alexametrics
mercredi 29 juin 2022
Heure de Tunis : 04:14
Dernières news
Rafik Abdessalem remercie Kaïs Saïed
21/05/2022 | 18:34
2 min
Rafik Abdessalem remercie Kaïs Saïed

 

« Bien qu’il ne soit guère digne de remerciements, Kaïs Saïed peut être remercié d’une seule chose : ses efforts pour humilier et rabaisser ses fidèles parmi les partis ». C’est ce qu’a écrit le dirigeant nahdhaoui, Rafik Abdessalem samedi 21 mai 2022 sur sa page Facebook en réaction à la création, par le président de la République, de la commission consultative pour la nouvelle république. 

Le dirigeant islamiste faisait, en effet, allusion à l’exclusion des partis politiques de ladite commission, y compris ceux qui ont largement soutenu de façon presque inconditionnelle le locataire de Carthage et son entreprise juilletiste ; le mouvement Echaâb entre autres. 

 

Rafik Abdessalem a indiqué qu’en dépit de leur acharnement « pour s’emparer d’une part du butin », ces partis se sont vus refoulés aux portes de Carthage, car, selon ses dires, Kaïs Saïed considère que « leur rôle s’arrête à analyse le ‘coup d’Etat’ et laver les assiettes des hôtes privilégiés » du palais.  

« Kaïs Saïed leur a ôté la toute dernière feuille de mûrier avec laquelle ils cachaient leur nudité. Il ne leur reste que la douleur et s’en vouloir pour ce qu’ils s’étaient eux-mêmes infligés de leur plein gré », a-t-il avancé non sans jouissance.

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, a officialisé, vendredi 20 mai 2022, la création de la commission nationale consultative pour une nouvelle République. Le décret présidentiel publié à l’occasion n’a pas manqué de faire réagir la scène politique. Plusieurs personnalités ont critiqué les noms assignés, notamment la désignation du bâtonnier des avocats, Brahim Bouderbala, à la tête comité consultatif des affaires économiques et sociales.

L’annonce a fait réagir plusieurs des partis qui s’opposent à Kaïs Saïed. Ses soutiens ont, eux, gardé le silence. 

Selon le décret présidentiel paru dans le Jort de vendredi, la commission est répartie en trois structures : un comité consultatif des affaires économiques et sociales composé de représentants de l’UGTT, de l’Utica, de l’Utap, de l’UNFT et de la LTDH, un comité consultatif des affaires juridiques composé des doyens des facultés de droit, des sciences juridiques et politiques et présidé par le membre le plus âgé et un comité du dialogue national composé des membres des deux comités précédents et présidé par le président coordinateur de la commission nationale consultative, le doyen Sadok Belaïd.

Elle aura pour mission de présenter – à la demande du président de la République – un projet de constitution pour une nouvelle République dans le respect des principes et objectifs de l’article 22 du décret 117, et des résultats de la consultation nationale, initiée par le locataire de Carthage.

 

N.J. 

