumettre lâchement aux politicards !!!
DHEJ
@A4: Rebonjour
a posté le à 13:23
Rien que pour toi, peut-etre ca donne des idées pour ton nouveau poème:

"Principes fondamentaux relatifs à l'indépendance de la magistrature

Adoptés par le septième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et le traitement des délinquants qui s'est tenu à Milan du 26 août au 6 septembre 1985 et confirmés par l'Assemblée générale dans ses résolutions 40/32 du 29 novembre 1985 et 40/146 du 13 décembre 1985

Article 17.

Toute accusation ou plainte portée contre un juge dans l'exercice de ses fonctions judiciaires et professionnelles doit être entendue RAPIDEMENT et équitablement selon la PROCEDURE APPROPRIEE. Le juge a le droit de répondre, sa cause doit être entendue équitablement. La phase initiale de l'affaire doit rester confidentielle, à moins que le juge ne demande qu'il en soit autrement.

Donc le CSM a encore du temps et puis les procédures sont claires et très connues.