21/05/2022 | 18:34
2 min
Suivez-nous
Commentaires
MFH
Contentez-vous des miettes.
a posté le 23-05-2022 à 08:21
Avec tous ses défauts, KS reste le plus crédible, le plus patriote, le plus proche du Tunisien, qu'il soit pauvre, moyen et même riche. Pour s'en convaincre, il n'y a qu'à se référer aux sondages qui n'arrêtent pas de le confirmer au premier rang pour présider le pays, En un mot, KS inspire la confiance et tranquillise le Tunisien, bien plus que vous tous réunis. Les bouchlaka, ben m'barak, les Chebbi,...et autres minus de la politique, "madhmdhou"!!!
Ancien '?lu de la République Française
un chlaka restera toujours une chlaquette
a posté le 22-05-2022 à 17:02
ya bouchlaka , avec la que d'un chien on fera jamais une canne, je vous le dis , vous étiez le plus mauvais ministre des affaires étrangères depuis l'indépendance de la Tunisie , vous avez dit il y a quelques mois en arrière je suis un enfant du peuple tunisien , vous êtes un menteur , quand vous étiez ministre des affaires étrangères , vous avez essayé de supprimer la prise en charge des tunisiens et tunisiennes qui décèdent à l'étranger , pour un enfant du peuple tunisien c'est honteux de votre part , il y a que les islamistes et les traîtres , qui osent faire cela , j'ai les documents sous les mains Mr le faux musulman , le marchand de religion , pour l'occasion dites à votre maindoub , qui paye les délégations américaines pour faire les déplacements en Tunisie, le peuple tunisien ne sais pas que les politiciens américains ne se déplacent jamais sans un accord pour toucher une indemnité , voilà la vérité mes chers compatriotes comment ils font les islamistes pour détruire la Tunisie, pendant que la majorité du peuple tunisien est affamée , les islamistes ont de l'argent à dépenser ailleurs , j'ai honte pour eux
Ghanou
chut!
a posté le 22-05-2022 à 15:43
Chuuuuuuuuuuuut!
Laissez les gens travailler
Ghanou
Non, aucune humiliation
a posté le 22-05-2022 à 15:22
Non, nous simples citoyens, nous ne ressentons aucune humiliation. Au contraire, nous avons un sentiment de fierté et d'appartenance que nous avions peur de perdre pour toujours avec les années noires que nous avions passées. Maintenant, c'est fini, notre Tunisie est à nous, et notre Président est en train de nous mener sur de bons rails vers la sortie du tunnel. Nous, nous n'attendons de postes ni de récompenses. Nous voulons retrouver le sourire tout simplement.
yakafokon
ça s appelle avoir la foi
a posté le 22-05-2022 à 14:14
demander le 20 mai à un comité d écrire le texte d une constitution qui doit être soumise au vote le 25 juillet, alors que la dernière fois ils ont mis 3 ans!!!
soit il a déjà le texte au fond de son tiroir (probable, on n est jamais si bien servi que par soi-même) soit il a une foi incommensurable dans le génie de ses contemporains '?
Chaoued Abdelwahab
Réctification linguistique
a posté le 22-05-2022 à 13:11
Ici, la bonne traduction du mot arabe "'?'?'?", c'est rendre légitime *rendre Halal) et non "analyser"!!
EL OUAFI
Monsieur Bouchlaka, bientot ta mission sera achevée !
a posté le 22-05-2022 à 11:04
Les échéances prévues par l'agenda que le président de la république a établi, les Bou chlaka et Co. vous serez réduit au silence complet, et on n'entendra plus parler de vous, tous des contre-productifs, ennemi de la nation, des vendus à l'oncle SAM et autres supplétifs.
Forza
Beaucoup de partis sont respectables de l'échec de la révolution
a posté le 22-05-2022 à 10:48
et a leur tête Ennahdha. C'est vrai que le parti chauviniste d'Echaab ainsi que Tayyar ont une responsabilité directe dans le putsch mais la faute principale est celle d'Enanhdha et de son chef Ghanouhci. LE peuple a donné sa confiance à Nahdha en 2011 pour diriger la transition démocratique mais Ennahda a cherché à utiliser les outils de la dictature pour renforcer ses positions. Beaucoup de réformes étaient possibles lors de la Troike mais n'ont pas été faites.

Ennahdha devrait faire sa propre auto critique avant de critiquer les autres partis.
Forza
responsables et non pas respectables
a posté le à 11:18
.
Ahmed
Je pense que les journalistes de BN sont amoureux de Bouchlaka.
a posté le 22-05-2022 à 08:39
Et alors ça arrive.
Un article presque chaque jours autour de cet idiot insignifiant.
Pourquoi pas, l'amour est aveugle.
Tounsi
Jeu de Partage
a posté le 22-05-2022 à 06:40
L'état n'est pas un gâteau à partager.
Et kais said n'a pas fait une formation chez Ennahda pour apprendre à partager pour ces intérêt avant les intérêts de l'état et c'est ça la différence...
Amin
Bien dit Docteur
a posté le 21-05-2022 à 21:40
Bien dit Mr Rafik, ces lécheurs de bottes de dictateur, ils ont bien mérité leurs sort. Maintenant les visages des traîtres est bien clair même 'la ´´ 'Harsà'´´ était plus courageux et plus honnête (Mme Abir)qu'eux ces losers.
Hich
La ferme
a posté le à 13:36
Pauvre con tait toi
Hayder
Faux
a posté le à 07:11
Tu te trompes Mme Abir n'a jamais eu confiance en lui , elle a claqué la porte dès le début
Daoudaou
il parle des arnaques de nahdha et de leur esprit ourri et infecte en venant en intrus de Londres au cours de l'année 2011.
a posté le 21-05-2022 à 21:35
En disant :
- de leur acharnement « pour s'emparer d'une part du butin »
Un Tunisien.
....
a posté le 21-05-2022 à 20:32
Il vous a tous eu !

Il a été beaucoup plus intelligent et beaucoup plus rusé !

J'entends par tous : tous les politiciens sans exception, tous les journalistes sans exception y compris Business news bien sûr !

Je crois que ce proverbe peut vous être appliqué à tous :

le chien aboie et la caravane passe !

NB: j'espère que mon message ne sera pas censuré.
Hamza Nouira
@le tunisien
a posté le à 09:33
'?tre intelligent et rusé est une chose. Mais cela ne fait pas de vous une personne apte à diriger....

Et qu'en est il de sa compétence à gérer une nation où la pauvreté frappe a toute les portes et l'inflation a 2 chiffres qui arrivent tel une vague pour tout balayer...?

Depuis son accession nommez moi quelques chose qu'il a fait pour le pays où pour le peuple ?

'? part s'enfermer dans sa tour d'ivoire et de médiatisé ses quelques sorties pour insulter ces opposants, qu'a t'il fait?

On a besoin de personnes qui soient intègre et qui ne soient pas aveuglés par la haine et la vengeance d'une partie du peuple comme l'es celui que vous défendez.

De plus, pour les nostalgiques, Ben Ali est mort quelques années après sa fuite, d'un cancer.

Et donc cette situation que nous avons vécu ou que nous vivons est une situation par laquelle on l'aurait tout de même subi.

Ma question est faut il changer une république pour faire fonctionner un pays? Quand on est compétent, intégre et intelligent on s'est apporté des solutions aux problèmes existants sans faire table de rase de ce qui existe. Car ceci est un vrai danger économique.

Changement de république ou pas, ses détracteurs seront toujours bel et bien là. Et l'opposition d'aujourd'hui deviendra l'opposition de demain. Rien ne changera. Et personne ne sait ce qu'il a en tête. Et c'est cela le plus inquiétant. Il vit dans le secret et la psychose que tout le monde est corrompu à part lui.

Il y a un problème profond en Tunisie qui dépasse également la politique. Un peuple qui se perds dans ses valeurs, dans la défense de sa culture, dans sa moral et surtout qui ne fait rien pour se construire par eux même et évolué de façon positive pour créer une dynamique économique. Ils je pensent qu'à fuir. Ils ne savent pas faire face et ne connaissent pas le challenge de faire quelque chose de positif en Tunisie. Une culture du "c'est mieux ailleurs et c'est foutu ici" est encré parmi les diplômés et parmi tant d'autre.
Pour construire il faut tenter. On ne choisi pas la facilité de fuir a l'étranger dans l'espoir de trouver un travail ou plutôt une liberté qu'il n'ont pas forcément en Tunisie ....


Un proverbe Tunisien dit : Yeklou fi El 9out ou Yestenou fi El Mout.

Le peuple doit changer avant que le reste change....
Mouaten
Allusion
a posté le 21-05-2022 à 20:15
Je comprend bouchlaka
Certainement il a quelque chose a réglé avec sa cousine
Hilton gate
Sûre quelque chose de ORFI
.
. ...il faut savoir quitter la table...........tu es rien.....
SBL
Le chlaka reste fidèle à ses principes
a posté le 21-05-2022 à 20:08
Le Bouchlaka restera vil et mesquin.
N'ayant plus trouvé de sujets pour attaquer KS, il tente de provoquer les partis qui appuyaient le Président.
Peine perdue ya Chlaka.
Tu n'as plus de pouvoir pour influencer ou pour acheter les partis.
Un parti que tu ne pourras jamais acheté, c'est celui du peuple.